5 déc. 2017

Rougeurs, peau sensible et rosacée : mes conseils pour s'en sortir

Me voici de retour avec un article qu'il me tenait à coeur de partager avec vous. Cela faisait une éternité qu'il était dans ma liste de "billets à écrire" et c'est en recevant de nouveaux mails me demandant des conseils pour gérer au mieux les rougeurs/la rosacée que je me suis dit qu'il était temps que je vous concocte un billet entièrement dédié à la chose. Il faut dire que de la rosacée, je ne vous en parle plus trop par ici. Parce que je me considère comme "guérie" (même si je sais pertinemment qu'on ne guérit jamais de cette fichue maladie de peau), parce que je n'en souffre plus comme avant. J'ai la chance, depuis plus d'un an maintenant (enfin je crois, j'ai un peu de mal avec la chronologie ces dernières années ; j'ai 32 ans aujourd'hui, vous me pardonnerez ;), de ne plus avoir à subir au quotidien les bouffées de chaleur, les joues rouges, la peau qui tire, les boutons qui grattent, les pustules disgracieuses et les yeux qui piquent. Oui, il y a bien sûr toujours des petites crises de-ci de-là, mais rien du tout comparé au "calvaire" que j'ai pu vivre en 2012/2013 et après mon accouchement en 2015.


Vous dire que ça a été le parcours du combattant pour voir le bout du tunnel, c'est peu dire ! Et je crois ne pas vous mentir en vous avouant que je reviens d'assez loin. Ma peau claire qui, du jour au lendemain, s'est mise à rougir, à gonfler et à chauffer sans raison apparente, ne supportant plus rien (ni les crèmes, ni le nettoyage et encore moins le maquillage), était devenue totalement ingérable ! Aujourd'hui, je crois avoir oublié la tannée que c'était que d'avoir à vivre 24h/24 - 7j/7 avec une Rosa en pleine bourre. Mais de cette époque, j'ai (de façon plus ou moins consciente) gardé des rituels, des gestes, des réflexes et des manies plus ou moins farfelues. Une nouvelle façon d'être (avec moi-même, avec les autres) et de penser aussi. Toutes ces choses, je les ai mises en place au fur et à mesure, alors que j'essayais de trouver par tous les moyens des solutions pour mieux vivre ma peau au quotidien. Je pense sincèrement que se sont toutes ces petites choses associées à mon traitement médical (le Soolantra) qui m'ont aidée à m'en sortir. Voici ces quelques astuces (les miennes, celles qui ont fonctionné sur moi mais qui ne marcheront peut-être pas sur vous), en espérant qu'elles vous seront (quand-même) d'une petite aide.

3 déc. 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#40]

"Jingle bells, jingle bells, jingle all the waaaay... nia nia niaaa, nia nia nia niaaaa, nia nia nia nia nia nia, hoooo..." Vous le sentez ? Non mais est-ce que vous le sentez ? Non, pas le pain que vous allez me mettre dans la tronche parce que je vous chante des chansons horribles depuis quelques semaines sur le blog... Non ! Je veux bien sûr parler de l'esprit de Noël ! Est-ce que vous le sentez, là  ? Non parce que ça y est, nous sommes enfin au mois de décembre. Bye bye, adiós, auf wiedersehen novembre et ton lot de déprime ! Tu ne me manqueras absolument pas. Et youpiii, je peux enfin déglinguer avec plaisir les premières cases de mes calendriers de l'Avent (vous pouvez d'ailleurs me suivre sur Instagram si vous voulez découvrir chaque jour la surprise du calendrier Dior ;) tout en rêvassant devant le sapin qui trône (déjà) fièrement au milieu du salon. Gniii !!


De notre côté, les cadeaux sont déjà presque tous faits. Bon, pas encore emballés, chaque chose en son temps comme dirait l'autre. Mais on se demande déjà ce qu'on va bien pouvoir manger pour le Réveillon du 24. Parce que Noël, c'est aussi la bonne bouffe et, surtout, le plaisir de se retrouver en famille pour partager de merveilleux instants. Je vous retrouve aujourd'hui avec l'édition #40 (mon dieu, déjà !!) de ma série de billets "1 semaine / 5 nouveautés". Je ne vous cacherai pas que, début de mois oblige (plus les -25% de réduction sur tous les achats chez Sephora), j'ai, à de multiples reprises, eu très fort envie de craquer mon slip. Dans mon radar beauté en ce moment : Hourglass et ses poudres qui coûtent une blinde. Mais comme il y a aussi une très belle palette NARS qui se profile à l'horizon, je me retiens, sait-on jamais... Voici donc les 5 nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

30 nov. 2017

Claudia Schiffer Make Up : l'énorme coup de coeur !

Comme pas mal de blogueuses et de youtubeuses beauté je suppose, j'ai toujours eu ce rêve un peu fou de pouvoir créer ma propre collection de maquillage. Oh, pas quelque chose de gigantesque ! Une gamme modeste avec seulement quelques références, du make up fonctionnel, des basiques à avoir dans son bazar de maquillage mais des nuances très travaillées, de l'efficace mais du qualitatif, le tout sans en faire des caisses. Bref, quelque chose de féminin (mais pas girly), de moderne et de chic à la fois. En fait, je dois vous avouer que si je devais créer ma ligne de maquillage, elle ressemblerait trait pour trait à celle créée par Claudia Schiffer : Claudia Schiffer Make Up. C'est tout nouveau, ça vient de sortir et j'ai eu un énooooorme coup de foudre pour cette nouvelle ligne de cosmétiques.


Claudia Schiffer, c'était un peu la reine des top models durant ma jeunesse. Incarnation même de la beauté allemande dans les années 90 et véritable icône de la mode, elle faisait (et fait toujours) partie des mannequins mythiques de cette décennie là aux côtés de Carla Bruni, Cindy Crawford et Naomi Campbell (pour ne citer qu'elles). Quand, petite, je faisais défiler mes Barbie, c'était à elles que je pensais. J'ai donc été absolument charmée à l'idée de découvrir la première marque de maquillage créée par Claudia Schiffer. Ça me parle tout de suite plus que Rihanna ou Victoria Beckham (même si ces dernières font également de très belles choses). J'ai eu le plaisir de recevoir deux produits de la collection capsule Claudia's Beauty Secrets mise en avant par et pour la marque de cosmétiques allemande ARTDECO (dont je vous ai déjà parlé ici et ). Deux très gros coups de coeur que j'ai plaisir à vous présenter aujourd'hui.

28 nov. 2017

TAG | Les séries

J'ai pour habitude de dire que "les séries, c'est la vie !". Bon d'accord, je dis ça un peu pour tout (pour le mascara waterproof, pour les rouges à lèvres roses, pour le chocolat noir à la fleur de sel, pour les mugs de Tea Day bien chauds, etc, etc...) et quand on y réfléchit bien, cette phrase ne veut littéralement rien dire. Pour autant, quand je vous dis que les séries, c'est la vie, c'est que pour moi, y a quand-même un truc avec les séries. Ma vie a toujours été rythmée par les séries que j'ai l'habitude de regarder le soir, avec ou sans Monsieur BG, bien au chaud sous mon plaid, avachie dans mon canapé. C'est mon moment détente et plaisir par excellence et je suis très triste quand je dois faire une croix sur mon petit rituel.


Quand je me remémore certains moments marquants de mon existence (mon année de Terminale, la fin de mes études de Droit, la préparation de mon mariage ou encore ma grossesse), je me souviens avec une extrême précision des séries que je suivais alors avec délectation. Il faut dire que lorsque je regarde une série, je la regarde pour de vrai. Je suis à fond. Très extrême dans mes goûts (et c'est valable dans bien des domaines finalement) et totalement passionnée, je fais rarement les choses à moitié. Non, je m'immerge en plein dans l'histoire et je vis la vie des personnages. Je chiale comme une chochotte (ça c'est quand je regarde Grey's Anatomy), je stresse comme une débile (ça c'est quand je regarde The Walking Dead) et je monte (presque) sur la table basse pour chanter le générique (ça c'est quand je regarde Games Of Thrones). Alors quand je suis tombée sur le TAG des séries chez Mango & Salt, je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer de répondre aux 12 questions dans ma tête. Voici le fruit de mes tergiversations.