13 oct. 2017

Mon quotidien de maman blogueuse

Si mes souvenirs sont bons, j'ai commencé à bloguer en 2009 (ou en 2010, enfin dans ces eaux là). J'étais alors étudiante à l'École des Avocats de Poitiers, prête à passer mon CAPA pour devenir avocate. Je ne sais plus trop comment l'envie d'écrire sur les cosmétiques m'est venue. Disons que (comme vous le savez) j'ai toujours adoré écrire (j'ai eu mon premier journal intime vers mes 8 ans et j'ai arrêté d'y écrire quand j'ai rencontré mon mari 10 ans plus tard, c'est dire !) et, en parallèle, j'ai toujours beaucoup apprécié le maquillage. Je n'avais pas énormément de temps libre, études et stages obligent, mais j'avais ce besoin de m'échapper vers un monde un peu plus futile, aux antipodes de celui du Droit en tout cas. Le "support" blog beauté m'est alors apparu comme une évidence. J'en lisais déjà quelques-uns (les dinoblogs Babillages, La vie en blonde et Beauté Blog pour ne citer qu'eux) et j'avais envie de faire pareil.


Quand j'ai entamé mon année sabbatique post-pétage de plombs "ras le c** du Droit !", j'avais alors tout le temps devant moi pour écrire des articles. Je faisais ma petite tambouille dans mon coin avec mon appareil photo numérique, mes moyens matériels de l'époque et mon peu de connaissances en matière de cosmétiques. Et j'en étais très heureuse ! J'ai tout de suite trouvé quelque chose d'hyper épanouissant dans le blogging, quelque chose que je n'arrivais pas à trouver ailleurs (et encore moins dans mes études). De fil en aiguille, le blog a réussi à trouver ses lectrices et une petite place dans la blogosphère. De fil en aiguille, j'ai gagné confiance en moi et j'en ai été la première étonnée. Dire qu'aux débuts de ce blog, il était hors de question que je vous montre mon visage !

Le blog a continué son petit bonhomme de chemin et moi avec. À un moment donné, et sans trop comprendre pourquoi, tout s'est emballé. À tel point que je n'ai même plus envisagé de reprendre mes études là où je les avais laissées. Le blog a pris le pas sur tout le reste et, à peu près 1 an après sa création, il est devenu mon "activité principale". Cela risque de vous paraître excessif mais ce blog est alors devenu le centre de mon univers. Je ne faisais que bloguer, tout le temps. Je ne pensais qu'à ça, du matin jusqu'au soir (enfin plutôt jusque tard dans la nuit) et mes petits carnets de notes me suivaient partout. Les idées d'articles fusaient dans ma p'tite tête et je pouvais passer des après-midis entiers à prendre des photos dans la chambre du haut, celle de notre ancienne maison, celle qui faisait office de chambre d'amis/bureau/fourbi/pièce de maquillage. Je pensais blog 24/24, 7/7 et j'avais comme l'impression d'avoir enfin trouvé ma "vocation".

Bien sûr, ma famille et mes proches ont très vite été mis au parfum. Et même si ma soeur continue de penser (pour me taquiner... enfin j'espère... enfin... va falloir qu'on cause... LOL :) que bloguer ce n'est pas vraiment un métier, mes parents et mon mari ont toujours été fiers de tout ce que j'ai pu fabriquer par ici. Dire que leur avis compte beaucoup pour moi, c'est peu dire. J'ai toujours eu besoin de recevoir leur assentiment (sans doute pour compenser ma culpabilité d'avoir brusquement arrêté le Droit) pour pouvoir croire en mes projets. Et donc, tout marchait comme sur des roulettes, à l'aube de l'année 2014. Un mariage en 2013 et cette envie de partager toujours et plus avec vous. Totalement épanouie sur tous les plans, l'idée d'avoir un bébé a alors germé dans mon esprit. Une envie plutôt soudaine en fait. Avec Monsieur BG, on ne s'est jamais dit qu'on aurait un enfant avant tel ou tel âge. On a vite appris que, dans la vie, il n'y avait pas de chemin tout tracé. Et puis c'est durant l'été 2014 que nous avons ressenti tous les deux cette envie d'agrandir notre famille.


La suite, vous la connaissez déjà. J'ai été malade comme pas permis pendant ma grossesse et j'ai mis le blog entre parenthèses avant, pendant (euh oui, heureusement...) et après mon accouchement. Et, chose qui m'a complètement fait flipper, écrire ne me manquait pas beaucoup. Quand on nous dit que la naissance d'un enfant, ça chamboule tout sur son passage, ce n'est pas une façon de parler ! Toujours aussi hypersensible à tout, ma vision des choses a été entièrement bouleversée, mes priorités totalement chahutées par la "tempête bébé". J'ai dû trouver mes marques dans cette nouvelle vie et, mon dieu, que j'ai galéré ! Finalement, tout est peu à peu rentré dans l'ordre (même si cela aura mis un certain temps). Ma belette grandissant, mon champ des possibles s'est tout naturellement élargit de nouveau et un jour je me suis dit : "Mais si ma vieille, tu peux le faire !".

Conjuguer ma vie de maman à celle de blogueuse est donc devenu mon jeu d'équilibriste préféré depuis que j'ai repris les rênes du blog. J'ai cette chance de pouvoir travailler à la maison et je ne changerais ça pour rien au monde malgré les effets pervers de la chose (pas vraiment de vie sociale - faut le reconnaître, pas vraiment d'horaires non plus et cette tendance à devoir être partout et nulle-part à la fois, à se transformer en "Shiva multi-tâches" avec une main dans les couches et l'autre sur le clavier).

Mon quotidien de maman blogueuse est totalement atypique et je l'aime pour ça (même si j'ai parfois la sensation d'être une bête curieuse quand je dois expliquer en quoi consiste mon activité - à Pôle Emploi, par exemple, ils n'ont jamais compris). Vous voyez, là, tout de suite maintenant, il est 15h31 et je profite de la sieste de ma puce pour vous écrire. Je suis encore en pyjama et j'ai les cheveux atrocement gras parce que j'ai préféré profiter de la matinée pour jouer avec ma fille plutôt que d'aller perdre du temps sous la douche (rassurez-vous, je finis toujours par me doucher hein ! ;). En général, toutes ces matinées, ou en tout cas une grande partie de celles-ci, je les consacre à ma fille. Le matin, je n'allume pas mon ordinateur (ou alors que très rarement). Par contre, quand vient l'heure de la sieste, je me rue sur mon pc comme une sauvageonne et je me dépêche de cliquer sur le bouton publier pour que vous ayez votre petite lecture du jour à peu près à heure fixe (d'ailleurs, si cet article est publié bien après 14 heures, ça veut dire que ma fille a voulu que je lui raconte son 7ème T'choupi pour s'endormir ;).


Et puis il y a les séances photos ! J'ai tellement d'anecdotes rigolotes à ce sujet que cela mériterait un billet à part entière. Comme je shoote toujours mes photos en lumière naturelle, je dois faire avec les caprices de la météo et avec la luminosité dans la maison. En ce qui me concerne, quand il s'agit de me prendre moi-même en photo, je fais ça l'après-midi, le mercredi ou le week end, quand Monsieur BG est à la maison. Impossible de planifier un make up et un shooting quand je suis toute seule avec miss belette. J'ai hérité du modèle qui ne sait pas s'occuper tout seul quand maman a du travail. C'est donc toute une organisation et on doit parfois repousser des sorties parce que je dois prendre mes photos.

Pour ce qui est des shootings produits, c'est différent. Ma fille est bien souvent ma première assistante photo (quand elle ne fait pas la sieste). Bon, d'accord, elle ne peut pas s'empêcher de jouer avec les fleurs destinées à décorer mes présentations (fleurs dont j'ai savamment étudié la disposition) pendant que j'ai le dos tourné. Elle me soutient avec ses "Waooowww, c'est beaaaauuuu !", ses "Oooh maman, grosse bêtiiiise !!" (quand je renverse un flacon sans faire gaffe) et ses "Pou moi ! Pou moiii rouge à lèfres !!!" alors que je m'apprête à appuyer sur le déclencheur. Et je ne vous parle pas des swatches ! Ma fille à l'une de ses rares mamans sur Terre qui se gribouillent les bras en toute impunité (et qui s'en donne même à coeur joie) avant de les prendre en photo, ses bras (phénomène étrange s'il en est - inutile de vous exposer la teneur des conséquences de cette pratique sur l'éducation de ma fille).

Oui, j'arrive à m'immerger totalement dans mon autre monde - dans ma vie de blogueuse - quelques heures dans la journée et le changement de casquette, un poil périlleux à l'époque, me paraît tellement plus facile aujourd'hui ! Bien sûr, il y a des jours où tout va de travers et où je n'avance pas. Les jours où ma fille dort à peine 30 minutes et où je dois la hisser hors de son lit alors que j'ai du rouge à lèvres plein les avant-bras (et fatalement, pendant ce temps-là, le chat ne trouve rien de mieux à faire que de se récurer les chicots avec les branches d'eucalyptus qui servent de déco à mes photos). Il y a les jours où la garderie m'appelle parce que belette a vomi et qu'il faut que je vienne la chercher de toute urgence alors que je suis en plein smoky et que je n'ai qu'un seul oeil de maquillé sur les deux (true story !).


Et puis il y a les soirs. J'ai, pendant très longtemps (c'est à dire jusqu'aux grandes vacances de cette année en fait), profité de mes soirées pour travailler sur le blog. Silence absolu (ou presque) dans la maison = productivité puissance mille. Il n'était alors pas rare que j'éteigne mon ordi à plus de minuit, me gardant quand-même un peu (beaucoup) de temps pour regarder une série et lire quelques chapitres avant de dormir. Au final, je ne fermais jamais l'oeil avant 2 heures du matin (et je vous laisse imaginer ma tronche défraîchie le lendemain matin ;). Ma résolution de la rentrée a été de mettre un terme à cette (mauvaise ?) habitude. Je m'efforce désormais de travailler sur le blog en journée pour pouvoir profiter de mes soirées avec Monsieur BG (quand il ne corrige pas ses cahiers). Bon, d'accord j'avoue, en pratique c'est encore un peu compliqué... La quiétude des soirées m'invite bien souvent malgré moi à me pencher sur l'écriture de mon roman (mais ça, c'est une autre histoire).

Il me plaît de dire que je n'ai pas de planning concernant le blog. C'est finalement tout aussi vrai que faux. Vrai parce que je n'ai jamais 36 articles d'écrits à l'avance. Vrai parce que je sais rarement ce que je vais publier d'une semaine à l'autre. Vrai parce que j'ai toujours fait ça au feeling, à l'envie et que je ne me fixe aucune contrainte. Mais c'est tout aussi faux, surtout quand on prend en considération tout ce que je viens de partager avec vous. Faux parce que même si j'ai cette chance phénoménale de pouvoir faire au quotidien ce que j'aime depuis l'endroit que j'aime, il y a malgré tout tout un équilibre à rechercher en permanence, des concessions à faire et des priorités à trouver, pour que tout se déroule du mieux possible, aussi bien côté famille que côté blog.

16h14. Ma fille se réveille de la sieste. Le moment est donc venu pour moi de vous quitter sur ces mots (et c'est peut-être pas un mal vu le pavé du jour :) afin d'endosser à nouveau mon (si confortable et pourtant si mal considéré) costume de maman au foyer. Et c'est maintenant un tout autre défi qui m'attend, un challenge tout aussi passionnant, enthousiasmant et épanouissant à relever : celui de préparer à ma belette un délicieux goûter.

51 commentaires

  1. J'adore tes post beauté/maquillage, car j'adore vraiment le milieu de la cosmétique (j'en ai d'ailleurs fait mon métier) mais qu'est-ce que j'aime ce type de post où tu nous fais part de tes émotions, ton quotidien, tes galères etc ! C'est au final pour ça que je reviens toujours à ton blog, c'est que tu es "vraie" et pas comme de ces nombreuses youtubeuses qui se "Kim Kardashianisent"... Reste comme tu es <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton adorable commentaire Betty, ça fait chaud au coeur ! <3 C'est vrai que ce n'est pas demain la veille que je risque de me transformer en Kim Kardashian, hihi ! ;) Je suis ravie de voir que mes billets un peu plus personnels te plaisent tout autant que les autres en tout cas. :)

      Supprimer
  2. J'adore tes photos! Elles sont adorables et mon dieu que tu es belle! Et puis les Polly Pocket quoi :)

    C'est vrai que bloguer en étant maman (perso ce n'est pas mon activité, j'ai un travail en entreprise) c'est du jonglage mais on y arrive quand même :)

    Bisou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah merci pour tous ces compliments ! :) Oui, travailler à la maison c'est devoir jongler en permanence entre le travail et la vie à la maison. Pas toujours simple mais je ne vais pas m'en plaindre, travailler à la maison me convient tout à fait. ;)

      Supprimer
  3. Oh que j'ai aimé cet article qui me ressemble tant ! Je gongle comme toi entre ma fille, le blog et Mon métier de photographe. Bisous doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la ! Mais comment fais-tu ? Moi qui me sens déjà bien dépassée par moments... Je suis tellement admirative de toutes celles qui cumulent job, blog et vie de maman ! :)

      Supprimer
  4. La lectrice assidue, trèèèès assidue, et silencieuse que je suis se permet un petit coucou, enfin, constatant que mon doux fessier (ben quoi ?!) était sur les bancs de l'ECOA pile un an avant toi....Non rien de rien, ne regrette rien...car je te lis entourée (cernée ? ) d'injonctions de conclure....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh des injonctions de conclure ! J'ai l'impression que tout ça fait partie d'une autre vie ! :D Merci de me lire et ravie de voir que j'ai des avocates parmi les lectrices. ;)

      Supprimer
  5. Il va falloir qu'on en reparle oui ;) Je n'ai ni la volonté de te taquiner la dessus, et surtout pas celle de dénigrer ton Travail. Je suis juste en permanence inquiète du bien être de ma soeur en fait, car je sais que pour elle comme pour moi, trouver sérénité et équilibre n'est pas chose aisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merde ! Je ne pensais pas que tu allais lire mon article !! XD Non mais je plaisantais hein ! "Trouver sérénité et équilibre n'est pas chose aisée" : tu m'étonnes !! ;)

      Supprimer
  6. Coucou Lucie,

    Que ton article est beau, et je me retrouve beaucoup en tes mots. Je crois, enfin, c'est mon ressenti, que nous avons pas mal de choses en commun. Cette sensibilité à fleur de peau, notre rôle de maman, notre âge, le métier de nos maris, notre "chat bêtise", notre passion aux rouges à lèvres...

    Je dois dire que depuis toutes ces années où je te lis, bien avant mon rôle de maman (mon fils à 4ans 1/2, il y tient à son demi^^), je t'ai toujours admiré, j'aime tes écrits, j'aime profondément tes photos, ta passion pour ton blog, ta simplicité et j'ai toujours rêvé dans un coin de ma tête de faire un jour "ce que j'aime".

    Et puis finalement, j'ai sauté le pas il y a deux ans maintenant à partager ce que j'aime et me créer à moi aussi une parenthèse futile mais agréable.

    Dans la vrai vie, j'ai un boulot, à temps plein, et je dois jongler avec mon irrépressible envie de rester à la maison et de vivre, d'amour et d'eau fraîche..., non pas vraiment, enfin être là pour mon blog presque à 100 %. Jongler avec mon travail, ma vie de maman, ma vie de femme, ma vie de couple, ma vie tout court. Et je dois dire que par moment c'est fichtrement frustrant de devoir ralentir le rythme sur le blog, car je cours partout et j'ai eu la bonne idée (?) en plus de reprendre mes études en combinant le tout(je travaille toujours en parallèle et à 100%)....

    Comme je te le dis, et sans doute maladroitement, car mes mots viennent un peu à l'arrache, je rêve de pouvoir bosser depuis chez moi ; ce qui signifie réduire mon temps de travail, donc réduire ma paie à la fin du mois. Et cette partie me fait peur, comment s'en sortir un minima financièrement ? Car c'est bien beau d'écrire des lettres d'amour à mes rouges à lèvres, ça ne payent pas mes factures à la fin du mois...

    Je suis en pleine phase de questionnements ces derniers temps, ma sensibilité est à fleur de peau ne m'aide pas beaucoup.

    Ton article me fait du bien, car, comme tu le dis si bien, tu as cette chance de travailler depuis chez toi, mais je vois que l'on est finalement dans le même bateau avec la gestion du quotidien avec enfant. Que tu t'organises comme tu le peux et surtout en fonction de ta puce.

    En tout cas, et je vais m'arrêter là, sinon c'est un roman et plus un commentaire, bref... Je reste une irréductible fidèle à tes écrits et bravo pour ton organisation de maman/femme/blogueuse/gestionnaire de bêtises de chat/ tout ça en même temps ^^

    Bisous,
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie ! Tout d'abord merci pour ton adorable commentaire. Te lire ici me fait toujours énormément plaisir et j'aime quand mes lectrices se livrent comme tu le fais. :)
      Oui, je pense aussi que nous avons beaucoup de choses en commun. Je ne peux qu'imaginer à quel point ta vie doit être remplie ! Tu ne dois pas arrêter et je suis admirative. Jongler entre job, étude, vie de maman et blog, waow !! Pour ce qui est de bosser chez soi, ça a ses avantages et ses inconvénients. Pour ma part, c'est - je pense - le "modèle social" qui me convient le mieux. Je fais comme une sorte de rejet de tout ce qui est injonctions, comptes à rendre, horaires à tenir, etc... J'en ai tellement bavé pendant les études que je ne peux plus me résoudre à m'imposer ce genre de choses. Après, ne nous voilons pas la face, financièrement ce n'est pas facile de s'y retrouver. J'ai la chance d'avoir Monsieur BG à côté car le blog ne nous permettrait pas du tout de vivre. C'est juste un petit complément de salaire en ce qui nous concerne. Après, je ne me suis jamais fixé de but en la matière et je n'ai jamais souhaité gagner ma vie grâce au blog. ;)
      J'espère en tout cas que les questions que tu te poses trouveront bientôt leur réponse. En attendant, merci mille fois pour tous ces jolis mots sur mon travail. <3

      Supprimer
  7. J'ai toujours adore ton blog c'est l'un des seul que je lis assidûment (même si je commente pas spécialement je suis la) ! Tu as une très belle écriture et une douceur c est vraiment agréable. Je suis donc très contente que voir que tu as réussi à trouver un équilibre et que bloguer et être maman c'est réalisable ! :) je suis étonnée même que ce soit ton métier a plein temps (chose que je trouve vraiment chouette) je pensais pas que cela pouvais autant marcher d'être blogueuse et même que tu avais un autre boulot encore a côté ! En tout cas tu le mérites continue de nous apporter tant de plaisir ! Les bêtises du chat m'ont bien fait sourire. J'espère que le goûter de la belette fut bien bon ! A bientôt Justine Toutine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait vraiment très plaisir ! :) Pour ce qui est du blog, oui il s'agit de mon activité principale. Je ne travaille pas à côté mais cela ne veut pas dire non plus que je pourrais vivre que de mon blog. Non, de loin de là ! ;) Ravie que les bêtises de Dexter t'aient fait sourire. Miaow ! ^^

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Je ne lis pas toujours tes articles (honte à moi), celui-ci m'a beaucoup attirée et je l'ai lu jusqu'au bout !! Je ne suis pas Maman (je souhaite bientôt le devenir), en revanche je suis blogueuse depuis plus de 4 ans maintenant, plus dans le lifestyle. Mais je comprends ta passion, ça ressent dans ton blog. Il est vraiment bien travaillé, les photos sont de qualité ainsi que les textes. C'est ce que j'ai apprécié lorsque je suis tombée sur ton blog. C'est un très bel article une nouvelle fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, pas de honte à ça rassure-toi ! :) Je te remercie mille fois pour ton adorable commentaire. Je suis ravie que ce billet t'ait plu et que mon travail sur le blog te plaise en général. ;)

      Supprimer
  9. Salut Lucie,

    Merci pour ce chouette article qui nous fait partager les coulisses du blog et de ta vie de maman, tes petites anecdotes m'ont fait sourire, c'est tellement ça, les animaux et les enfants qui font en sorte que ce qu'on a parfaitement planifié ou prévu pour que ce soit parfait ne soit plus aussi parfait mais après tout ... c'est pas si grave tu vois là j'etais en train d'écrire et il a fallu que j'aille voir mon fils qui hurle dans le jardin parce qu'il n'arrive pas à remonter les petites roues sur son velo (non mais à 4 ans, ce coquin , en plus il sait en faire sans !!!)
    Tes photos sont toujours superbes, et encore une fois dans cet article, le jardin Polly Poket m'a rapellé des souvenirs, j'avais le même, on en trouve plus des comme ça, sauf en brocante , ou bien c'était le tien peut etre? ;)
    J'avoue j'ai racheté le chateau de cendrillon et celui de la belle et la bête il y a quelques temps sur une brocante pour ma fille mais surtout pour moi... NOSTALGIE)
    Enfin, très chouette article encore une fois,

    A bientôt,

    Ludivine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Ludivine ! Mais oui, c'est tout à fait ça ! On fait un truc et il faut toujours qu'il se passe quelque chose qui nous empêche de faire pleinement ce que l'on a envie de faire. C'est parfois tellement frustrant !! :) Mais en retour, quelle chance nous avons d'avoir une si jolie famille, n'est-ce pas ? ;) Ouiiii, les Polly Pocket ! J'ai récupéré tous ceux de mon enfance (dont celui-ci) et je t'avouerai que j'ai très envie de m'acheter le château de Cendrillon et les autres Polly Pocket dérivés des univers Disney. Mais bon, est-ce vraiment raisonnable ?? :D

      Supprimer
  10. Quel joli article ! Tout en douceur. =)
    J'aime beaucoup le chemin que tu as parcouru, dire qu'au début tu ne voulais pas montrer ton visage,
    un comble pour une blogueuse beauté ! =P
    C'est formidable que tu ais pris plus confiance en toi et de voir le blog évoluer, tu nous as montré ton mariage et maintenant tu parles aussi de maternité, de mode et peut-être qu'il y aura d'autres surprises. ^^
    D'ailleurs, l'écriture de ton roman est aussi un sacré pas en avant !
    Personnellement, l'absence de vie sociale n'est pas quelque chose qui m'embêterait je pense, si un jour j'ai la chance de travailler à la maison.
    Si tu aimes ta vie telle qu'elle est actuellement, que tu es enfin épanouie et que tu as trouvé ton équilibre, alors ne la change pas. ;-)
    Continue ton blog et fais le bonheur de tes lectrices !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P.S. : J'imagine trop bien le désastre des swatches sur le bras quand on dit à son enfant qu'il ne doit pas de peinturlurer avec ses feutres. XD

      Supprimer
    2. Rohhh merci beaucoup pour ton commentaire Delphine, ça fait chaud au coeur ! :) Oui, je t'avoue que "l'absence de vie sociale" ne m'embête pas trop non plus. Je suis plutôt casanière et solitaire, pas du genre à fédérer un groupe mais plutôt à rester dans mon coin donc bon... ;) Oui, j'ai vraiment la sensation d'avoir trouvé mon équilibre et j'espère que cela se ressent dans mon travail ici. :)
      PS : Oui, tu as tout compris... ^^

      Supprimer
  11. heyyy ! c'est limite passionnant comment tu le raconte ! je te souhaite pleins de bonne choses avec ta belette du coup ;)
    Xx

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Lucie,

    Tu m'as laissée sans mot à la fin de cet article !

    Même maintenant je ne sais toujours pas quoi dire ! Un de tes plus beaux articles.
    Je vois que tu as trouvé ton équilibre entre ta passion et ta vie de maman. Même si on le sait la vie n'est pas un long fleuve tranquille et que tout ne se passe pas comme prévu !

    Tu as tellement de talent dans l'écriture aussi bien quand tu parles de toi ou de ton addiction aux cosmétiques. J'ai vraiment hâte un jour de découvrir ce talent dans la lecture de ton roman.
    J'aime tellement lire ton blog et celui de Melissa. Vous avez beaucoup de talent !

    J'aime beaucoup les photos de ta fille et toi. Elles sont magnifiques. On en parle de ce chignon qui te va tellement bien !

    Bon week end,
    Tracy

    Ps : quand tu es partie à la crèche, tu as maquillé ton autre oeil ? 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la ! Merci beaucoup Tracy ! Ton commentaire me touche énormément. Je ne pensais pas que ce billet allait avoir une telle résonance chez certaines de mes lectrices comme toi. ;) Non, la vie n'est certainement pas un long fleuve tranquille et il y a toujours des périodes où ça va moins bien. En ce moment, je profite de cet équilibre trouvé, je me sens totalement épanouie et heureuse. Ça fait du bien ! :) Et merci pour le compliment au sujet du chignon. Je m'attache tellement peu les cheveux parce que j'ai l'impression que ça ne me va pas. Mais j'ai envie de m'amuser un peu vu la longueur actuelle de ma tignasse. ;)
      PS : Oui, à la va-vite et c'était très moche ! :D

      Supprimer
  13. Difficile de mettre un commentaire sur cet article . Comment dire ? Ton article est tellement vrai , sincère , bien écrit et passionnant , bref un vrai régal de te lire . Moi je n'ai pas ce don d'exprimer les choses si bien que toi , alors mon commentaire va sûrement paraitre bien fade .
    Merci ! Voilà mon commentaire , un seul mot : MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour tous ces compliments, ça fait chaud au coeur ! :)

      Supprimer
  14. Ce post est top ! Merci Lucie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir ! Merci à toi ! :)

      Supprimer
  15. J'adore ton article ! J'aime tes articles beautés mais les plus personnels sont vraiment intéressants à lire aussi, tu as une très jolie plume !
    Merci pour cet article :)
    P.S. j'avais le set Polly Pocket avec lequel joue ta fille il y a 15 ans, gros coup de nostalgie pendant quelques minutes haha!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Adeline, ton compliment au sujet de ma plume me va droit au coeur. :) Ah oui, nostalgie quand tu nous tiens ! ;)

      Supprimer
  16. J'adore ces articles où tu nous racontes un bout de vie de Mme BG ... :)
    Le ton était doux et j'ai sentit un texte plein d'amour envers ta famille et ce que tu fais.
    Pour en revenir au blog, la fréquence des articles est parfaite je trouve, pas trop ni trop peu et je serai curieuse de savoir ce que tu concoctes comme roman. J'espère un jour pouvoir en savoir plus ! ^^

    Aaah "la tempête bébé", oui "paraît-il" que ça change tout mais cela apporte tellement aussi apparemment ... Bon allez, je le dis maintenant, un peu à demi mots ... (Presque) La moitié du chemin est faite, et d'ici quelques mois j'en ferai aussi l'expérience <3

    Drey_

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon dieuuuuu !! Est-ce que j'ai bien compris ce que tu as dit à demi-mots à la fin de ton commentaire ?? Si oui, alors toutes mes félicitations. C'est très bizarre, ça me fait tout drôle comme si je te connaissais pour de vrai et je suis très heureuse pour toi ! :) Merci à toi pour ton adorable commentaire et merci de m'aiguiller quant à la cadence idéale pour les publications. Je trouve aussi que ce rythme ci est plus sympa. Je fais moins mais ça me permet de faire mieux (enfin je l'espère) ! ;) Pour ce qui est du roman, il est en cours d'écriture et je n'en suis qu'au début (je perds un temps monstre à me corriger). Je ne sais pas ce que j'en ferai quand il sera terminé (si un jour il le sera, terminé). Peut-être le mettrai-je en ligne par ici ou sur une plateforme dédiée. ^^

      Supprimer
  17. En lisant ton magnifique article, je vois qu'il est aussi difficile de se trouver du temps pour soi ou ses activités pro/perso lorsqu'un petit bout vient "chambouler" ta vie.
    Je travaille à plein temps, mon ami aussi, on jongle la semaine avec travail et nounou, et je profite du week-end pour être pleinement avec le Loulou. Mais quand arrivent la sieste, j'avoue aimer ce moment où je peux prendre un peu de temps pour moi et faire ce qui me tient à cœur, moi ce sont des loisirs créatifs.
    Donc merci pour ton article, je m'y retrouve un peu; on se pose toujours plein de questions à l'arrivée de ce petit être, on continue à faire notre vie mais plus tout à fait comme "avant". Il y aurait tellement de choses à dire, je me pose encore plein de questions, et 8 mois après, je suis toujours en train d'essayer de trouver ma place. Ça commence à venir, petit à petit.
    Merci pour cette belle lecture, ton naturel et tes tres belles photos ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais que je te comprends ! Au début, on culpabilise de ressentir cette forme de "soulagement" quand nos petits bons sont dans les bras de Morphée mais bon sang, heureusement qu'il y a la sieste parce que sinon je deviendrais chèvre !! :) Je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu parles de trouver sa place. Il m'a fallu un temps monstrueux pour trouver la mienne, pour me "re-situer" dans ma vie, par rapport à celle "d'avant". La transition n'est pas simple, c'est certain ! ;)

      Supprimer
  18. Bonjour

    Travaillant dans le milieu judiciaire, je suis sûre que vous auriez fait une excellente avocate grâce à votre finesse d'analyse, votre sensibilité et vos qualités d'écriture. Bref, vous avez choisi un autre chemin... Un peu plus âgée que vous (10 ans et des brouettes), je me pose plein de question sur le milieu du blogging, et votre article y a partiellement répondu; Ces "métiers" n'existaient pas quand s'est posée la question de mon orientation professionnelle, cela me semble passionnant d'être indépendant, libre de son emploi du temps, mais je m'interroge sur les aspects "financiers", je suppose qu'on ne s'enrichit pas spécialement sauf à passer son temps à faire des pubs déguisées pour des marques (ce qui n'est pas votre cas), du coup n'êtes vous pas parfois angoissée par les aspects financiers de votre activité ? Sauf si hier vous avez touché le pactole du loto, of course !! en tout cas merci pour cet article tendre et instructif, ainsi que pour tous les autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour votre commentaire (je vous vouvoie mais ça me fait assez bizarre, je dois le reconnaître). ;) Oui, le blogging s'est considérablement développé ces dernières années. Et encore, j'ai eu la chance (car je considère cela comme une chance) de commencer avant qu'il y ait tout ce déferlement autour des blogs et des chaînes youtube. Pour ma part, je ne pourrais jamais vivre de mon blog et heureusement que mon mari travaille à côté. Les publicités déguisées n'existent plus vraiment. En revanche, certaines blogueuses très influentes peuvent enchaîner les partenariats rémunérés par les marques ce qui leur permet de vivre très largement de leur passion. Ce n'est pas mon cas mais cela ne me pose pas de problème. Je n'ai jamais créé ce blog pour en vivre. :) Et non, pas de pactole à l'Euro Millions malheureusement. ;)

      Supprimer
  19. Un article remplis d'amour et de sincérité. Et oui être blogueuse c'est du boulot, surtout que tu fais toujours des articles de qualités. Tu sembles avoir trouvé ton équilibre dans cette vie, et je te souhaite beaucoup de bonheur tu le mérites !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma jolie ! Ton commentaire me fait très plaisir. Oui, c'est du boulot mais quand on aime, on ne compte pas (ou presque pas ;) le temps qu'on y passe. :)

      Supprimer
  20. Coucou Lucie,
    Comme d'habitude un super article, bien écrit, qu'on prend plaisir à lire. ça fait plaisir de découvrir l'envers du décor, ton organisation. Je me suis bien demandée plusieurs fois comment ça se passait avec ta puce à gérer en parallèle de l'écriture des séances photos etc.
    Continue sur ta lancée :-) à bientôt bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mélanie ! Et bien voilà, tu en sais un petit plus à ce sujet alors. ;) Je ferai peut-être d'autres billets "backstage" car ça a l'air de vous intéresser. :)

      Supprimer
  21. J'adore tes photos je trouve que tu as un vrai talent pour mettre en scène les produits, c'est toujours magnifique !

    RépondreSupprimer
  22. Maman au foyer est un des plus beau métier qui soit, profite de ces moments précieux et continue à nous enchanter par ta douce écriture, bisous tendres

    RépondreSupprimer
  23. Coucou !
    J'ai adoré te lire Lucie, c'est plein de douceur, d'amour, de tendresse !
    Vous êtes si belles toutes les deux ! De très douces photos aussi.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup Lilas ! :) C'est mon mari qui a pris la première et la dernière photo de cet article. Ma fille venait juste de se réveiller de sa sieste (d'où la tignasse en bataille). <3

      Supprimer
  24. Bravo et merci Lucie pour ton article tout en sincérité et simplicité, j'ai passé un très bon moment comme toujours, ma pause plaisir !
    Je te souhaite de réussir tout ce que tu entreprendras, du fond du coeur.
    A bientôt.
    Bise

    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Estelle ! Je suis tellement heureuse quand je lis que ce blog est une "pause plaisir" ! C'est vraiment tout ce qui compte pour moi. Merci ! Merci ! Merci !! <3

      Supprimer
  25. Bonjour Lucie,

    Merci pour ce très joli article. Les photos sont magnifiques, comme toujours.

    De ce que j'ai pu constater, les aînés sont toujours incapables de s'occuper seuls. Les deuxièmes, en revanche, sont incroyablement faciles à ce niveau-là. Quant aux troisièmes, ils prennent le meilleur des deux premiers (je ne dis pas ça pour te pousser au crime hein, c'est juste pour te faire part de mon expérience ;o)).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Pourtant je suis la deuxième de la famille (j'ai une grande soeur) et je n'ai jamais su m'occuper toute seule (j'étais toujours collée aux basques de ma soeur). ;) J'espère avoir le bonheur d'expérimenter cela très bientôt en tout cas ! :)

      Supprimer