Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

30 janv. 2017

Routines soins du visage, cheveux, make up : tout mettre sur "pause"

Un blog beauté, aussi futile soit-il, permet finalement d'apprendre pas mal de choses sur soi et de faire un petit travail de fond qui n'est franchement pas dérisoire. Du moins est-ce le cas me concernant. Voilà maintenant presque 8 ans que je "blogue beauté" (6 ans par ici) et je réalise aujourd'hui que j'ai parcouru un sacré bout de chemin niveau relation au maquillage (en particulier) et relation aux cosmétiques (en général). Il y a encore 5 ans, il m'était totalement impossible de mettre un pied dehors sans make up, sans fond de teint, sans anti-cernes, sans mascara (et sans tout le reste). Oui, même pour aller chercher un paquet de croquettes pour mon lapin, un dimanche après-midi à Jardiland. Aujourd'hui, je me permets de vous imposer une photo de moi sans maquillage (là, en-dessous) et je m'en fiche royalement.


Il y a encore 5 ans, je me fixais des contraintes pas possible, des règles à suivre à la lettre - lues dans les magazines pour la plupart mais aussi sur d'autres blogs beauté pour certaines - pour atteindre ce perfectionnisme illusoire de la belle peau et des beaux cheveux (en toutes circonstances). À force de baigner quotidiennement dans le monde des cosmétiques à cause de/grâce au blog, je me suis soumise à tout un tas de "rituels" pour faire comme il "faut absolument" faire. Double nettoyage + crème visage + sérum matin et soir ; shampoing + après-shampoing + masque à chaque lavage de tignasse ; fond de teint + correcteur + anti-cernes + poudre à chaque ravalement de façade. Il n'y avait, au final, plus de place à l'improvisation (et au plaisir ?). Ce qui est certain c'est, qu'à un moment donné, je suis tellement allée au devant des besoins de ma peau et de mes cheveux (à trop vouloir en faire) que ceux-ci ont fini par se rebeller (rosacée et compagnie).

A lesson learned. Il aura fallu que je fasse ma pause "bloguesque" après la naissance de ma fille pour que je me mette vraiment à "m'écouter". Écouter ma peau, écouter mes cheveux (oui, c'est chelou dit comme ça), écouter leurs véritables besoins et arrêter de faire-ci ou ça parce qu'"il faut faire comme ça". Prendre du recul et tout mettre sur "pause" est le meilleur service que je me sois rendu ces 10 dernières années.


Soins du visage : au jour le jour.


Je ne dirai pas que je suis devenue une fervente addict du "less is more" mais c'est vraiment en matière de soins du visage que j'ai réussi à mettre le holà. J'ai, pendant bien longtemps, été en mode ultra-nettoyage et sur-hydratation de ma peau, matin et soir. Le bilan a été catastrophique puisque cela a fini par détruire le film hydrolipidique de ma peau déjà bien sensible, provoquant du coup une belle dermatite atopique et l'arrivée, dans le même temps, de ma rosacée.

Aujourd'hui ma peau va mieux. Je suis toujours mon traitement contre la rosacée évidemment mais, je fais aussi un peu ce qui me chante niveau soins du visage (ce qui va certainement en faire frémir plus d'une ;) car je pars du principe que mon corps fait "normalement" le job tout seul. Aucune journée ne se ressemble de ce côté-là d'ailleurs. Je ne nettoie plus systématiquement ma peau le matin (du moins est-ce le cas si je n'ai pas prévu de me maquiller et/ou de sortir dans la journée). Si je ne la nettoie pas, je ne l'hydrate pas non plus car je n'en ressens plus du tout le besoin. Depuis que je ne m'astreins plus au rituel matinal nettoyage + hydratation systématiques, ma peau me fiche vraiment la paix en journée. Le soir, en revanche, je nettoie toujours mais en douceur - avec de l'eau micellaire - puis je rafraîchis - avec de l'eau florale pour apaiser - avant d'hydrater. En fait, je procède au gros nettoyage (avec eau du robinet et nettoyant) quand je suis sortie et/ou quand j'ai passé ma journée maquillée ce qui, finalement, n'arrive pas si souvent que cela. Les seules choses sur lesquelles je ne fais désormais plus l'impasse, c'est l'application de mon soin contour de l'oeil matin et soir (comme quoi tout arrive !) et le traitement de ma rosacée le soir. Pour tout le reste, je fais ce que ma peau me dicte de faire, au jour le jour, soit plus vraiment grand-chose il faut l'avouer.


Soins capillaires : en mode low poo.


Pour les cheveux, c'est une autre histoire ! Et c'est d'ailleurs parce que je voulais vous parler de ça que l'idée d'écrire ce billet m'est venue. Je suis toujours en guerre avec mes cheveux gras et j'ai vraiment beau tout essayer (shampoings naturels, shampoings bio, shampoings sans SLS, shampoings sans silicone, ...), rien ne change. La seule chose qui enraye finalement le phénomène c'est bien de me laver les cheveux moins souvent (mais quelle torture !).

Alors voilà, je crois bien passer la moitié de ma semaine avec les cheveux sales (ce que je ne supporte pourtant pas - si je pouvais, je laverais ma tignasse tous les soirs !) pour espacer au maximum les shampoings mais je me rends bien compte que les choses s'arrangent petit à petit en faisant comme cela. Oui, c'est bien sûr le genre de choses que je ne pourrais jamais faire si je travaillais en dehors de chez moi. J'ai d'ailleurs parfois honte quand j'emmène ma fille à la garderie avec mes cheveux douteux, attachés pour cacher la misère. Mais là encore, j'ai décidé d'arrêter de "décaper" à outrance. L'idée de tester le "no poo" pendant quelques semaines m'a d'ailleurs traversé l'esprit mais je crois que je ne suis pas prête (psychologiquement) pour cela. En ce qui concerne les soins (après-shampoing et masque), j'ai dû m'y recoller à cause de mon nouvel ombré hair. Mes cheveux ont été décolorés et en ont donc, logiquement, pris un coup. Néanmoins, je ne fais pas de soins systématiques comme je pouvais le faire il y a encore quelques années (en fait, j'avais du mal à concevoir qu'on puisse faire l'impasse sur l'après-shampoing même si les cheveux n'en avaient pas besoin). Là encore, j'écoute ma tignasse et je ne sors le gros pot de masque que quand mes cheveux me font savoir que là, il va peut-être falloir sortir l'artillerie lourde.


Make up : libérée, délivrée.


Oui, j'ai définitivement arrêté de me cacher derrière mon maquillage et je n'ai plus du tout honte de me montrer au naturel. Disons qu'à un moment donné, je n'ai plus trop eu le choix. Ça a finalement été un mal pour un bien car je me sens définitivement plus "libre dans ma tête" de ce côté là (sacré Diego !). Et puis, pour le moment, personne n'est parti en courant en me voyant sans fond de teint ni anti-cernes dans la rue (hi hi ! :).

Aujourd'hui, je me maquille vraiment pour le plaisir et par passion. Pas parce qu'il faut que je me maquille pour sortir. Il arrive que je ne me maquille pas pendant de très longues périodes (quand je ne blogue pas par exemple) et ma peau m'en remercie. Là encore, c'est une chose que je ne pourrais pas faire si je travaillais à l'extérieur car je sais que je serais totalement incapable de me pointer au bureau sans make up (non, tout n'est pas encore tout rose niveau confiance en moi). Mais j'ai réussi à m'extirper de tout un tas de dictats qui, mine de rien, m'avaient enfermée dans une routine de maquillage assez stricte et effrayante (les conseils de blogueuses ne font pas toujours que du bien - oui, j'ai conscience que je me tire une balle dans le pied toute seule là). Il m'arrive de sortir avec seulement du mascara ou du rouge à lèvres, sans avoir travaillé mon teint (chose impensable il y a encore 2 ans !) parce que j'ai justement envie de porter ce mascara ou ce rouge à lèvres tandis que j'ai la flemme de faire tout le reste. Je peux me pointer maquillée comme un camion à la garderie pour récupérer ma fille et me rendre en soirée chez des amis sans une once de poudre sur le bout du nez. Non, je ne suis plus de règles en matière de maquillage et, au final, je me rends compte que je le vis plutôt bien.

Et vous, vous en êtes où ?

45 commentaires

  1. Coucou Lucie,

    J'espère que tu vas bien ?

    Ton article est hyper intéressant, comme tu le dis si bien (j'adore ton écriture !); il faut savoir s'écouter écouter sa peau c'est primordial.

    J'ai beau aimer le maquillage, je reste une nana qui s'est toujours maquillée de manière assez naturelle. Et avec le recul, je me rends compte que je me maquille de moins en moins (comble de la blogueuse ?!). Plus sérieusement, j'ai appris à laisser mon makeup de côté et à accepter ma tête sans, même si je ne suis pas fan de mes rougeurs et de mes cernes, tant pis, je laisse ma peau respirer !

    J'ai encore beaucoup de mal à sortir sans maquillage la semaine, comme je vais au boulot, je préfère quand même me maquiller un peu, au moins me donner une bonne mine. Le week-end, maintenant j'arrive à laisser tout ça de côté et à sortir avec seulement une crème hydratante sur le visage.

    Concernant les soins, j'ai toujours hydratée ma peau matin et soir, je me démaquille tous les soirs. Mais je reconnais que je ne fais pratiquement jamais de gommage ou au truc dans le genre. Ma peau réactive n'aime vraiment pas.

    Concernant les shampooings j'ai enfin réussi à espacer réellement mes shampoings, je n'utilise que des shampooings sans sulfate et silicone et mes cheveux gras vont mieux, nettement mieux, j'ai même retrouvée un peu de volume ! (J'utilise le shampooing de Fleurance nature en alternance avec un que j'achète en Allemagne).

    Bravo pour ce super article !

    Bisous
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie ! Merci pour ton commentaire dans lequel je me retrouve plutôt pas mal. :)
      Tout comme toi, je me rends compte que je me maquille de moins en moins (comble de la blogueuse comme tu dis). Par contre, j'arrive assez facilement à sortir sans maquillage mais pour le travail, je serais comme toi. ;)
      Avec ma peau sensible et réactive, je ne fais plus non plus grand chose pour ma peau. Je n'ai pas fait de gommage depuis une éternité !!
      Concernant la tignasse, je t'avoue que je suis un peu désespérée de ce côté là. :S

      Supprimer
  2. High five ! J'ai réussi à dépasser tout ça aussi. Et ça fait un bien fou. Le soucis du maquillage au bureau et le monde du travail en général, c'est que ce n'est pas encore bien accepté. Les remarques fusent vite et il est dure pour une femme de se faire une place si elle ne montre pas un minimum de coquetterie (coquetterie comme le voit le monde patriarcal). J'ai la chance de travailler beaucoup chez moi et parfois être dans le social, ce qui reste assez accepté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça c'est certain ! Quand on est une femme, il "faut" se maquiller, sinon ça veut dire qu'on ne prend pas soin de soi ou qu'on est en déprime totale... Ras le bol des remarques ! ;)

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Tu es très jolie sur les photos :).
    Je trouve ton pinceau rose -sur la dernière photo- très beau.
    C'est chouette si tu te sens mieux :) depuis que tu fais comme ça en matière de soin et maquillage.

    De mon côté, je me maquille quand j'en ai envie et je n'ai plus aucun complexe en tout genre.
    Lorsque je le fais je mets du mascara et ou de l'eye-liner et ou du rouge à lèvres.

    J'ai déjà mis 2-3 fois de la poudre fond de teint, mais je ne le fais pas depuis les dernières fois-il y a 1 an- car j'ai lu que les fonds de teints pouvaient augmenter les imperfections et les boutons.

    (Et étant donné que je n'ai pas de problèmes de peau, (j'ai simplement des points noirs et 2-3 boutons) et à partir du moment -soit en juin 2016- où j'ai compris que les imperfections et les boutons sont/étaient normaux, j'ai perdu mes complexes par rapport à ça).

    Je mets de l'exfoliant à visage pour les points noirs une à deux fois par semaine selon la saison et l'état de ma peau, il m'arrive de ne pas le faire du tout.

    Parfois, (très rarement) j'applique de la crème pour le visage.
    Je dois avouer que les longues routines de maquillage et ou de soin me découragent et ne m'intéressent pas et tu as raison, le mieux est d'écouter sa peau, et son corps :)

    Je dois dire que je ne comprends pas le fait pour certaines personnes qui pensent que le maquillage est obligatoire et sinon c'est "foutu"/ on est "moche".
    C'est avant tout un plaisir de se maquiller et ou de ne pas se maquiller selon moi.

    Pour les cheveux, je n'utilise ni de soin ni d'après shampoing.
    Je les lave 1 fois à 2 fois par semaine car j'ai la flemme et j'utilise du Dop aux œufs.

    Merci pour ce billet très intéressant :)

    Bonne après-midi !

    Julia J.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Julia ! Je trouve super le fait que tu n'aies plus aucun complexe. Et tu as raison, la peau parfaite (sans boutons ni imperfections) n'existe pas (du moins pas celle à laquelle on nous fait croire dans les pubs). Quand on a bien ça en tête, on relativise rapidement. ;)

      Supprimer
  4. * Je dois dire que je ne comprends pas le fait que certaines personnes pensent que le maquillage est obligatoire et que sinon c'est "foutu"/ on est "moche".

    Julia J.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lucie,

    Je tiens à t'assurer que tu es magnifique sans maquillage - et oui, chanceuse, tu as un joli minois! -

    Comme toi, je me questionne de plus en plus sur mes gestes beauté. Il suffit de voir le temps que je mets dans la salle de bain tous les matins, c'est une catastrophe. Je me dirige de plus en plus vers un mode de vie plus léger, dans lequel j'écoute mon corps plutôt que les dictâtes. Affaire à suivre.

    Prends soin de toi, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment Leslie, c'est adorable ! :)
      Quand je vois le temps que je peux passer dans la salle de bain, je peux te dire que ça me fiche les jetons moi aussi. Ma routine make up s'est, elle aussi, considérablement allégée ces derniers temps. Avant, je pouvais y passer 1 heure !!! Bouh... ;)

      Supprimer
  6. Aaah je me retrouve tellement dans ton article ma belle ! J'étais comme toi pour le nettoyage de ma peau et l'hydratation et c'était une catastrophe, je me suis mise en place une petite routine qui me convient totalement et j'ai enfin réussi à éradiquer le début de couperose que j'avais autour du nez avec l'huile de chanvre que je te conseil vivement car on a a peu près la même peau capricieuse :) des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on a une peau capricieuse comme la nôtre, il faut vraiment prendre ses distances avec les routines "toutes faites". Je ne fais rien dans les règles et ma peau le vit beaucoup mieux. ;) Je connais l'huile de Chanvre. Déjà testé mais trop riche pour ma peau malheureusement... :)

      Supprimer
  7. Superbe article !
    Pour les cheveux, tu es sur la bonne voie. Certes au début on grince des dents, les cheveux sont gras, mais peu à peu le cycle s'installe.
    C'est chouette d'offrir à ta peau des périodes de repos sans maquillage. Et puis comme ça, elle est requinquée pour enchaîner des périodes maquillage pour le blog. =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est tout à fait ça Delphine ! Avec le blog, je dois avoir mes priorités et il est désormais hors de question que je me maquille la peau tous les jours... ;)

      Supprimer
  8. Ça fait du bien lorsqu'on se rend compte du plaisir du maquillage, que non, nous n'avons pas toutes la même peau et donc les mêmes besoins, qu'on ne nous lance pas des pierres lorsqu'on ne sort pas pomponnée en toutes circonstances !
    L'important, c'est bien de s'écouter et de prendre du plaisir !
    Tu es magnifique "peau nue" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maëlle ! :) Oui, le plus important c'est de prendre du plaisir et de ne rien "subir". Aucune obligation, on s'écoute, un point c'est tout. ;)

      Supprimer
  9. Bonsoir, ton article m'a fait vraiment sourire et plaisir aussi, parce que...j'en ai fait un très proche du tien ce dimanche et que je me sens moins seule...la marche à contre-courant, l'écoute de soi, la lutte aussi contre le marketing des marques, c'est un cheminement, et les rechutes sont faciles. Je te souhaite de toujours écouter ton corps, il n'y a que lui qui sait...Merci encore ! Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! Oui, il n'y a que notre corps et notre peau qui savent et nous sommes les seules à les connaître parfaitement. ;) Je ne sais pas si je suis sortie d'affaire face au marketing des marques mais je n'agis plus comme un robot, c'est certain. :)

      Supprimer
  10. Bonjour Lucie . Ton article est vraiment super . Il ne faut surtout pas que tu penses t'être tiré une balle dans le pied en écrivant ce billet . Ce que tu dis est vrai et puis il faut faire les choses comme tu le ressens , comme ton corps et ta peau le ressentent . Pour les cheveux c'est exactement pareil . Il faut bannir tous ces codes qui dictent ce que l'on doit faire et qui nous ne laisse plus le loisir de décider . Le principal c'est que l'on soit bien dans notre peau finalement . Ce qui ne nous empêche pas d'aimer les produits de beauté en général et ton blog en particulier .
    Bise et à bientôt .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! :) Oui, le principal c'est de se sentir bien dans sa peau et bien dans sa tête, loin des codes et des normes qu'on nous impose un peu partout (et même sur les blogs). ;)

      Supprimer
  11. Bravo et merci Lucie d'avoir écrit cet article tu peux pas savoir comme ça fait du bien de lire ça ! À entendre les magazines ou les blogs beauté on a vraiment l'impression qu'il y a des sortes de codes à respecter. Qu'il faut absolument faire ceci ou cela. Parfois quand je vois tout ce que je devrais soi-disant faire mais qu'en réalité je ne fais pas je me pose des questions Lol.
    Je me reconnais complètement dans cet article, ça fait plaisir de voir une blogueuse beauté naturelle et qui est comme nous au final ;)
    Ce que j'ai toujours apprécie chez toi, et qui font que c'est sans doute ton blog que je lis le plus c'est ton côté humain. Tu es naturelle, et proche de tes lectrices car tu réponds toujours aux commentaires.
    Tu es une personne que j'aurais aimée connaitre en vrai et pouvoir compter parmi mes amis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vraiment trop adorable comme commentaire ! Je suis hyper touchée, tu peux pas savoir ! :) Oui, je suis une nana comme les autres avec les mêmes questionnements, la même flemme par moments, surtout pas irréprochable même si "bloguer beauté" est mon "métier". ;)

      Supprimer
  12. Anne-Charlotte G.31 janvier 2017 à 00:22

    Coucou Lucie, super article (et les photos sont très belles)

    Le fait que d'avoir découvert le maquillage assez tard (vers 20 ans) et le fait que je fuis les magasines féminins comme la peste (sauf quand il y a un goodie hihi) font que je n'ai jamais ressenti la pression ou le besoin de mettre un tonne de maquillage sur mon visage pour sortir ne serait-ce que 5 minutes (mon environnement familial et social a aussi dû jouer je pense car j'avais peu de personnes autour de moi qui se maquillaient).
    Aujourd'hui, je me maquille pour aller travailler mais c'est vrai que pendant les vacances ou les week-ends, je n'en porte pas (ou seulement si j'en ai envie).
    Pareil pour les shampoings : quand je ne fais pas de sports, j'arrive à me laver les cheveux seulement une fois par semaine (tu vas y arriver ! ;))

    En tout cas j'aime beaucoup le message que tu fais passer dans cet articles : il ne faut pas que le maquillage ou les soins deviennent une contrainte mais il faut que ça reste un plaisir et c'est aussi très important d'écouter son corps. Malheureusement ce n'est pas toujours évident de se libérer du regard des autres, des magasines ou de la télé (fun fact : j'ai commencé à me maquiller le teint parce que la mère n'arrêtait pas de me dire qu'elle me trouvait pâlotte...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Anne-Charlotte ! :) Je pense que les magazines ont vraiment un effet terrible sur nous. Je crois que je ne me suis jamais autant maquillée et que je n'ai jamais autant consommé de cosmétiques que quand j'avalais 3 féminins par semaine !! On ne s'en rend pas compte mais tous les messages qu'on nous fourre dans le crâne modifient inconsciemment notre perception de nous-même ! Oui, j'espère que je vais y arriver pour les shampoings. Pour le moment je tiens bon... ;)

      Supprimer
  13. Bonjour Lucie,
    J'aime décidément définitivement ton blog, chaque fois c'est un Plaisir de venir voir de quoi tu parles et tu dis tellement bien les choses, drôles, parfois moins, simplement, quoi !
    Je te suis depuis tellement longtemps, maquillée ou pas, c'est toujours toi, une belle personne ! Bises.
    Delphe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup Delphe ! Ton commentaire est adorable et me met du baume au coeur. Merci d'être une lectrice fidèle. :)

      Supprimer
  14. Vraiment intéressant cet article, il fait reflechir. Même si j'essaie déjà de suivre un petit peu cette ligne de conduite ^^
    J'adore tes articles longs et détaillés car je trouve ta plume magnifique. Et j'aime également les idées que tu défends et ta spontanéité, rien qu'sa ☺. Je trouve que tu as raison pour la peau et pour le maquillage mais je ne l'assume pas encore assez pour sortir sans faire mon teint car j'ai des boutons, des marques, des rougeurs et c'est compliqué à assumer pour l'instant. Même si je t'assure que j'ai essayé (pour aller à la salle de sport) mais rien n y a fait... (la fois d'après, j'avais au moins fait mon teint et mis une petite touche de mascara ^^).
    En tous cas, contente pour toi que tu ai trouvé un bon rythme et que tu t'acceptes comme tu es ! En même temps, permets moi de te dire que tu es très très jolie sans maquillage alors quand on en n'a pas envie, pourquoi passer une heure à se pomponner? :)

    Des bisous

    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment Anaïs ! :) Je pense que tout est une question de confiance en soi et même si je ne suis pas au top niveau de ce côté là, j'en ai quand même pas mal retrouvé depuis que ma peau va mieux. Quand ma rosacée était à son max, je pouvais passer plus d'une heure à me maquiller... :S Il y a tout un travail "psychologique" à faire et puis, les années passant, on a aussi d'autres priorités (et beaucoup moins de temps). :D

      Supprimer
  15. Chère Lucie,

    C'est un très bel article qui invite à s'accepter comme on est!
    J'ai eu une période soins à haute dose, une période axée sur les produits bios et au final je pense qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise solution.
    Je pense qu'il faut savoir s'écouter, il y a des semaines ou je dois gommer ma peau tous les deux jours et d'autres ou j'en ai pas besoin... Je fais avec, je m'adapte à ce que requiert mon corps.

    Je suis heureuse que tu aies trouver un rythme qui te convient, sans pression et sans obligation. Prendre soin de soi doit être un plaisir, il ne faut pas l'oublier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "il n'y a pas de bonne ou mauvaise solution." C'est tout à fait ça ! de toute façon, je n'aime pas les avis tranchés et les comportements radicaux. Depuis que je fais les choses en suivant mon propre feeling, ça va beaucoup mieux (du moins pour ma peau... mes cheveux, c'est une autre histoire). ;)

      Supprimer
  16. Mon mari m'a dit avant hier soir "Les gens libres sont ceux qui ont réussi à se libérer d'eux-mêmes", je le cite, car c'est très à propos je trouve (et très sage !). Peu importe la façon dont se fait le chemin, tant qu'on arrive à destination ! Pour ma part, (j'ai le même âge que toi, un enfant, et je ne travaille pas), je fais comme bon me semble. Dès fois, c'est un peu abusé, genre le lundi je vais à la piscine le midi, donc quand je dépose ma fille à la garderie, je suis en mode no make-up/juste un coup de brosse et la frange douteuse, et quand je viens la rechercher le soir, je suis en mode brushing/test du maquillage Kat von D. Je te laisse imaginer lol
    Bref, faisons ce qui nous fait du bien, et arrêtons de nous cacher aux yeux des autres ... belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah je me retrouve tout à fait dans ce que tu as écrit Justine ! Tout pareil ! Je peux déposer ma fille à la garderie le matin en mode no make up et cheveux gras et venir la récupérer l'après midi maquillée comme un camion. :) Je note la citation, tout à fait percutante. ;)

      Supprimer
  17. J'adore ton article, et je fais un peu comme toi maintenant (bien forcée aussi à cause d'une peau qui est devenue très réactive). Je suis un peu triste quand même, car j'adorais me maquiller et me cocooner avec plein de crèmes, mais aujourd'hui je suis obligée d'appliquer le less is more... c'est bien aussi, c'est plus écolo dans un sens ahahah (voyons le bon côté des choses ^^) Et mon astuce quand je sors sans maquillage c'est de mettre une paire de lunette de vue, ça cache bien les cernes (bébé de 2 ans oblige)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça rejoint un peu ce qui s'est passé pour moi. J'ai vraiment dû mettre le holà quand ma peau a commencé à péter les plombs. Au début c'est très frustrant de ne plus pouvoir faire ce qu'on aime, de ne plus utiliser tous les produits qu'on a, de ne plus pouvoir tester de nouvelles choses... Mais on s'y fait ! ;)

      Supprimer
  18. Coucou Lucie,

    Waouh tu attaques la semaine avec un très bel article. J'adore te lire et quelle joie de voir que tu as fait un article sur un sujet aussi intéressant.

    Niveau soins, j'ai toujours été assez soft : je nettoie ma peau à l'eau micellaire, de temps en temps j'utilise de l'eau florale après et puis application de ma crème hydratante.

    Niveau maquillage, ca reste en général assez naturelle. Mais il y a quelques années, je ne pouvais pas sortir sans maquillage. J'avais cette impression d'être insortable sans maquillage. Heureusement que mon compagnon est là pour me faire comprendre que je n'ai pas forcément besoin de toujours me maquiller.

    Niveau cheveux, je n'ai jamais fait de couleurs ou mèches... oui oui j'ai tjrs eu ma couleur naturelle. Je les chouchoute et ils se portent très bien.

    Je me rends compte à trop vouloir trop nettoyer sa peau ou ses cheveux, ils nous remercient avec des problèmes de peau, cheveux qui graissent rapidement... laissons les tranquille, ca leur fera le plus grand bien :)

    A bientôt,bisous

    Tracy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça Tracy ! À trop vouloir en faire, on fait mal ! Il faut faire un sacré travail sur soi pour vraiment s'en rendre compte. En tout cas, il m'a fallu beaucoup de temps pour le réaliser. ;)

      Supprimer
  19. Hello Lucie !

    Ton post fait écho à ce que je pense, et ce pourquoi j'essaye de "me battre" (le mot est fort mais je vais m'expliquer).
    Si j'ai tellement aimé les blogs c'est parce qu'ils se démarquaient des magazines et des diktats de la beauté. Ces derniers temps les blogs sont devenus malheureusement pour beaucoup des copies conformes de ces magazines que l'on critiquait tant.
    En tant que blogueuse, j'essaye de continuer à mon rythme sans rien m'imposer ni imposer à mes lectrices ( les discours culpabilisants non merci quoi !). Je retrouve ça chez toi et les blogueuses que je continue à suivre.

    Je n'ai plus de règles non plus, je fais comme il me chante, parfois bien et beaucoup maquillée, parfois au naturel. Idem pour le look. Et c'est bien comme ça.L'important est que l'on se plaise, que l'on soit à l'aise.
    Et comme tu dis, rester à l'écoute des problématiques cutanées ou capillaires... La solution est souvent plus simple que l'on ne croit (ou que le marketing voudrait nous faire croire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fanny ! Tu as tout à fait raison et je ne suis pas très adepte des blogs donneurs de leçons qui ressemblent de plus en plus à des magazines. L'atout majeur des blogs, c'est qu'ils sont tenus par des personnes comme les autres. Malheureusement, volontairement ou non, cette particularité est en train d'être gommée, les blogueuses devenant des superstars... ;)

      Supprimer
  20. Je me souviens encore de ton article "mise à nue" donc sans maquillage, c'était une belle étape pour toi et tu avais eu tellement de commentaires :) Je suis contente de voir encore une évolution là ! Nan mais dis, tu poses même en peignoir doudou (j'en ai 2 xD) et pyjama ?!? :D

    Pour ma part, les cheveux c'est toujours pareil, le shampoing et c'est tout ^^ (fleeeemmmme ! :)
    Pour le maquillage, je suis "obligée" de l'être un minimum, tous les jours pour le boulot. Je sors ou reçois parfois sans être maquillée, la dernière fois ma grand mère m'a dit "tu as l'air fatiguée !" > merci mamy mais j'suis juste pas maquillée ! =_=' Ou merci les collègues quand je change un peu le type de maquillage "on dirait que t'as pas beaucoup dormi !" ahah ....
    (Ou alors j'ai vraiment une sale tête au naturel ^^)
    Je pense qu'il faut savoir lâcher prise un peu, je vois des amies toujours tirées à quatre épingle et ça me fatigue pour elles :p

    Drey_

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non ! Je tiens à rectifier Drey ! Je suis en robe de chambre doudou mais pas en pyjama (simplement un tee-shirt que je porte à la maison... ok, c'est un peu pareil) ! :D
      Je comprends tout à fait que la case maquillage soit "obligatoire" pour celles qui bossent tous les jours en dehors de la maison. Je ne pourrais pas m'en passer moi non plus dans ce cas là...
      Et rassure-toi, le "t'as l'air fatiguée" quand je ne suis pas maquillée (alors que je pète la forme), j'y ai bien souvent droit moi aussi. ;)

      Supprimer
  21. Bel article !
    Côté maquillage, j'ai encore un peu de mal : mes rougeurs sur les joues ne m'enchantent pas trop...
    En revanche, j'ai passé le cap d'un seul shampoing par semaine ! J'avais beau laver mes cheveux, ils regraissaient, c'était horrible, sans compter les pellicules...
    C'est une coiffeuse qui a finalement réussi à me faire comprendre à quel point je les agressais (même si la coupe était horrible, j'en tremble encore). Et le Dessange à l'argile verte m'a bien aidée, je le recommande.
    D'ailleurs, en parlant de coiffure, j'adore ton ombré hair ! Ça réveille un look. Je crois bien que je vais me laisser tenter... en espérant que le résultat soit aussi top ! Je croise les doigts !! ��
    Sinon, j'ai découvert ton blog il y a quelques jours seulement, et je dois dire que j'aime beaucoup ! C'est frais, différent de ce que je peux lire ailleurs, ça transpire la sincérité... Bref, je regrette de ne pas l'avoir connu avant : j'ai beaucoup de retard à rattraper maintenant ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elodie ! Et bien bienvenue par ici alors ! J'espère que mon blog continue à te plaire. :) Merci pour tes compliments en tout cas.
      Concernant les rougeurs, je t'avoue que je me maquillerais beaucoup plus si ma rosacée était aussi prononcée qu'il y a encore quelques années. Maintenant que ma peau va mieux de ce côté là, j'ai moins de scrupules à sortir sans fond de teint ni correcteur... ;)

      Supprimer
  22. Coucou Lucie,
    Vraiment un super article ! Et je tiens à te dire que tu es très jolie sur cette photos ! :-)

    J'avoue pour le maquillage j'ai un peu de mal à lâcher prise niveau teint, mais j'essaye de laisser respirer ma peau le week end...enfin surtout le dimanche, la journée cocooning de la semaine.

    Sinon voilà pour moi quand tu écris "je me maquille pour le plaisir et par passion", ça ça me plait ! et c'est comme ça que je conçois les choses, il n'y a pas d'obligation, je me maquille avant tout pour moi et parce que ça me fait plaisir d'abord ! On fait ce qu'on veut nomého ! ;-)

    Côté cheveux, j'ai les cheveux qui regraissent vite aussi et du coup j'en suis encore à un shampoing tous les 2 jours, j'espère juste arriver à un tous les 3 jours ça serait bien. Je viens de changer pour un shampoing sans silicone et déjà je perds beaucoup moins de cheveux, donc déjà je suis contente pour ça, à voir si par la suite j'arrive à espacer...

    voilà voilà bises à bientôt :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Mélanie !! ;) Et merci pour le compliment aussi. :)
      Je crois que nous sommes toutes (ou presque) en mode no make up le dimanche. C'est d'ailleurs la journée de la semaine durant laquelle je ne fais rien du tout, ou presque, niveau make up et soins (à part si je dois prendre des photos pour le blog).
      Pour les cheveux, c'est la galère pour moi aussi. J'aimerais tellement pouvoir me laver les cheveux 2 fois par semaine seulement. Bon, c'est ce que je fais en ce moment mais mes cheveux sont très très gras (et insupportables) au bout de 2 jours. :S

      Supprimer
  23. Super article... En accord avec mes pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis ravie qu'il t'ait plu. :)

      Supprimer