5 déc. 2017

Rougeurs, peau sensible et rosacée : mes conseils pour s'en sortir

Me voici de retour avec un article qu'il me tenait à coeur de partager avec vous. Cela faisait une éternité qu'il était dans ma liste de "billets à écrire" et c'est en recevant de nouveaux mails me demandant des conseils pour gérer au mieux les rougeurs/la rosacée que je me suis dit qu'il était temps que je vous concocte un billet entièrement dédié à la chose. Il faut dire que de la rosacée, je ne vous en parle plus trop par ici. Parce que je me considère comme "guérie" (même si je sais pertinemment qu'on ne guérit jamais de cette fichue maladie de peau), parce que je n'en souffre plus comme avant. J'ai la chance, depuis plus d'un an maintenant (enfin je crois, j'ai un peu de mal avec la chronologie ces dernières années ; j'ai 32 ans aujourd'hui, vous me pardonnerez ;), de ne plus avoir à subir au quotidien les bouffées de chaleur, les joues rouges, la peau qui tire, les boutons qui grattent, les pustules disgracieuses et les yeux qui piquent. Oui, il y a bien sûr toujours des petites crises de-ci de-là, mais rien du tout comparé au "calvaire" que j'ai pu vivre en 2012/2013 et après mon accouchement en 2015.


Vous dire que ça a été le parcours du combattant pour voir le bout du tunnel, c'est peu dire ! Et je crois ne pas vous mentir en vous avouant que je reviens d'assez loin. Ma peau claire qui, du jour au lendemain, s'est mise à rougir, à gonfler et à chauffer sans raison apparente, ne supportant plus rien (ni les crèmes, ni le nettoyage et encore moins le maquillage), était devenue totalement ingérable ! Aujourd'hui, je crois avoir oublié la tannée que c'était que d'avoir à vivre 24h/24 - 7j/7 avec une Rosa en pleine bourre. Mais de cette époque, j'ai (de façon plus ou moins consciente) gardé des rituels, des gestes, des réflexes et des manies plus ou moins farfelues. Une nouvelle façon d'être (avec moi-même, avec les autres) et de penser aussi. Toutes ces choses, je les ai mises en place au fur et à mesure, alors que j'essayais de trouver par tous les moyens des solutions pour mieux vivre ma peau au quotidien. Je pense sincèrement que se sont toutes ces petites choses associées à mon traitement médical (le Soolantra) qui m'ont aidée à m'en sortir. Voici ces quelques astuces (les miennes, celles qui ont fonctionné sur moi mais qui ne marcheront peut-être pas sur vous), en espérant qu'elles vous seront (quand-même) d'une petite aide.

3 déc. 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#40]

"Jingle bells, jingle bells, jingle all the waaaay... nia nia niaaa, nia nia nia niaaaa, nia nia nia nia nia nia, hoooo..." Vous le sentez ? Non mais est-ce que vous le sentez ? Non, pas le pain que vous allez me mettre dans la tronche parce que je vous chante des chansons horribles depuis quelques semaines sur le blog... Non ! Je veux bien sûr parler de l'esprit de Noël ! Est-ce que vous le sentez, là  ? Non parce que ça y est, nous sommes enfin au mois de décembre. Bye bye, adiós, auf wiedersehen novembre et ton lot de déprime ! Tu ne me manqueras absolument pas. Et youpiii, je peux enfin déglinguer avec plaisir les premières cases de mes calendriers de l'Avent (vous pouvez d'ailleurs me suivre sur Instagram si vous voulez découvrir chaque jour la surprise du calendrier Dior ;) tout en rêvassant devant le sapin qui trône (déjà) fièrement au milieu du salon. Gniii !!


De notre côté, les cadeaux sont déjà presque tous faits. Bon, pas encore emballés, chaque chose en son temps comme dirait l'autre. Mais on se demande déjà ce qu'on va bien pouvoir manger pour le Réveillon du 24. Parce que Noël, c'est aussi la bonne bouffe et, surtout, le plaisir de se retrouver en famille pour partager de merveilleux instants. Je vous retrouve aujourd'hui avec l'édition #40 (mon dieu, déjà !!) de ma série de billets "1 semaine / 5 nouveautés". Je ne vous cacherai pas que, début de mois oblige (plus les -25% de réduction sur tous les achats chez Sephora), j'ai, à de multiples reprises, eu très fort envie de craquer mon slip. Dans mon radar beauté en ce moment : Hourglass et ses poudres qui coûtent une blinde. Mais comme il y a aussi une très belle palette NARS qui se profile à l'horizon, je me retiens, sait-on jamais... Voici donc les 5 nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

30 nov. 2017

Claudia Schiffer Make Up : l'énorme coup de coeur !

Comme pas mal de blogueuses et de youtubeuses beauté je suppose, j'ai toujours eu ce rêve un peu fou de pouvoir créer ma propre collection de maquillage. Oh, pas quelque chose de gigantesque ! Une gamme modeste avec seulement quelques références, du make up fonctionnel, des basiques à avoir dans son bazar de maquillage mais des nuances très travaillées, de l'efficace mais du qualitatif, le tout sans en faire des caisses. Bref, quelque chose de féminin (mais pas girly), de moderne et de chic à la fois. En fait, je dois vous avouer que si je devais créer ma ligne de maquillage, elle ressemblerait trait pour trait à celle créée par Claudia Schiffer : Claudia Schiffer Make Up. C'est tout nouveau, ça vient de sortir et j'ai eu un énooooorme coup de foudre pour cette nouvelle ligne de cosmétiques.


Claudia Schiffer, c'était un peu la reine des top models durant ma jeunesse. Incarnation même de la beauté allemande dans les années 90 et véritable icône de la mode, elle faisait (et fait toujours) partie des mannequins mythiques de cette décennie là aux côtés de Carla Bruni, Cindy Crawford et Naomi Campbell (pour ne citer qu'elles). Quand, petite, je faisais défiler mes Barbie, c'était à elles que je pensais. J'ai donc été absolument charmée à l'idée de découvrir la première marque de maquillage créée par Claudia Schiffer. Ça me parle tout de suite plus que Rihanna ou Victoria Beckham (même si ces dernières font également de très belles choses). J'ai eu le plaisir de recevoir deux produits de la collection capsule Claudia's Beauty Secrets mise en avant par et pour la marque de cosmétiques allemande ARTDECO (dont je vous ai déjà parlé ici et ). Deux très gros coups de coeur que j'ai plaisir à vous présenter aujourd'hui.

28 nov. 2017

TAG | Les séries

J'ai pour habitude de dire que "les séries, c'est la vie !". Bon d'accord, je dis ça un peu pour tout (pour le mascara waterproof, pour les rouges à lèvres roses, pour le chocolat noir à la fleur de sel, pour les mugs de Tea Day bien chauds, etc, etc...) et quand on y réfléchit bien, cette phrase ne veut littéralement rien dire. Pour autant, quand je vous dis que les séries, c'est la vie, c'est que pour moi, y a quand-même un truc avec les séries. Ma vie a toujours été rythmée par les séries que j'ai l'habitude de regarder le soir, avec ou sans Monsieur BG, bien au chaud sous mon plaid, avachie dans mon canapé. C'est mon moment détente et plaisir par excellence et je suis très triste quand je dois faire une croix sur mon petit rituel.


Quand je me remémore certains moments marquants de mon existence (mon année de Terminale, la fin de mes études de Droit, la préparation de mon mariage ou encore ma grossesse), je me souviens avec une extrême précision des séries que je suivais alors avec délectation. Il faut dire que lorsque je regarde une série, je la regarde pour de vrai. Je suis à fond. Très extrême dans mes goûts (et c'est valable dans bien des domaines finalement) et totalement passionnée, je fais rarement les choses à moitié. Non, je m'immerge en plein dans l'histoire et je vis la vie des personnages. Je chiale comme une chochotte (ça c'est quand je regarde Grey's Anatomy), je stresse comme une débile (ça c'est quand je regarde The Walking Dead) et je monte (presque) sur la table basse pour chanter le générique (ça c'est quand je regarde Games Of Thrones). Alors quand je suis tombée sur le TAG des séries chez Mango & Salt, je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer de répondre aux 12 questions dans ma tête. Voici le fruit de mes tergiversations.

26 nov. 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#39]

Au moment où je vous écris, ma boîte de réception est en train de dégobiller tout ce qu'elle peut de mails du Black Friday. Autant vous dire que la tentation est forte mais que l'état des finances actuel me ramène bien vite à la raison. Oh oui, j'ai bien sûr été voir les jolies réductions sur Feelunique et consorts. Oui, j'ai bavé d'envie sur cette énième palette à -30% ("Non mais tu te rends compte Doudou, je te dis qu'il y a -30% sur tout le siiiiiite !!") et oui j'ai été tentée maintes et maintes fois de me faire un petit panier virtuel histoire de voir... Mais voilà, à la maison, nous avons profité du mois de novembre pour commencer à faire les cadeaux de Noël en avance. Alors bon, entre la maison de Peppa Pig et la palette Lancôme x Olympia Le-Tan, mon coeur n'a pas balancé bien longtemps.


Alors que j'ai toujours la très jolie Gold Palette de Guerlain en ligne de mire (celle que je vous ai présentée dans l'édition #38 de cette série de billets), d'autres palettes se sont ajoutées à ma wishlist cette semaine. Moi qui avais promis à Monsieur BG que les palettes, c'était fini pour de bon, me voilà bien dans de beaux draps. En fait, c'est terrible les palettes ! Je crois que c'est même pire que les rouges à lèvres. Une palette, ça vous fait de l'oeil avec son beau boîtier rutilent et son joli camaïeu de fards. Une palette, ça offre une multitude de possibilités niveau make up et le retour sur investissement peut vraiment être intéressant. Mais chez moi, les palettes - en général - ça reste bien sagement rangé dans un tiroir et ça finit par prendre la poussière parce que j'ai rarement le temps de m'amuser avec. Il n'empêche, rien de tel qu'une belle palette pour faire chavirer mon p'tit coeur. Et cette semaine tout particulièrement, j'ai failli frôler la tachycardie.

23 nov. 2017

Diorific Vernis Precious Rocks de Dior : de vrais petits bijoux !

"I don't want a lot for Christmas, there is just one thing I need. I don't care about the presents underneath the Christmas tree. I just want you for my own more than you could ever know. Make my wish come true, all I want for Christmas is you." Voilà, vous pouvez d'ores et déjà me remercier pour ce petit interlude musical avec Mariah en special guest, interlude offert par la nana qui se croit déjà à Noël alors qu'on est encore en plein mois de novembre. Hi hi ! Bon, je ricane mais en vrai, je n'en peux plus de ce mois de novembre, vraiment ! Je sais, chaque année c'est la même rengaine mais ce mois de novembre est si loooooong, si déprimaaaaaaant, si froiiiiiiiid, si... Ok, j'arrête. Et en plus, je suis d'excellente humeur aujourd'hui parce que je vais non seulement vous parler de Noël dans ce billet, mais il va aussi être question de Dior et de ses petites mignonneries de fin d'année.


La semaine dernière, j'ai eu la chance et le plaisir de me rendre à la présentation presse de la collection de Noël Precious Rocks de Dior. J'y suis restée au moins 2 heures et c'était vraiment génial. Musique de Noël, déco de folie, maquilleurs adorables et, aussi et surtout, présentation des nouveautés de la Holiday Collection (que je connaissais déjà un peu vu que j'actualise la page make up du site de Dior à peu près tous les 3 jours pour voir s'il y a des nouveautés). Je suis rentrée à la maison avec plein de jolies petites choses. Honnêtement, je ne savais pas trop par quoi commencer pour les présentations par ici, tout est tellement joli ! Et puis je me suis dit que ça faisait un bout de temps que je ne vous avais pas proposé de billet vernis à ongles. Ni une ni deux, j'ai sorti les Diorific Vernis de cette année de leurs jolies petites boîtes dorées pour pouvoir vous les montrer.

21 nov. 2017

Zoom sur la nouvelle gamme Hydra-Essentiel de Clarins

Clarins fait partie de ces marques de cosmétiques qui me font rêver depuis toujours, même s'il ne s'agit pas d'une maison de haute couture comme Dior ou Yves Saint Laurent. Je me rappelle de mes premiers pas en tant que blogueuse, période durant laquelle j'ai véritablement commencé à me pencher sur le maquillage et les soins, sur les marques un peu plus pointues, sur les marques un peu plus luxueuses aussi. Je lisais alors énormément de choses positives autour de Clarins et cela ne faisait que renforcer mon envie de découvrir les produits de cette jolie marque. Mais, petit budget de l'époque oblige (j'étais encore étudiante), il était alors impossible pour moi de me laisser tenter. Et puis je m'en sortais très bien avec mes crèmes de parapharmacie aussi.


Tout compte fait, ma relation avec Clarins a commencé un peu par hasard il y a quelques années, en 2013 pour être précise, lorsque j'ai craqué pour l'une des fameuses palettes de Noël pour les yeux, une The Essentials (avez-vous vu celle de cette année d'ailleurs ? elle est superbe) alors soldée à -30%. Une jolie histoire est ainsi née entre Clarins et moi. Séduite par le chic et la sobriété de la marque, les tentations se sont bien souvent multipliées au fil du temps côté make up. Je n'ai pourtant jamais vraiment regardé ce qui se faisait côté soins. Un comble pour une marque comme celle-ci me direz-vous ! Et ce n'était pourtant pas faute de tomber sur les publicités Clarins dans mes magazines féminins préférés. Finalement, j'ai eu le plaisir de recevoir, il y a plusieurs semaines maintenant, un très joli colis avec plein de belles choses à l'intérieur. Et il y avait, côté soins justement, deux produits issus de la nouvelle gamme Clarins intitulée Hydra-Essentiel.

17 nov. 2017

Le nouveau Grand Rouge Yves Rocher

Et oui, me revoilà à vous parler de notre très cher tonton Yves ! Ben oui, Yves Rocher, c'est un peu notre tonton à toutes. Celui qui nous a accompagnées lors de nos premiers achats make up (avec ou sans maman) ; celui qui nous a donné envie de nous doucher 36 fois par jour à cause des gels douche à 1 euro (qui sentent d'ailleurs très bon) ; celui chez qui on passe toujours faire un petit coucou pour prendre des nouvelles ; celui qu'on finit toujours par quitter avec plein de trucs - des trucs dont on n'avait pas besoin, des trucs qu'on ne pensait pas acheter (mais vous comprenez, il y avait -50% sur tous le magasin + -10% supplémentaires dès le 3ème achat + 1 trousse de maquillage offerte dès le 4ème achat + 1 rouge à lèvres au choix à -70% si le total des achats atteint 25 euros + 100 balles et un Mars) ; celui qui nous offre des pétales pour nous remercier de notre fidélité (seules les clientes - les vraies - peuvent comprendre ;). Quel romantique celui-là !


Bref, Yves Rocher et moi, c'est une histoire qui roule plutôt bien depuis que j'ai fourré à nouveau mon nez dans ses affaires il y a quelque temps (euh... je vous vois venir là avec vos idées mal placées, c'est pas du tout ce que vous croyez !! ;). Début de l'année 2017 : gros coup de coeur pour le Grand Rouge Mauve Subtil (alors discontinué) de la marque. Je sais que le coup de coeur a été partagé avec pas mal d'entre vous mais j'avoue avoir été freinée dans mon élan lorsque tonton Yves a décidé de remanier sa gamme de rouges à lèvres et sa gamme Grand Rouge. Il m'aura fallu un peu de temps pour que je craque à nouveau, pour que je découvre le Grand Rouge cuvée 2017. Cela faisait des mois que le Grand Rouge n°109 (nouvelle version donc) attendait bien sagement dans mon bazar. Je suis retombée dessus il y a quelques semaines et tonton Yves a à nouveau fait chavirer mon coeur.

15 nov. 2017

Coverage Foundation de The Ordinary : le meilleur fond de teint de la Terre ?

Je suis ravie de vous retrouver ce mercredi avec un nouveau test ! Celui-là, j'aurai mis du temps à le publier parce que j'avais vraiment besoin d'étudier la chose sur le long terme. Il y a des produits pour lesquels tout est évident. Le coup de coeur est immédiat et mon avis est résolument dithyrambique et immuable sur la durée. Et puis il y a les autres. Il y a ces revues qui ne s'écrivent pas facilement parce que tout n'est pas tout noir mais tout n'est pas tout blanc non plus. Vous avez été nombreuses à me réclamer mon article sur le Coverage Foundation de The Ordinary. Il faut dire que cela fait maintenant près d'1 mois que je le porte et que vous le remarquez sur mes différentes photos sur le blog. Je n'ai d'ailleurs jamais reçu autant de compliments sur mon teint.


Vous l'aurez deviné, je vais donc vous conter aujourd'hui la suite de mes aventures que je pourrais intituler À la recherche du nouveau fond de teint. Le mois dernier, j'avais craqué pour le Serum Foundation de The Ordinary, fond de teint qui fait beaucoup parler de lui depuis le début de l'année. The Ordinary est une marque de cosmétiques qui a le vent en poupe et même si elle n'est pas encore très connue par chez nous (sauf des beauty addicts très bien renseignées), elle est très prometteuse (The Estée Lauder Companies a décidé d'investir dans le groupe Deciem - groupe auquel appartient The Ordinary). J'avais été hyper séduite par le Serum Foundation de la marque, un fond de teint sérum à la formule ultra-légère et au rapport qualité/prix de folie. Et puis ma curiosité m'a rapidement poussée à passer une nouvelle commande pour tester le Coverage Foundation, l'autre gamme de fonds de teint de The Ordinary.

12 nov. 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#38]

C'est qu'on dirait bien que les choses sérieuses commencent !! Je ne peux vous dire à quel point je suis joie et allégresse (comment ça, ça se dit pas ?!) en découvrant les collections de maquillage de Noël. Je m'étais promis de ne pas vous refaire le coup du "j'adore Noël, je kiffe Noël, je sur-kiffe Noël, je respire Noël" comme l'année dernière (parce que j'étais quand même en boucle sur le sujet) mais... mais comment résister à la frénésie des fêtes de fin d'année ?!! Moi, je n'y arrive pas, c'est certain. Vous noterez tout de même que j'ai eu la force et la volonté d'attendre le mois de novembre avant de vous parler des nouveautés de Noël sur le blog. Hééé ouaaaiiis, high five !!  Parce que vous causer Noël en octobre, c'est quand même beaucoup trop tôt et je n'étais pas du tout prête pour cela, psychologiquement parlant.


Mais maintenant qu'Halloween et la Toussaint sont passés, je n'ai plus qu'une hâte, zapper vite fait bien fait ce mois de novembre tout pourri (je ne l'aime tellement pas ce mois ! - oui je sais, je radote ;) pour pouvoir ouvrir la case n°1 de mon calendrier de l'Avent Dior (ouiiiiiiii, j'ai eu la chance de le recevoir comme j'ai pu vous le dévoiler sur mon Insta et je suis trop trop heureuse !! :). En attendant ce jour béni, je me délecte des créations de nos marques préférées pour cette fin d'année 2017. Les Holiday Collections (ou Christmas Collections) sont toujours magiques et, cette année encore, j'en prends plein les yeux. Voici 5 de mes coups de coeur (mais il y en avait tellement plus ! - je les garde sous le coude, rassurez-vous !) issus des nouveautés du moment.

9 nov. 2017

J'ai de l'acné mais j'me soigne | #SkinMasterClass La Roche Posay

Je rigole un peu toute seule devant mon ordi (non je ne suis pas folle, mais euh...) parce que cette semaine de reprise sur le blog ressemble un peu à un bouquin "confessions". Après mon article de lundi spécial remise à niveau côté choucroute, je vais aujourd'hui vous donner des nouvelles de ma peau. Cela commençait à faire un petit bout de temps que je ne vous en avais pas parlé et vous êtes nombreuses à me demander où j'en suis actuellement, si ma rosacée me laisse tranquille, etc... Pour la faire brève, ma peau, c'est galère et compagnie depuis cet été. Côté rosacée, les choses vont globalement plutôt bien depuis que j'ai arrêté le Soolantra. Il y a des jours/semaines de crise mais ça ne dure pas bien longtemps et les sensations d'échauffement et pustules qui vont avec se font aujourd'hui plus rares. Vraiment, je revis de ce côté là !! Ça c'était pour la bonne nouvelle.


La mauvaise, c'est que ma peau fait quand-même un peu n'importe-quoi depuis plusieurs mois. Depuis que j'ai mon petit souci gynéco (brièvement évoqué dans cet article) pour être précise. Pour vous décrire la chose succinctement, la vie de ma peau en 1 mois c'est 15 jours d'hyper-séborrhée (entraînant l'apparition de boutons blancs sur le front et le menton) puis 15 jours de sécheresse intense (plus de boutons mais des tiraillements pas possible). Les deux extrêmes en gros. C'est donc un peu le dawa dans ma routine de soins ; je jongle avec les produits pour peaux normales à sèches et les produits pour peaux acnéiques. Vous dire que j'attendais comme le messie la dernière Skin Masterclass La Roche Posay dédiée à l'acné, c'est peu dire ! J'avais une tonne de questions en tête et je suis repartie avec plein d'infos et de bons conseils sur le sujet.

6 nov. 2017

Ma relation si particulière avec mes cheveux

"C'est quoi mon problème avec les cheveux ?" Cette question, je dois bien me la poser 36 fois par mois (bon, j'exagère un peu mais vous voyez le genre). Si vous me suivez depuis suffisamment longtemps pour me connaître assez bien, alors je pense que vous avez dû vous rendre compte que j'entretiens une relation quelque peu particulière avec mes cheveux. À vrai dire, je crois n'avoir jamais été en paix avec ma tignasse. Mes cheveux, ce n'est clairement pas ce que je préfère chez moi. Au-delà de leur couleur naturelle que j'ai appris à aimer sur le tard (un blond foncé/châtain clair doré qui ne casse certainement pas des briques), je n'ai jamais aimé leur texture (souple certes, mais légèrement mousseuse) ni leur densité (c'est à dire aucune). Mais à bien y réfléchir, je crois ne connaître aucune femme (dans mon entourage proche en tout cas) qui aime sa chevelure telle qu'elle est, au naturel.


En ce qui me concerne, les cheveux c'est vraiment toute une affaire. Depuis toute petite, j'en fais quelque-chose de sacré. J'y ai toujours fait attention (mais pas toujours de la meilleure des façons), bien avant même de soigner mon maquillage ou mon look vestimentaire. Je me rappelle de mes coiffures improbables (dont j'étais très fière) à base de chouchous colorés au début du collège ; je me rappelle de mes cheveux courts en seconde et des cinq années de colorations noires (et rouges) qui ont suivi. Je suis passée par toutes les coupes (grâce à ma soeur qui se faisait un malin plaisir de s'improviser coiffeuse) et par tous les états (de l'immense satisfaction à l'énorme déception - pour ne pas dire à la grosse déprime à cause de mes multiples ratages chez le coiffeur).

27 oct. 2017

Beauty of Nature

Il y a clairement des marques de maquillage dont on parle trop peu et qui gagnent pourtant à être connues. ARTDECO fait incontestablement partie de celles-ci. Ok, ok, je fais un peu ma maligne là car je dois bien le reconnaître, sans ce blog, je crois que je n'aurais jamais osé tester cette jolie marque de maquillage. Il faut dire que pour tomber sur les produits ARTDECO, il faut s'accrocher (ou en tout cas s'intéresser au monde des cosmétiques de très très près). Rappelez-vous, d'ARTDECO, je vous en avais déjà parlé dans cet article. Je vous y racontais d'ailleurs que la marque était actuellement classée dans le Top 10 des marques de cosmétiques les plus présentes en instituts.


La bonne nouvelle c'est que l'on peut donc trouver les produits ARTDECO dans pas mal d'instituts proches de chez nous (ou même au Beauty Shop de la marque situé rue de la Chaussée d'Antin dans le 9ème arrondissement de Paris). L'autre bonne nouvelle c'est que j'ai découvert il y a peu que la marque, d'origine allemande, était aussi commercialisée chez La Redoute mais aussi chez Mon Institut Beauté (et ça c'est trop cool !). Il y a quelques semaines, j'ai eu le plaisir de recevoir quelques jolies nouveautés issues de la collection Automne-Hiver 2017 d'ARTDECO. Intitulée Beauty of Nature, j'ai vraiment (mais vraiment) été subjuguée par le très bel univers proposé par la marque pour la saison. Encore de bien belles découvertes que je partage avec vous aujourd'hui.

23 oct. 2017

Quatorze

[Extrait de mon journal intime ; le prénom de Monsieur BG a été changé en... "Monsieur BG" ;)]
Samedi 25 octobre 2003 - 15H15. 
Salut tout le monde ! J'ai une tonne de choses à vous raconter depuis la dernière fois ! Je ne trouve jamais le temps d'écrire ces temps-ci car soit je travaille, soit je suis sur le PC (sic). Là, je suis dans mon lit et je pense à plein de choses. J'ai "Too close to leave" dans la tête, je ne sais même pas pourquoi... Bref... [...] On a beaucoup discuté sur le chat de Caramail avec Monsieur BG. Enfin, on a surtout raconté pas mal de conneries lol. Et puis on s'est vu tous les jours à partir de mardi (pas celui-là, celui d'avant) et on a bien rigolé. Et donc, ben de mon côté, de plus en plus de sentiments quand-même. Le courant passe trop trop bien. En fait, on se sentait plus à l'aise à chaque fois qu'on se parlait et/ou se voyait. 


Lundi du début de la semaine dernière on a passé un aprèm' terrible au Murray (au Murrayfield - un pub de Bourges, ndlr). On s'est marrés comme jamais mais après dans le bus, totale déprime car j'avais trop l'impression que lui, il ne ressentait rien... Enfin moi en tout cas, je partais trop en live parce que ça faisait des lustres que je n'avais pas été amoureuse comme ça... Et puis plus ça allait, plus on se rapprochait quand-même... Mardi soir, après les cours, on a été chez lui et puis il m'a accompagné je ne sais combien de fois à la gare.
Et puis mardi soir sur internet justement, avec Monsieur BG, on a discuté de tout ça pendant longtemps. Il m'a finalement avoué qu'il avait des sentiments (j'ai gardé la conversation sur MSN) et puis en fait on a fini par décider de se mettre ensemble. J'étais trop trop heureuse ! Le lendemain par contre, j'étais trop stressée de la vie, j'avais peur que ça se passe mal. Mais en fait, trop pas. On s'est fait un bisou et il m'a direct pris la main et puis après il m'a accompagnée à la gare... C'était trop trop bien ! Trop heureuse de la vie et lui aussi donc c'est encore mieux ! Il me prend tout le temps la main et c'est génial ! Et puis après le Murray, il est venu en cours avec moi. C'était trop bien ! J'suis trop heureuse, très amoureuse et j'ai envie que ça dure !

20 oct. 2017

Je n'aurais jamais parié sur eux et pourtant...

Il y a indiscutablement des périodes où j'ai ce besoin irrépressible de dépenser mes sous. Et il y en a d'autres où je tergiverse à peu près 36 plombes avant d'acheter. Dernier exemple en date : l'achat de mon nouveau fond de teint. J'ai dû chercher, réfléchir, retourner la question dans tous les sens ("J'essaye ou pas ?", "J'ai peur que ça ne me convienne pas !", "Si ça se trouve il est trop clair...", "Je devrais peut-être pas changer finalement..."), mettre dans le panier puis retirer du panier pendant deux semaines avant que Monsieur BG finisse par me dire : "Bon, tu vas le commander ton fichu fond de teint ?". Oui, je suis comme ça et ça m'épuise moi-même par moments (que ma vie est compliquée... ;). Acheter sur un coup de tête, ça ne m'arrive finalement que très rarement parce que les quelques fois où j'ai pu le faire, j'ai bien souvent été déçue par mes acquisitions.


Il n'en reste pas moins que j'ai la collectionnite aigüe et qu'il y a des objets que je m'amuse à collectionner parce que je suis toujours en quête du mieux. Le meilleur mascara (même si j'ai trouvé mon Graal avec le Mega Volume Miss Hippie de L'Oréal, je ne peux m'empêcher de tester d'autres choses - et à chaque fois, c'est fatalement moins bien), le meilleur recourbe-cils, le meilleur baume à lèvres, le meilleur fond de teint, le meilleur shampoing, ... Et je pourrais continuer comme ça pendant des heures. Et puis on a toujours des idées préconçues sur certaines choses. On se dit que ce bidule-ci, il n'est pas fait pour nous. Qu'à ce truc-là, on ne s'y laissera pas prendre. Mais comme j'ai l'habitude de le dire, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis et je crois exceller dans le retournement de veste ces derniers temps. Voici quelques bidules beauté sur lesquels je n'aurais jamais parié et qui, pourtant, ont chamboulé mon petit quotidien de beautysta.

17 oct. 2017

Le Vice Lipstick du mois : Rapture

J'aurai tout fait pour repousser l'échéance mais le voici bel et bien, le dernier billet de notre Vice Lipstick Project ! En fait, et pour ne rien vous cacher, si j'ai mis un temps monstre à rédiger cet article, c'est parce que pour mettre le point final à notre belle aventure, je devais vous présenter Rapture (Vice Lipstick pour lequel vous aviez voté en majorité) et Reverb - le Vice Special Effects qui était censé clôturer la chose en apothéose. Sauf que voilà, je ne vais pas y aller par quatre chemins : le Vice Special Effects Reverb est une daube monumentale ! Vraiment ! J'ai rarement vu un produit pour les lèvres aussi merdique (excusez-moi l'expression) et j'ai bien tenté de réaliser un make up sympa avec ce truc, mais c'était moche, moche et re-moche !


Alors j'avais le choix. Terminer le Vice Lipstick Project sur une note décevante (et donc pas du tout à l'image de mon amour pour les Vice Lipstick d'Urban Decay) ou passer sous silence (ou presque) cette déception en me contentant de vous présenter le très beau Rapture. J'ai laissé le temps filer et j'ai finalement opté pour la seconde alternative. Alors ne m'en veuillez pas. Rapture, je l'ai porté un nombre incalculable de fois depuis que je l'ai acheté (cet été il me semble). Il est donc déjà bien usé et fatalement pas très très photogénique avec sa petite tête toute abîmée. Mais comprenez-moi, Rapture est tout bonnement l'un de mes Vice Lipstick préférés, oui rien que ça (et c'est pour cette raison qu'il fallait absolument que je vous le montre - au diable Reverb !).

13 oct. 2017

Mon quotidien de maman blogueuse

Si mes souvenirs sont bons, j'ai commencé à bloguer en 2009 (ou en 2010, enfin dans ces eaux là). J'étais alors étudiante à l'École des Avocats de Poitiers, prête à passer mon CAPA pour devenir avocate. Je ne sais plus trop comment l'envie d'écrire sur les cosmétiques m'est venue. Disons que (comme vous le savez) j'ai toujours adoré écrire (j'ai eu mon premier journal intime vers mes 8 ans et j'ai arrêté d'y écrire quand j'ai rencontré mon mari 10 ans plus tard, c'est dire !) et, en parallèle, j'ai toujours beaucoup apprécié le maquillage. Je n'avais pas énormément de temps libre, études et stages obligent, mais j'avais ce besoin de m'échapper vers un monde un peu plus futile, aux antipodes de celui du Droit en tout cas. Le "support" blog beauté m'est alors apparu comme une évidence. J'en lisais déjà quelques-uns (les dinoblogs Babillages, La vie en blonde et Beauté Blog pour ne citer qu'eux) et j'avais envie de faire pareil.


Quand j'ai entamé mon année sabbatique post-pétage de plombs "ras le c** du Droit !", j'avais alors tout le temps devant moi pour écrire des articles. Je faisais ma petite tambouille dans mon coin avec mon appareil photo numérique, mes moyens matériels de l'époque et mon peu de connaissances en matière de cosmétiques. Et j'en étais très heureuse ! J'ai tout de suite trouvé quelque chose d'hyper épanouissant dans le blogging, quelque chose que je n'arrivais pas à trouver ailleurs (et encore moins dans mes études). De fil en aiguille, le blog a réussi à trouver ses lectrices et une petite place dans la blogosphère. De fil en aiguille, j'ai gagné confiance en moi et j'en ai été la première étonnée. Dire qu'aux débuts de ce blog, il était hors de question que je vous montre mon visage !

10 oct. 2017

Dior Fall Look 2017 : Fascinante & Paradox

Prenez les collections maquillage de l'automne (celles que je préfère - aux couleurs sourdes, parfois métalliques, sombres mais pourtant chatoyantes), ajoutez un peu de la maison Dior (ma marque de luxe préférée), mélangez bien le tout et vous obtenez... Le Fall Look 2017 de Dior intitulé Metallics. Il y a quelques semaines maintenant, j'ai eu le privilège d'être invitée par Dior à une Masterclass maquillage (oui, j'avoue, j'ai fait trois tours dans mon slip - pardonnez-moi l'expression - lorsque j'ai reçu l'invitation). Tout excitée que j'étais, j'y ai (re)découvert les Rouge Dior Liquid (que je vous ai déjà présentés ici) mais j'ai également pu me délecter des quelques jolies nouveautés make up de cet automne. Parmi celles-ci, deux belles palettes de fards à paupières et des vernis à ongles métalliques (tout à fait dans la tendance du moment) et carrément canons.


Je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais Dior a, il y a plusieurs mois maintenant, chamboulé et repensé sa gamme de palettes 5 Couleurs - palettes que je collectionne depuis des années maintenant (et ce n'est pas un hasard si j'ai réalisé mon maquillage de mariée avec l'une d'entre elles ;). Bon, pour tout vous dire, quand j'ai vu ça, j'ai un peu ronchonné. C'est comme quand on me change la typo et la présentation générale de la tranche d'un livre dont les tomes sont en cours de publication. J'ai horreur que l'ensemble de la série ne se suive pas et paraisse dépareillé dans ma bibliothèque. Et ben là, pareil ! Adios mes vieilles palettes 5 Couleurs qui m'ont coûté un bras et qui semblent maintenant bien démodées... Bon, tout ça, c'est apparemment pour la bonne cause. Alors j'avais hâte de tester l'une de ces nouvelles palettes 5 Couleurs, l'une de celles sorties pour cet automne : la 457 Fascinante. Et puis, pour compléter le look, j'ai opté pour le beau Dior Vernis 917 Paradox (édition décidément trop limitée de ce Fall Look 2017) dont voici également la revue.

6 oct. 2017

Serum Foundation de The Ordinary : mes premières impressions

Il semblerait que j'aie passé ces six derniers mois dans une grotte, ou presque. Je suis passée complètement à côté du phénomène The Ordinary. Il faut dire que je ne regarde pas beaucoup de vidéos sur Youtube et c'est surtout là-bas que la marque a commencé à faire grand bruit au printemps dernier. Voilà maintenant plusieurs semaines, je suis partie à la recherche d'un nouveau fond de teint (et c'est jamais bon signe si vous voulez tout savoir). J'ai effectivement fini par me lasser de mon Skin Foundation Stick Bobbi Brown (3 ans et demi que je l'utilise et le rachète, qui dit mieux ?) et l'envie d'appliquer à nouveau du fond de teint fluide sur ma peau capricieuse m'est revenue en pleine poire.


Sauf que voilà. Trouver un fond de teint quand on a la peau aussi claire que la mienne, c'est loin d'être une sinécure. Clairement (et c'est le cas de le dire), j'ai fait une croix sur à peu près tout ce que font les marques de grande distribution et les marques de luxe. Les premières se cantonnent à proposer quasi-exclusivement des nuances au sous-ton jaune (ce qui ne me convient pas) quand les deuxièmes ne pensent même pas à contenter les peaux diaphanes (sauf à de rares exceptions près). C'est Cecy qui m'a parlé de The Ordinary pour la première fois et j'ai tout de suite été intriguée par cette marque issue du groupe Deciem (groupe dans lequel The Estée Lauder Companies a tout récemment décidé d'investir - comme par hasard...) qui se revendique "Société de la beauté anormale" (sic).

3 oct. 2017

Big bisous pour les baumes à lèvres French Kiss de Caudalie

Les baumes à lèvres, c'est un peu mon sujet de prédilection (après celui des rouges à lèvres). C'est aussi mon cheval de bataille, surtout depuis que j'ai publié ce billet-là en avril 2014. Oui, il y a plus de trois ans maintenant, j'ai déclaré la guerre aux cheveux cassants et aux pointes sèches (vous vous souvenez de cette pub ? ;) baumes à lèvres tout pourris (et je ne suis pas la seule). Ceux qui nous embobinent et qui nous la mettent à l'envers avec leur second effet Kiss Cool. Je parle de ces baumes qui vous font de très jolies lèvres sur le moment mais qui, au bout du compte, ne font rien de bien, non, rien de rien (lèvres encore plus sèches sur le long terme). Depuis que j'ai potassé le sujet, je suis en mode tri sélectif en matière de baumes à lèvres et je favorise désormais des formules exclusivement (ou quasi-exclusivement) naturelles. Mes chouchous en la matière sont d'ailleurs les baumes à lèvres Hévéa (vus ici et ).


Avant tout cela, je ne comprenais pas pourquoi les baumes ne fonctionnaient jamais sur mes lèvres à moi. J'en appliquais, c'était agréable, ça sentait bon parfois, mais plusieurs heures après, mes lèvres étaient toujours dans le même état ou alors c'était encore pire (sécheresse façon désert de Gobi, tout ça tout ça). Je me suis souvent demandé pourquoi les marques (pourtant spécialistes en ce domaine pour certaines) nous pondaient des trucs comme ça ? Du Labello, on en a toutes bouffé et pourtant... Aujourd'hui, c'est Caudalie qui se lance dans l'aventure baume à lèvres. J'ai mis du temps à tester ces petits nouveaux French Kiss - c'est leur joli nom - je me suis armée de mon bouquin "La vérité sur les cosmétiques" pour passer tout ça au crible et voici donc mon avis sur cette nouveauté.

1 oct. 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#37]

Je suis super contente de vous retrouver ce dimanche avec une nouvelle édition (la 37ème !!!) de ma série de billets 1 semaine / 5 nouveautés. Vous le savez, j'adore regarder les nouveautés make up et soins que les marques nous sortent semaine après semaine, et j'aime encore plus me faire des petites wishlists de ces produits qui me font très envie. En ce moment, j'essaie d'être raisonnable (si si, je vous assure) et j'ai même plus tendance à racheter mes valeurs sûres (mon eau micellaire Bioderma et mon mascara Mega Volume Miss Hippie Waterproof chéri, pour ne citer qu'eux) que de m'aventurer en terre inconnue (oui, je vais oser passer sous silence mes commandes The Ordinary - j'avais vraiment envie de changer de fond de teint et j'ai trop été tentée par ceux de la marque qui font grand bruit ; ah et puis j'ai aussi craqué sur l'eyeliner Master Precise de Maybelline puisqu'il paraît qu'il est pas mal ;).


Breeeeef, je disais donc que j'étais "raisonnable" en ce moment (#labonneblague). Les collections d'automne sont bel et bien arrivées et ce sont vraiment mes préférées. Je n'accroche pas vraiment à tout ce qui sort durant l'été mais quand le mois de septembre arrive (et le mois d'octobre, en l'occurrence), c'est un peu la cata fiesta dans mon Sephora que je n'ai pas. J'ai d'ailleurs reçu plein de jolies petites choses issues du Fall Look 2017 de Dior et j'espère vous montrer cela très rapidement avant que les stocks ne s'épuisent. Il faut dire que les présentations presse de Noël ont commencé depuis belle lurette et les nouveautés (festives) de cette fin d'année ne vont (déjà) plus tarder à arriver. En attendant, voici les 5 nouveautés du moment qui m'ont particulièrement tapé dans l'oeil ces derniers jours.

28 sept. 2017

J'ai (enfin) testé le shampooing solide 100% naturel et végane de Lamazuna

Je crois que c'est le shampooing solide Lamazuna qui est le plus souvent revenu sur le tapis à chaque fois qu'il m'est arrivé de vous parler de mes déboires capillaires (= mes cheveux qui regraissent à vitesse grand V ++ depuis que je suis maman). Pour tout vous dire, j'ai fait mon deuil de feu la tignasse qui fiche la paix (ma grossesse, c'était vraiment le rêve de ce côté-là !), et ce, depuis quelques temps maintenant. Après avoir eu une période je décape à mort avec des shampooings pour cheveux gras et/ou mixtes, j'ai rendu les armes et me suis avouée vaincue par ma nature de cheveux et les hormones. J'ai les racines qui graissent plus vite que leur ombre et c'est comme ça. Point.


Comme vous avez pu le remarquer, j'ai décidé de laisser place au plaisir sur le plan des soins capillaires et je craque pour un peu tout et n'importe-quoi en ce moment, peu importe la nature de cheveux visée par les soins en question comme en témoigne mon dernier coup de coeur pour la gamme Ultra Doux Eau de Coco & Aloe Vera de Garnier. J'ai toujours adoré tout tester en la matière (bon, je ne suis pas folle non plus hein, je n'utilise pas de shampooings pour cheveux archi-secs ! ;) et je peux passer d'une formule pétrochimique à quelque-chose de plus green et écolo sans me poser 36000 questions. Quand j'ai été contactée par Chloé pour découvrir sa boutique de cosmétiques biologiques et naturels Autour de Clélia - "La petite boutique qui vous veut du bien", j'ai été ravie de retrouver dans son e-shop les fameux shampooings solides de Lamazuna que je souhaitais donc tester depuis une éternité grâce à vous.

25 sept. 2017

Les nouveaux Rouge Dior Liquid : terriblement canons !

Ah la la, si vous saviez comme les articles lipstick m'avaient manqué !! Pour tout vous dire, je me retiens d'en publier depuis le début du mois de septembre et la reprise du blog. Non parce que si je m'écoutais, il y aurait 3 billets rouge à lèvres par semaine et au diable la diversification (je sais que certaines ne seraient pas contre mais... tout de même... ;) ! J'ai finalement laissé le temps passer. J'avais déjà pas mal de choses à vous raconter et, pour revenir du côté lipstick de la force, je voulais faire les choses en grand avec un méga-giga-coup de coeur "lèvresque". Je ne voulais pas que ça parte dans tous les sens. Je voulais faire ça bien. Et nous y voilà donc. Le coup de coeur tant attendu est aujourd'hui sous vos yeux ébahis et il est signé Dior. Faut-il vraiment que je me confie à nouveau sur mon amour pour le make up de la maison Dior ?


Je serais tentée de vous répondre non, parce que je m'auto-saoule déjà toute seule alors j'imagine dans quel état vous devez être en me lisant de l'autre côté de l'écran. Néanmoins, maintenant que j'ai la chance de "travailler" avec la maison Dior grâce au blog, je ressens le besoin de clamer haut et fort que j'aime cette maison de tout mon coeur depuis bien des années et que ma relation désormais "privilégiée" avec celle-ci n'entache en rien mon objectivité quant à la qualité des produits de la marque. Cette rentrée 2017 est riche en nouveautés chez Dior et les Rouge Dior Liquid sont un des plus gros lancements de la maison en cette fin septembre. Et alors que les Dior Addict Lip Tattoo (sortis avant l'été) ne m'ont pas forcément laissé un souvenir impérissable, les Rouge Dior Liquid semblent, quant à eux, tout écraser sur leur passage.

22 sept. 2017

15 petites phrases & grandes pensées qui m'ont donné le sourire ces 7 derniers jours

Je ne sais pas quel temps il fait chez vous en ce moment, mais chez moi, là tout de suite maintenant, c'est juste l'apocalypse (ndlr : ce billet a été rédigé dimanche dernier ;). On se caille les miches, il faut allumer la lumière à 18 heures et ma fille entame déjà sa 3ème bronchite/rhino-pharyngite depuis la rentrée. Pas de doute, l'été s'est bel et bien fait la malle, nous laissant comme des âmes en peine dans ce simili automne/hiver dégueulasse. La tentation de tomber dans la déprime est alors bien grande et on s'y sent déjà glisser, lentement mais sûrement, à l'insu de notre plein gré. Adieu monde cruel... Eh bien non, j'ai décidé de ne pas me laisser faire cette fois-ci ! Ce n'est pas parce qu'on a dû remiser les tongs dans le placard qu'on doit aussi y laisser notre sourire et notre joie de vivre.


Plus que jamais, ce billet (rédigé au début de l'année) résonne en moi ces temps-ci. Plus que jamais, je suis à la recherche des petits bonheurs qui jalonnent mon quotidien. Ces petits bonheurs que l'on ne voit pas forcément, ceux que l'on ne relève même plus quand on a la tête dans le guidon (pas bien !!). Certes il faut en avoir la force mais j'ai décidé de voir le verre à moitié plein en ce mois de septembre. J'ouvre les yeux, je regarde autour de moi, je contemple, je profite, je mémorise, je ressens, je souris, je jubile et je mets un voile sur toutes ces petites choses qui entachent l'optimisme que j'essaie de cultiver et d'entretenir depuis quelques semaines.

19 sept. 2017

Fond de teint Cushion Nude Magique de L'Oréal : la bonne surprise

Cela faisait un bail que je n'avais pas été "voir ailleurs" côté fond de teint. Je m'accroche à mon Skin Foundation Stick de Bobbi Brown comme une moule à son rocher depuis ma grossesse en 2015. Il faut dire que ce dernier, dans la nuance Porcelain, correspond exactement (mais exactement, ton, sous-ton, tout !) à ma carnation et ça, c'était pas vraiment gagné au vu de ma peau claire à rougeurs. Néanmoins, je dois reconnaître qu'aussi génial soit-il, je commence à me lasser de mon petit fond de teint en stick et, surtout, ma peau a quelque-peu changé depuis 2015. En fait, c'est même un peu la débandade depuis 2-3 mois car - merci les hormones - j'ai de plus en plus de boutons et d'imperfections (bon, merci aussi les glaces et les tablettes de chocolat, hum hum... ;).


Ma peau sécrétant énormément de sébum (je publierai d'ailleurs un article sur l'acné rétentionnelle très bientôt), la formule un peu "lourde" du Skin Foundation Stick de Bobbi Brown ne me convient plus tant que ça aujourd'hui. Du coup, cet été avant de partir en vacances, j'ai décidé de changer de fond de teint pour opter pour quelque-chose de plus léger. Cela faisait belle lurette que les formules Cushion me faisaient de l'oeil pour cette raison. J'ai finalement jeté mon dévolu sur le Fond de teint Cushion Nude Magique de L'Oréal au sujet duquel les avis que j'avais lus jusque-là étaient plutôt positifs.

15 sept. 2017

Gamme Ultra Doux Eau de Coco & Aloe Vera : un amour de vacances...

"C'est un amour de vacances, une histoire sans lendemain. Mais à laquelle on repense, les yeux pleins de chagrin..." Oui, j'ai osé. J'ai osé vous ressortir Christophe Rippert et sa magnifique ballade romantique (coeur avec les doigts). Cela doit faire au moins 156 fois que je vous fais le coup et je ne m'en lasse pas... Comment ça, vous si ?! Ok, ok, on passe au vif du sujet si vous le prenez comme ça alors... Breeeef (ayé, je me fatigue déjà toute seule ;), comme d'habitude, j'ai profité de l'été pour découvrir de nouveaux produits. Je ne sais pas vous mais moi, j'adore flâner dans les grandes surfaces des villes que je visite pendant mes vacances (chacun ses hobbies hein !! :) et y faire mes petites emplettes beauté. Rien d'extraordinaire bien évidemment puisque d'un Leclerc à l'autre, on trouve peu ou prou les mêmes choses.


Victime de la publicité et du marketing, je n'ai pas pu passer à côté de la nouveauté capillaire et estivale signée Garnier : la gamme hydratante Ultra Doux Eau de Coco & Aloe Vera. L'Eau de Coco (ou Coconut Water) a littéralement le vent en poupe en ce moment et j'ai moi aussi voulu tester la chose. J'aime bien m'acheter un shampoing exprès pour les vacances. Ça marche aussi avec les gels douche d'ailleurs. Je fonctionne beaucoup avec les odeurs et rien de tel que de sniffer mon flacon de shampoing ou de gel douche acheté pendant mon séjour en bord de mer pour me sortir la tête du blues de la rentrée et me replonger dans de bien jolis souvenirs.

12 sept. 2017

Bien dans ses baskets

C'est toujours la même scène qui se joue dans ma chambre quand je suis attendue quelque part. Je suis là, debout devant mon armoire PAX, le cheveu gras et l'oeil vide, ravalant ma salive pour adoucir ma gorge sèche, attendant que l'inspiration me vienne, attendant que j'aie une illumination divine. Je scrute ma penderie, n'osant pas même toucher aux cintres (faut dire qu'il y a tellement de fringues dans ma très chère PAX que celle-ci est désormais au bord de l'implosion), espérant que mes vêtements se manifestent d'une façon ou d'une autre. Je les implore en silence afin qu'ils me fassent un signe façon Alice au Pays des Merveilles : "Choisis-moi. Porte-moi. Coucou je suis là !". Car oui, quand je suis invitée quelque part, je suis moi aussi victime de ce syndrome étrange : la maladie du "Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir me mettre ?!!".


Vous noterez que la pathologie est des plus pernicieuses. En fait, plus on a de fringues, plus les symptômes s'aggravent. Et plus les symptômes s'aggravent, plus on achète de fringues (en tout cas est-ce mon cas). Ahhh quel beau cercle vicieux, donnez-moi un PAXlatif pour faire passer tout ça ! Mais quand on arrive à prendre un peu de distance, qu'on s'assoit sur son lit, qu'on fait une caresse à Dexter (le chat) et qu'on regarde le tout de plus loin, on réalise alors que dans la précipitation (ou dans l'état de léthargie totale - c'est selon) dans laquelle (lequel) nous plonge ce syndrome typiquement féminin, on se plante totalement de sujet. La question n'est pas vraiment de savoir avec quoi nous allons nous habiller mais plutôt... de quelle façon.

7 sept. 2017

The time is Now !

Eh oui, le temps est venu pour moi de vous parler vernis à ongles (ça faisait si longtemps !!). J'en présente très certainement moins qu'avant mais le plaisir d'en porter quand je trouve le temps d'en appliquer est toujours bel et bien présent. Quand Dior a eu la gentillesse de me faire parvenir quelques-unes de ses références de Dior Vernis, je n'ai pas pu ne pas flasher sur l'un d'entre eux, sélectionné par la maison parmi la multitude de couleurs disponibles, pour faire partie de la "mise en avant" estivale intitulée Dior California. Je veux bien sûr parler de Now, ce vernis à ongles à la couleur à la fois énigmatique et intemporelle qu'on a pu voir un peu partout.


Je crois que ce n'est même plus la peine de le mentionner, je suis une Dior addict invétérée et les nouveautés de la rentrée 2017 ne calment pas vraiment mes ardeurs (j'ai d'ailleurs craqué pour l'un des nouveaux Rouge Dior Liquid et il me tarde de vous le présenter car c'est un vrai bijou)... Et puis j'ai la chance de "travailler" avec la marque depuis peu grâce au blog et de ça, pour tout vous dire, je ne m'en remets toujours pas.

4 sept. 2017

C'est la rentrée !

Ce billet remporte sans conteste la palme de l'intitulé le moins original de la Terre, nous sommes d'accord. J'aurais aussi pu l'appeler "Miscellanées", "Divagations" ou "Bavardages inutiles" mais je trouvais ça moins "engageant", un peu mou du genou même. Alors que le "C'est la rentrée !", avec un point d'exclamation, ce n'est peut-être pas hyper original mais ça donne tout de suite le ton. C'est la rentrée et ça va bouger à nouveau par ici (sous-entendu : youpi tralalère !).

Eh oui, je suis bel et bien de retour après deux longs mois passés loin de mon ordi. Je ne savais pas trop comment reprendre le blog après cette longue pause estivale. Un billet rouge à lèvres (j'ai toujours le dernier Vice Lipstick du #ViceLipstickProject sous le coude à vous présenter) ? Un billet vernis (j'ai reçu deux beaux Dior Vernis cet été et il me tarde tellement de vous les montrer) ? Un billet choucroute (je suis à nouveau dans une période schizo - un jour j'ai envie de tout couper, le lendemain je veux encore laisser pousser) ? Rien de tout cela finalement...


Pour la reprise, j'avais envie de papoter un petit peu avec vous. Car des choses, il s'en est passé pendant les mois de juillet et d'août. Des trucs cool et des trucs un peu moins cool. J'ai beaucoup tergiversé aussi. À propos de moi, de ma vie, de ce blog, de ce que j'en fais, de ce qu'il m'apporte (et de ce qu'il ne m'apporte pas aussi). Je ne vais pas tout vous raconter dans les détails (sinon ce billet risque d'être aussi interminable qu'indigeste). Mais replaçons tout de même les choses dans leur contexte.

30 juin 2017

Que valent les Vivid Hot Lacquer de Maybelline ?

Je ne sais pas si je vous l'ai déjà raconté mais mon histoire d'amour pour le maquillage des lèvres a véritablement commencé le jour où je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas que les rouges à lèvres classiques en la matière. Pour tout vous dire, mon premier "choc" lipstick, je le dois aux Pretty Amazing de bareMinerals, des hybrides à lèvres qui n'existent plus aujourd'hui (il me semble en tout cas) mais qui étaient - je trouve - assez en avance sur leur temps à l'époque (ils sont sortis il y a plus de 6 ans !). Les Pretty Amazing ont été les premières laques à se retrouver sur mes lèvres et, mon dieu, quel coup de coeur (je vous en avais d'ailleurs parlé ici - attention, antiquité) ! J'ai tout de suite adoré le côté hybride de la chose : pigmentation d'un rouge à lèvres et brillance d'un gloss. Oui, la laque à lèvres, ça en jette un max en général.


Depuis, les laques à lèvres ont su garder une place particulière dans mon coeur de lipstick addict. Ma passion pour les "bidules à lèvres non identifiés" vient de là. Bien que j'aie toujours une préférence pour le bâton de rouge à lèvres classique, je ne me fais jamais prier pour appliquer une laque, une encre, un vernis à lèvres ou que sais-je encore... Il était donc impossible pour moi de ne pas craquer pour les toutes nouvelles laques à lèvres de Maybelline : les Color Sensational Vivid Hot Lacquer. Arrivées par je ne sais quel miracle dans les supermarchés de mon coin perdu, je me suis laissée tenter les yeux fermés par ces petites choses désirables.

27 juin 2017

Gommage & Brume Croisière Céladon de Baïja : ouh là là !

"Baïjaaaa, te quieeeeeero amor, ton souuuuvenir me poursuit encore... Baïja, quand tuuuu daaaanses aaavec moiiiiii, je suis fou de toi !"... Oui chères lectrices, vous avez le droit de me balancer des cailloux pour vous avoir fait subir cette horrible entrée en matière (et j'espère vous avoir mis cette sublime chanson d'Alliage dans la tête pour au moins 2 bonnes heures, niark niark ! :). Bon, reprenons notre sérieux 5 petites minutes car l'heure est grave. Alors qu'il y a une semaine je souffrais comme une méduse échouée sur un banc de sable à cause de la chaleur (j'ai, pour ainsi dire, vécu la tête dans mon ventilateur pendant 5 jours, c'était affreux, mais vraiment...), voilà qu'on me dit dans l'oreillette que l'été s'est déjà barré, comme si le gars, il avait tout donné pendant 1 semaine avant de (déjà) prendre ses cliques et ses claques (est-ce qu'on l'aurait pas un peu vexé en nous plaignant de cette canicule aussi ?).


Breeeef, on ne va quand même pas se laisser abattre pour si peu ! Et puis je n'ai pas attendu l'arrivée de l'été pour me croire en vacances dans ma salle de bain. Voilà plusieurs mois maintenant que j'ai mis le nez dans les produits de la marque Baïja et, comme j'ai pu vous le répéter à tort et à travers au fil de mes publications (ici et , notamment), j'ai eu un vrai coup de coeur pour ces petits. Baïja, c'est un peu la marque qu'on voit partout sur les blogs et moi, ce genre de truc, ça me gonfle. J'ai néanmoins décidé d'arrêter de faire ma tête de mule quand j'ai reçu les nouvelles brumes parfumées corps & cheveux de cette jolie marque de soins naturels français qui font pourtant littéralement voyager. Aujourd'hui, c'est de la gamme Croisière Céladon - sans doute ma préférée, de son Gommage et de sa Brume, que je viens vous parler.

26 juin 2017

Le point cheveux : mon journal de pousse, ma coiffure, mes soins.

J'ai failli intituler ce billet "le point choucroute" mais j'ai eu peur de décevoir celles qui s'attendaient à retrouver dans ce billet une bonne vieille recette de choucroute alsacienne. Alors je me suis ravisée... Non, aujourd'hui il va (encore) être question de cheveux. Les cheveux, c'est un peu le fil conducteur de ce blog, non ? Il faut dire que ma vie capillaire est des plus palpitantes (et elle a fait le "succès" de Beauty & Gibberish, ha ha ! #modemodestiedésactivé ;)... Bon d'accord je l'admets, il ne se passe plus grand chose niveau tignasse depuis que j'ai fait une croix sur les "rendez-vous sans rendez-vous" improvisés chez le coiffeur et depuis que je me suis décidée à regarder la vérité en face : non, les couleurs de cheveux (plus ou moins) farfelues ne sont pas faites pour moi. Bref, tout cela remonte à un sacré bout de temps maintenant.


De là à dire que c'est le calme plat, il n'y a qu'un pas. Mais non, ce n'est pas tout à fait le cas quand-même ! Comme bon nombre d'entre nous je suppose, je suis une éternelle insatisfaite de la touffe. Un jour je veux tout couper, un autre je veux une crinière longue, longue, looooongue... Après avoir adopté le carré court pendant pas mal de temps (pendant ma grossesse et après mon accouchement - parce qu'il faut reconnaître que les cheveux courts, c'est quand-même plus cool à gérer quand on est jeune maman), j'ai finalement décidé de tout laisser pousser à nouveau depuis quelques temps maintenant. Du coup, mon dernier passage chez le coiffeur remonte à décembre dernier. Il était donc temps de le faire avec vous ce point choucroute, car j'ai eu pas mal de petites remarques concernant ma chevelure dans certains de vos récents commentaires.

19 juin 2017

Le soleil & ma peau | #SkinMasterClass '17 (+ concours)

Du soleil, j'ai toujours appris à m'en méfier. Les "Mets ton chapeau !", "Mets de la crème !", "Ne va pas au soleil avant 16 heures..." de ma mère résonnent encore dans ma tête (et je lui dis merci). Il faut dire qu'avec ma peau plus blanche que blanche, le soleil ne pardonne pas (et il ne me faut pas plus de 10 minutes pour que je me transforme en homard grillé - je garde en mémoire ces photos de moi, prises en Espagne, où je suis littéralement rouge comme une tomate, de partout #sosexy #mamèrenétaitpaslà ! ;). À vrai dire, je me méfie tellement du soleil depuis une éternité que j'ai pris cette décision radicale (il y a maintenant des siècles), de ne plus m'exposer du tout, même involontairement. Je suis de celles qui ne marchent qu'à l'ombre, qui frôlent les murs, qui se cachent sous un amas de fringues sur la plage pour que rien ne dépasse ou qui, tout compte fait, ne vont jamais à la plage.


En contrepartie, et ça peut paraître paradoxal, tout ce qui est protection solaire m'est finalement peu familier. Vous dire que je n'y connais pas grand-chose reflète assez bien la réalité. J'ai toujours carburé aux crèmes solaires SPF50 sans me poser 36000 questions. Voilà, c'est tout. Alors quand j'ai appris que la deuxième table ronde de la #SkinMasterClass La Roche Posay était axée autour du soleil et de ses conséquences sur la peau, je me suis dit : "Ouh yeah ! Ça tombe à pic et ça ne va pas me faire de mal de mettre à jour mes (faibles) connaissances en la matière...". Sauf que voilà, je ne vais pas vous mentir (et je vous l'ai même déjà dit), pour des raisons de santé, je n'ai pas pu me rendre à ce deuxième rendez-vous avec la team La Roche Posay. J'ai donc été fort déçue de ne pas retrouver toute l'équipe ainsi que les blogueuses/youtubeuses faisant partie de l'aventure. Mais j'ai tout de même eu la chance de récupérer les infos échangées et les conseils prodigués par la dermatologue présente ce jour-là.

17 juin 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#36]

Cela commençait à faire étrangement longtemps que je n'avais pas publié de billet "1 semaine / 5 nouveautés" ! Faut dire aussi qu'on arrive à cette période de l'année où les marques balancent déjà des infos sur les collections maquillage de cet automne (la collection Yves Saint Laurent, mamma miaaa !!!) et je n'ai vraiment pas envie de vous parler d'automne maintenant alors que nous ne sommes même pas encore en été ! Et vous le savez, les nouveautés estivales et moi, ça ne matche pas toujours. Trop de poudre bronzante tue la poudre bronzante. Les couleurs chaudes en général ne sont pas ma tasse de thé (voilà aussi pourquoi je ne craquerai pas pour la nouvelle Naked Heat d'Urban Decay, n'en déplaise à certaines ;).


Du coup, à défaut d'avoir des envies pas possible (bon, j'en ai quand même encore quelques-une hein ! - non, non, je ne vous parle pas du mascara Pump'N'Volume de Dior, hum, hum...), j'en profite pour faire du tri dans ma wishlist beauté et ainsi l'alléger de certaines petites choses pour lesquelles je ne craquerai finalement pas (*soupir de soulagement de Monsieur BG). D'ailleurs, je ne sais pas si c'est pareil pour vous mais, vu que je me maquille beaucoup moins en été, mes achats make up se font un peu plus rares à cette saison. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'attends avec impatience le mois de septembre et ses multiples nouveautés mais je préfère garder mes sous pour cette période de l'année aussi riche en tentations que déprimante à souhait (je-hais-la-rentrée !). En attendant, voici 5 petites choses qui m'ont tapé dans l'oeil ces derniers jours (bah oui, quand-même !).

15 juin 2017

À la découverte des Dior Addict Lip Tattoo de Dior

Dior Addict un jour, Dior Addict toujours ? Ce n'est plus un secret pour vous - du moins je l'imagine, je suis une Dior addict dans l'âme. Comme j'ai pu vous le raconter dans ce TAG il y a quelques mois, Dior est sans doute ma marque de make up de luxe favorite (avant il y avait aussi Yves Saint Laurent, mais ça, c'était avant... avant que je ne trouve plus les collections saisonnières par chez moi j'entends). Je suis très très souvent emballée par les nouvelles créations Dior et il est assez rare que leurs nouveautés me laissent de marbre (mais ça arrive tout de même hein, la Collection Care & Dare de cet été - par exemple - ne me fait pas plus rêver que cela... Ouf ! ;). Je me retrouve toujours un peu dans l'univers Dior, à la fois chic, rock et impertinent.


Et puis ce qu'il y a de bien avec Dior, c'est qu'on ne s'ennuie jamais (non, non, je ne pense pas du tout à notre très chère maison Chanel, hum hum...). J'ai l'impression que la marque est en "recherche permanente" (c'est comme ça qu'on dit ?), toujours en train de mettre au point des formules innovantes, des textures inédites et des modes d'application/utilisation originaux (là, tout de suite maintenant, j'ai le mascara Diorshow Pump'N'Volume dans le radar et je ne sais pas par quel miracle j'arrive encore à résister à la tentation). Dior est moderne et c'est ça que j'aime. Côté lèvres, on n'est clairement pas en reste. Après la déferlante Dior Addict Lacquer Stick (ma revue est ici), ce sont les Dior Addict Lip Tattoo qui débarquent en grandes pompes dans nos parfumeries préférées. C'est à cette nouveauté estivale que le billet du jour est dédié (mais vous l'aviez deviné, n'est-ce pas ?).

13 juin 2017

Mon "no-makeup" makeup frais & lumineux pour l'été

Mine de rien, l'été est déjà presque là ! L'été est probablement ma saison préférée et, pourtant, j'ai de plus en plus de mal à supporter la chaleur (et je ne m'expose jamais au soleil non plus, sinon alerte homard avec ma peau de Casper !). Mais voilà, pour moi, l'été est synonyme des longues journées qui s'éternisent (le soleil qui se couche à presque 22 heures, ça me met en joie), de détente totale (je suis encore nostalgique des 2 mois idylliques de grandes vacances que j'avais quand j'étais petite, 2 mois d'insouciance totale à me demander ce que j'allais bien pouvoir faire entre manger mon 5ème Mister Freeze au citron ou faire pour mon 423ème tour de vélo avec ma soeur) et de bonheur absolu (quoi de mieux que de manger son Cornetto, pieds nus dans l'herbe avec un oeil sur la belette qui s'éclate comme une folle sur son toboggan ?).


Côté make up, qui dit été, dit "point trop n'en faut". Je ne crois pas me tromper en affirmant que nous sommes assez nombreuses à avoir la main plus légère sur le maquillage quand il fait chaud. Porter du fond de teint par 33° (à l'ombre), ce n'est pas toujours ce qu'il y a de plus agréable. Porter du rouge à lèvres mat à la formule bien dense et bien opaque quand le soleil brille de mille feux, ce n'est pas mon truc non plus. En fait, plus il fait chaud, moins j'ai envie d'en faire (parce que je sais que la transpiration va tout ruiner en moins de 2). Plus il fait chaud, plus j'ai envie de favoriser les formules fluides, crèmes, liquides, fraîches et lumineuses. Je vous propose dans mon billet du jour mon maquillage d'été par excellence, typiquement le genre de "no-makeup" makeup que j'aime réaliser quand le thermomètre commence à s'affoler.

12 juin 2017

Caudalie x Kure Bazaar : jolie collab' (+ joli concours)

Je suis ravie de commencer la semaine avec ce billet. Nous sommes le lundi 12 juin et je peux officiellement vous annoncer par ici que le blog a (allègrement) dépassé les 10 millions de pages vues. Alors oui, je sais, ce ne sont que des statistiques et les robots Google y sont sans doute pour beaucoup là-dedans mais je tenais quand-même à vous remercier, vous, mes Gibberishettes, qui êtes fidèles au poste depuis plusieurs années maintenant. Comme je n'ai pas fêté les 5 ans du blog l'année dernière (je venais de reprendre le clavier et je ne savais pas encore ce qu'allait me réserver ce retour "bloguesque"), j'ai décidé de profiter de cette occasion-ci pour vous gâter tout en fêtant comme il se doit ces 10 millions de pages vues.


Et on commence les réjouissances avec une marque que j'aime beaucoup - vous le savez : il s'agit de Caudalie. J'ai la chance de "travailler" avec Caudalie depuis plusieurs années maintenant et c'est grâce au blog que je reçois fréquemment quelques-unes de leurs nouveautés. Tout récemment, j'ai eu le plaisir de découvrir de mystérieuses boîtes en métal joliment illustrées, boîtes disponibles en édition limitée en pharmacies et parapharmacies. Celles-ci ont été lancées dans le cadre d'une jolie collaboration (inédite) entre Caudalie et Kure Bazaar (la marque de vernis à ongles formulés à base d'ingrédients naturels que j'aime beaucoup - je vous en ai déjà parlé ici et ). À l'intérieur de chaque boîte ? Un best seller Caudalie issu de la gamme Vinosource et un vernis à ongles assorti Kure Bazaar.

9 juin 2017

Matte Shaker de Lancôme : le mat léger et confortable

Non mais vous croyiez vraiment que j'allais laisser s'écouler une semaine sans vous parler rouge à lèvres sur le blog ? Ah ah, si oui, c'était bien mal me connaître ! J'ai (vraiment) une tonne de rouges à lèvres à vous montrer par ici mais, pour être tout à fait honnête, je m'efforce de ne pas vous pondre 36 billets lipstick par semaine pour varier les plaisirs (je pense à celles qui n'aiment pas trop les rouges à lèvres en fait ;). Du coup, me voilà enfin avec ma revue sur les fameux Matte Shaker de Lancôme - sortis il y a maintenant plusieurs mois. Oui, j'en aurai mis du temps pour le publier cet article, sachant que j'ai acheté mon mien de Matte Shaker au mois de mars (!!).


L'annonce - au début de l'année 2017 - de la sortie des Matte Shaker fait partie de ces choses qui m'ont particulièrement enthousiasmée. Je suis de celles qui ont été hyper séduites par les Juicy Shaker de Lancôme, sortis l'année dernière. Le format pour le moins original avec l'embout cushion y joue pour beaucoup, c'est certain. Ces petits flacons transparents, à la fois esthétiques et ludiques, sont de vrais objets de désir à mes yeux (vous le savez, je résiste difficilement aux jolis packagings qui sortent de l'ordinaire). Alors comment rester insensible face à cette nouvelle déclinaison que sont les Matte Shaker ? Impossible ! J'ai donc inévitablement craqué pour l'un d'entre eux : le 270 Beige Vintage.

8 juin 2017

Zephyr de ColorsandMakeup : la plus jolie palette du printemps !

J'ai beau m'intéresser aux cosmétiques depuis de nombreuses années, je reconnais avoir cette fâcheuse tendance à me focaliser sur les marques que je connais déjà sans trop oser aller voir ailleurs, surtout niveau maquillage. Je reste la consommatrice lambda qui achète beaucoup en grande distribution et qui "shoppe" en parfumerie quand l'envie de se faire un plus gros "petit plaisir" pointe le bout de son nez. Il est du coup assez rare que je m'éloigne des sentiers battus. J'ai toujours peur des mauvaises surprises et je me fie donc généralement aux produits des marques connues et reconnues (celles que l'on trouve facilement en boutiques). Ahhh cette fichue zone de confort !


La passionnée que je suis reste néanmoins à l'affût de la moindre jolie petite chose. Je suis toujours curieuse de tout et tester des nouveautés est l'un des autres plaisirs que me procure le blog (en plus de celui qu'est l'écriture). Quand j'ai été contactée par Marie-Rose, créatrice de ColorsandMakeup, je me suis dit qu'il était vraiment temps que je revois mes classiques. Je ne connaissais pas du tout cette e-shop beauté (alors que beaucoup de blogueuses en parlent - oui, oui, je me suis renseignée depuis) et encore moins ses palettes de maquillage. J'ai eu le plaisir de recevoir la dernière née de la marque en la matière - la palette de fards à paupières Zephyr - et je suis littéralement tombée sous son charme.