10 déc. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#25]

Plus que deux petites semaines et Noël sera (enfin) là ! Voilà, je crois qu'on y est à cette fameuse période pré-Noël que j'affectionne tant. C'est le moment de se bouger les fesses pour acheter les derniers cadeaux (il m'en manque encore quelques-uns, je n'ai pas vu le temps passer cette année !), c'est le moment de se décider pour de bon de qui vient quand et où pour le Réveillon, le jour de Noël et le 26 (parce que le 26, c'est encore Noël - ahhhh, si seulement on pouvait se dédoubler !). Ça va encore être la course façon matin du grand départ dans "Maman, j'ai raté l'avion" avec tout le monde qui court dans tous les sens et les 3/4 des choses oubliés ("Mais, il est où le cadeau de ma mère ?" - "Euhhh... Tu l'as tellement bien caché que j'en ai oublié son existence même et que je ne l'ai donc pas emballé.").


Vivement l'après-midi atelier emballage de cadeaux d'ailleurs. Celui où on réalise qu'on n'avait laissé que 20 centimètres du papier Winnie L'Ourson de l'année dernière sur le truc en carton et que, fatalement, l'énorme peluche Peppa Pig ne tiendra pas dedans. Celui où on se demande si on ne va pas encore faire le coup de la papillote toute moche pour ce truc rond, sans forme, et carrément relou à emballer. Celui où on va se rendre compte qu'il n'y a plus de scotch sur les 36 rouleaux de la maison. Celui où on va friser du bolduc à grands coups de ciseaux (en évitant d'y laisser un doigt). Celui où on se dit "Chouette, cet après-midi, on emballe les cadeaux ! Et on fait ça bien hein !" puis, 2 heures plus tard : "J'en peux pluuuuuus des cadeauuuux ! Ahhhhh !!" (accompagné d'une chiffonnade de papier sans queue ni tête - le fameux dernier paquet moche de la fournée). Bref, j'ai hâte ! En attendant, voici 5 nouveautés make up et cheveux qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

8 déc. 2016

Gold & Bold : make up de Noël avec Marc Jacobs Beauty

On est clairement dans cette période de l'année où les "Christmas Look" et autres make up de fêtes pullulent sur les blogs mode & beauté. Alors il y a celles que ça gonfle (déjà). Il y a celles qui râlent parce que chacune y va de son déballage de calendrier de l'Avent beauté sur Snapchat et Instagram. Il y a celles qui font inévitablement une overdose de paillettes et de rouges à lèvres rouges. Et puis il y a moi, et quelques autres personnes je l'espère. Ben oui quoi, on est en décembre bon sang de bon soir ! Et s'il y a bien un moment de l'année où on peut se lâcher sur la paillette, avoir la main lourde sur le rouge à lèvres rouge et déballer avec joie son calendrier de l'Avent The Body Shop, c'est bel et bien maintenant ! Pour tout vous dire, je fuis les rabat-joies comme la peste, surtout quand il s'agit de Noël (on ne touche pas à Noël !! ;).


J'ai donc décidé de mettre mon petit grain de sel, à ma façon. À vrai dire, et ça peut paraître un peu étrange, je ne suis pas ce genre de nana qui se maquille de façon particulière pour tel ou tel événement de l'année (mon mariage mis à part bien évidemment). Je ne me demande jamais : "Tiens, comment je vais me maquiller pour le Réveillon ?" (par contre, le "Tiens, comment je vais me fringuer pour le Réveillon ?" est un véritable casse-tête chaque année...). Vous constaterez donc que le make up de Noël que je vais vous présenter dans ce billet n'a rien d'extraordinaire puisqu'il reste totalement dans mon "style de tous les jours" mais en "un peu plus" quand-même (c'est hyper clair ce que je dis... #exaspérationtotale). Cette année, c'est Marc Jacobs Beauty qui m'accompagne pour fêter Noël d'une bien jolie façon.

6 déc. 2016

Peau à rougeurs : mes chouchous du moment pour affronter l'hiver

Retour aux choses sérieuses aujourd'hui puisque je viens vous donner des nouvelles de ma peau (c'est un peu un rituel chaque mois par ici j'ai l'impression :). Il y a à la fois du neuf et du pas neuf. Du pas neuf parce que ma peau va mieux depuis que je suis sous traitement et ce n'est plus du tout une nouveauté. Du neuf parce que j'ai changé pas mal de produits de ma routine de soins du visage, une grande partie d'entre eux étant terminés et/ou n'étant plus du tout adaptés aux "conditions climatiques" actuelles.


Effectivement, avec l'arrivée du (vrai) froid et l'air ultra-sec de ma maison chauffée au poêle, ma peau s'est légèrement rebellée il y a quelques temps (fin octobre - début novembre je dirais). Alors que j'étais à nouveau bien tranquille, les sensations d'échauffement et les joues rouges sont venues me rendre une petite visite, en souvenir du bon vieux temps. Quelle joie ! Je réalise aussi que je me suis davantage maquillée ces derniers temps et le maquillage/démaquillage quotidien de ma peau asticote ma rosacée, c'est indéniable. Qu'à cela ne tienne, j'ai adapté ma routine de soins pour survivre à l'hiver qui approche sans trop y laisser ma peau.

5 déc. 2016

TAG | 25 Facts about me

Bonjour bonjour ! J'espère que vous allez bien en ce lundi 5 décembre (plus que 20 jours avant Noël, yiiiihaaaa !! - et on peut même dire 19 parce que le 24 c'est chouette aussi). Je vous retrouve aujourd'hui avec un billet un peu spécial (toutes mes pensées en cet instant pour Charline qui a horreur des blogueuses et youtubeuses qui disent "Aujourd'hui je vous retrouve avec une vidéo un peu particulière." - sorry ! ;) et pourtant vraiment pas - mais alors vraiment pas - du tout original puisqu'il s'agit du fameux TAG "25 Facts about me" qui circule un peu partout depuis une éternité sur les blogs et les chaînes Youtube. J'ai adoré la vidéo que Coline a publiée autour de ce TAG et j'ai eu très envie de partager avec vous 25 trucs pas du tout intéressants et totalement futiles/inutiles/ridicules/insignifiants à mon sujet.


Car oui, je reste persuadée que ce sont toutes ces petites choses insignifiantes qui nous permettent de connaître bien davantage les personnes - et, en l'occurrence, les nanas qui se cachent derrière leur blog. Je pense que certaines d'entre vous m'ont déjà très bien cernée (après tout, je blogue depuis 2011 et qu'est-ce que j'ai pu en écrire des âneries sur moi en 4 ans et des brouettes ! - non, on a dit qu'on ne reparlait pas de 2015 en ce qui concerne le blog ! :) mais j'ai été touchée par cette soudaine envie de me dévoiler un peu plus par ici. Bref, préparez-vous à l'article le moins intéressant qu'il m'ait été donné de publier sur ce blog à ce jour. Mais après tout, je fais bien ce que je veux aujourd'hui car...

2 déc. 2016

Mon Vice Lipstick Project : 1 mois / 1 Vice Lipstick [#6]

Rendez vous compte, voici déjà le 6ème volet de notre Vice Lipstick Project ! Cela veut dire qu'on a déjà fait la moitié du chemin (j'ai lancé ce défi un peu fou en juillet dernier et ce, pour une durée initiale - mais modulable selon votre enthousiasme - d'une année). Je ne m'attendais vraiment pas à avoir autant de retours positifs et vous êtes d'ailleurs de plus en plus nombreuses, mois après mois, à participer, à voter, à mettre votre petit grain de sel afin de m'aider dans cette tâche bien difficile (c'est ironique bien entendu ;) qu'est celle de choisir - chaque mois - le Vice Lipstick d'Urban Decay qui va rejoindre ma collection de rouges à lèvres. Quel enjeu, quel suspense ! C'est insoutenable... Hi hi !


J'ai vraiment été heureuse d'avoir pu, à cette occasion, m'offrir la Palette Vice Lipstick Blackmail (celle pour laquelle vous aviez voté). Comme promis, je vous l'ai présentée dans mon billet d'hier. Cette édition un peu spéciale du Vice Lipstick Project de ce mois de décembre a d'ailleurs eu un succès fou. Mais revenons à quelque chose de plus classique pour le mois de janvier prochain.

Pour ce 6ème volet, ce sont à nouveau 5 références de Vice Lipstick (choisies par mes soins) qui sont soumises à vos votes. Le but ? Élire le Vice Lipstick que vous souhaitez voir sur le blog début janvier 2017. Je ferai mien le Vice Lipstick qui aura remporté le plus de voix à la date du 20 décembre, je le testerai et je publierai mon billet le concernant sur le blog. Qui succédera à Venom, à Streak, à Blackmail, à Moshpit et à la Palette Blackmail ? La réponse est au bout de vos clics !

Cette fois-ci, ma sélection s'articule autour de nuances douces et semi-transparentes histoire de changer un petit peu. J'ai eu un vrai coup de coeur pour les finis Sheer et Metallized de certains des Vice présents dans la palette Blackmail. Je souhaite donc étoffer un peu plus ma collection de ce côté là. Vous avez donc le choix entre les 5 Vice Lipstick suivants : Obsessed, Peyote, Seismic, Sheer Liar et Snitch.


Afin de vous aider dans votre choix, voici quelques infos sur ces 5 Vice Lipstick mis en jeu pour le mois de janvier (je vous invite aussi à regarder les swatches chez Temptalia qui sont, pour le coup, hyper parlants).
[De gauche à droite :] Obsessed fait partie de la gamme des Sheer (transparence et brillance ultra-pigmentée). Il s'agit d'un rose clair, vif et froid au fini naturel. Peyote fait partie de la gamme des Metallized (crémeux infusé de nacres). Il s'agit d'un nude brun contenant des micro-nacres argentées. Seismic fait partie de la gamme des Sheer Shimmer (transparence, brillance et effet pailleté). Il s'agit d'un pourpre couleur baies au sous-ton froid contenant des micro-paillettes rosées. Sheer Liar fait partie de la gamme des Sheer (transparence et brillance ultra-pigmentée). Il s'agit d'un rose neutre aux accents bruns, très chaud et brillant. Snitch fait partie de la gamme des Sheer (transparence et brillance ultra-pigmentée). Il s'agit d'un corail pêche chaud et doux.

Comme d'habitude, vous pouvez voter pour une ou plusieurs de ces références et ce, autant de fois que vous le souhaitez, jusqu'au 20 décembre (inclus). Vous pouvez (normalement) consulter les résultats en temps réel. J'annoncerai le résultat final des votes dans le petit encart dédié au Vice Lipstick Project (menu latéral à droite du blog) dans la foulée. En cas de bug, je vous donne rendez-vous dans les commentaires.

À vos (nombreux) votes les filles ! ;)

1 déc. 2016

La Palette Vice Lipstick Blackmail d'Urban Decay

Voici enfin la suite de nos aventures Vice Lipstick Project ! Ouiiiii (comme vous pouvez le constater, mon hystérie est encore d'actualité aujourd'hui - c'est même pire qu'hier à vrai dire - 1er décembre oblige ;) !! Je ne sais pas vous mais j'ai l'impression que cela faisait une éternité que je ne vous avais pas causé Vice Lipstick d'Urban Decay par ici (peut-être que certaines d'entre vous en ont été soulagées d'ailleurs - hi hi !). Ce mois de novembre a vraiment été in-ter-mi-na-ble et j'en avais presque oublié que le dernier Vice Lipstick a avoir été présenté par ici était le joli Moshpit. Bon, autant vous le dire tout de suite, je me suis collé une sacrée pression pour ce mois-ci. Eh oui ! J'ai clairement fait ma maline en vous proposant une "édition spéciale" pour le mois de décembre. Le Vice Lipstick du mois n'allait pas être un rouge à lèvres mais une des deux palettes de Vice Lipstick qu'Urban Decay a sorties il y a plusieurs semaines maintenant.


Vous avez donc eu le choix entre la palette Blackmail et la palette Junkie et c'est finalement Blackmail qui a remporté le plus de voix. Voilà, voilà... Une fois cela acté, j'ai commandé la fameuse palette, je l'ai attendue comme le messie et j'ai fait pipi dans ma culotte (c'est une image, rassurez-vous !) le jour où j'ai tenu la précieuse entre mes mains. Et puis, second effet Kiss Cool, j'ai réalisé la montagne de "boulot" qui m'attendait pour vous pondre mon article du mois. Oups ! Qu'à cela ne tienne, impossible n'est pas Beauty & Gibberish (#expressionpourrieleretour), voici la Palette Vice Lipstick Blackmail élue Vice Lipstick du mois de décembre.

30 nov. 2016

Diorific Vernis 899 Cosmic de Dior

Aaaaaaaaahhhhh enfiiiiiiiiin !!! Je vous préviens, je suis carrément, totalement, irrémédiablement excitée aujourd'hui. Nous-sommes-le-30-novembre ! Hallelujaaah !! (déjà 6 points d'exclamation en 4 phrases... je m'épuise toute seule...) Bon, non, il n'y a rien de spécial à fêter aujourd'hui mais demain nous serons enfin au mois de décembre. Youpiii ! Oui, je suis heureuse d'y être pour de bon, à ce mois de décembre. Je vais enfin pouvoir dégommer la case numéro 1 de mes calendriers de l'avent (on en a plusieurs à la maison ;). Je vais enfin pouvoir sortir mes cartons de décorations de Noël sans me farcir les remarques du genre : "C'est pas un peu trop tôt ? Gnéééé !!". Je vais enfin pouvoir accrocher ma jolie couronne à la porte de ma maison (en serrant des fesses pour qu'elle survive aux intempéries). Oui, ces petits détails me mettent vraiment en joie (et ce n'est pas mon anniversaire la semaine prochaine qui entachera mon enthousiasme - même si je n'ai plus vraiment envie de savoir quel âge j'ai depuis que j'ai atteint la trentaine :).


J'adore la période des fêtes ("Non, sans blague ? Ça fait juste 365 fois que la meuf nous le rabâche.. ") et j'adore bloguer en cette période de fin d'année. Je suis toujours plus inspirée et j'ai, généralement, 3 milliards de choses à vous montrer avant que l'année ne se termine. Il y a les bilans à dresser (mes produits préférés de l'année, mes plus belles découvertes, tout ça tout ça...), les bonnes résolutions (beauté) à prendre (ou pas), les nouveaux projets qui se profilent à l'horizon, les nouveaux départs, les nouvelles directions, ... Parmi ces 3 milliards de choses que j'ai à vous présenter avant que 2016 ne s'achève, il y a bien évidemment l'énigmatique Diorific Vernis 899 Cosmic de Dior.

28 nov. 2016

Merry KissMas ! Mes premiers Melted de Too Faced

Il y a des rouges à lèvres, comme ça, qui sont sur ma wishlist depuis une éternité et pour lesquels je ne craque finalement jamais. À titre d'exemple, je ne possède encore aucun rouge à lèvres MAC à ce jour, ce qui peut paraître assez bizarroïde puisqu'il paraît que toute bonne lipstick addict se doit d'avoir quelques rouges à lèvres MAC dans sa collection. Non, je n'en possède aucun et les rares fois où il m'est arrivé de mettre les pieds dans une boutique MAC, voir ces raisins par centaines bien malmenés (pour ne pas dire "écrabouillés") ne m'a pas du tout donné envie de swatcher (c'est un peu pareil chez Kiko d'ailleurs - j'y ai fait un tour ce week end pour découvrir leurs nouveaux rouges à lèvres et j'ai vite été découragée).


Les Melted de Too Faced font partie de ces bidules à lèvres qui étaient sur ma wishlist depuis une éternité. Mais, une fois encore, il me manquait quelque chose pour que je craque. Je ne sais pas pourquoi j'ai mis si longtemps à avoir ce déclic car ce n'était pas faute d'avoir repéré certaines jolies nuances sur les blogs. Et puis quand Too Faced en a remis une couche avec les Melted Matte il y a quelques mois, rebelote ! Grosse envie de tester mais... plein d'autres choses à m'offrir avant. C'est finalement grâce au Merry KISSMas The Ultimate Liquified Lipstick Set - un joli coffret de Noël en édition limitée - que je me suis lancée dans l'aventure Melted.

26 nov. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#24]

Cher mois de novembre,

Il faut que je t'avoue quelque chose. Ne le prends pas mal mais... tu n'es clairement pas le mois de l'année que je préfère. Rassure-toi, ton copain octobre qui te précède sur le calendrier, je ne le porte pas non plus dans mon coeur. Tu sais, novembre, je pourrais t'aimer bien davantage si tu n'étais pas aussi long (tes 30 jours et tes presque 5 semaines me paraissent une éternité) et tristounet (le soleil semble ne pas t'apprécier lui non plus puisqu'il te fuit comme la peste ces dernières semaines). Novembre, si je devais te trouver un certain charme, il résiderait sans doute dans le fait que tu précèdes décembre, l'un de mes mois préférés (lui !). Tu prépares le terrain quitte à voler la vedette à ce fameux douzième mois de l'année en t'accaparant certains de ses charmes et de ses attributs festifs (apparition des décorations de Noël, réception des catalogues de jouets, ...). Ne serais-tu pas un peu voleur ?


Je crois, cher mois de novembre, qu'il est grand temps de tirer ta révérence pour cette année 2016. Tu as encore 5 jours devant toi pour briller avant de céder ta place. Pour ma part, je ne vais pas vraiment te regretter. Loin de moi l'envie de te faire de la peine mais je suis tellement pressée d'arriver aux fêtes de fin d'année que je n'ai qu'une hâte : tourner la page de mon calendrier. Alors histoire de prendre mon mal en patience, je vais - une fois encore - me délecter des dernières nouveautés maquillage que tu as fait apparaître dans mes boutiques préférées. Oui, je sais rendre à César ce qui appartient à César et je reconnais que tu as au moins cette qualité là : celle de nous faire baver d'envie devant les vitrines, celle de nous faire craquer (notre slip) pendant le week end du Black Friday.

Merci pour cela novembre. Et avant que tu ne prennes tes cliques et tes claques, voici 5 de tes nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

24 nov. 2016

Diorific Matte Fluid de Dior : le coup de foudre !

Il y a des choses comme ça qui, au premier regard, vous font immédiatement rêver et vous font terriblement envie. Je croyais être devenue un peu blasée avec le temps. Voilà maintenant des années - pour ne pas dire des "décennies" - que je m'intéresse au maquillage. Des belles choses, j'en ai vu passer. Je me suis même fait assez peur l'année dernière, quand je ne bloguais plus, parce que les nouveautés make up et tout le tralala ne m'intéressaient plus vraiment. Ça passait clairement au second plan. Bon, en fait, ça passait carrément aux oubliettes car j'avais vraiment plus la tête à pouponner qu'à me pomponner. Je ne mettais plus un pied en parfumerie et mon magasin préféré était New Baby.


Et puis je ne sais pas par quel miracle, l'envie de bloguer et mes envies maquillage me sont revenues, petit à petit. Donc oui, à un moment donné j'ai failli être blasée. Mais c'était sans compter l'imagination débordante des directeurs artistiques de nos maisons de luxe françaises - Dior en tête. Hyper prolifique, Dior a toujours su aller de l'avant et proposer des choses étonnantes et un poil avant-gardistes par rapport à ses concurrents parfois plan-plans (j'ai toujours du mal avec Chanel, je ne sais pas pourquoi). Pour ce Noël 2016, c'est une nouvelle fois Dior qui a emporté mon coeur avec sa sublime collection intitulée Splendor. Véritable coup de foudre et vrai coup de coeur pour l'une des pièces phare de Splendor : le Diorific Matte Fluid.

22 nov. 2016

Pourquoi j'ai définitivement adopté la taie d'oreiller en soie + Concours

Dormir... C'est certainement la chose qui me manque le plus depuis que je suis maman. Pourtant, et ça peut paraître paradoxal, je suis fâchée avec le sommeil depuis mon adolescence. Oui, je suis insomniaque et j'ai eu beau tout essayer (jusqu'à l'hypnose), rien n'a jamais vraiment fonctionné à ce jour. Du coup, j'ai une relation amour/haine avec mon lit et ce n'est pas toujours facile à gérer au quotidien. Il n'empêche que, comme pas mal d'entre nous je suppose, j'apprécie ces soirs où je me glisse dans un lit aux draps tout propres qui sentent bon la lessive. Avec la fatigue accumulée, j'en viens à apprécier ce moment où je pose la tête sur mon oreiller et où je ferme les yeux (même si je dois attendre 1 heure, ou même parfois 2, pour que mon cerveau arrête de cogiter et que Morphée m'ouvre ses bras).


Je crois que cela revient à enfoncer des portes ouvertes que de dire que (bien) dormir c'est vital. Pour ma part, dormir c'est aussi remettre les compteurs à zéro. Cela va vous paraître bizarre mais quand mes problèmes de peau étaient à leur max, je n'attendais qu'une chose : dormir pour que les échauffements, les rougeurs et autres gratouillis provoqués par ma rosacée se calment pendant mon sommeil. Sauf que chaque matin, c'était toujours un peu la désillusion (toujours ces rougeurs et, tiens, un nouveau bouton !). Quand j'ai été contactée par Corinne, créatrice de Silkine, afin de tester ses taies d'oreiller en soie naturelle, je me suis demandé quel était le rapport avec ce blog dont la thématique reste quand-même bien centrée sur la beauté. Et puis je me suis renseignée sur la chose et j'ai réalisé qu'une taie d'oreiller en soie ne pouvait faire que du bien à ma peau sensible.

21 nov. 2016

Haul #7 : mes derniers achats make up & soins (spécial Noël)

Bon ben voilà. Nous approchons du mois de décembre et je suis arrivée à ce fameux stade où je compte les semaines (et donc les jours) qui me séparent de Noël en louchant sur le calendrier de mes toilettes (oui, j'ai un calendrier dans mes toilettes - un très beau de Misstigri d'ailleurs). Comme si ça allait accélérer le temps. Je fais des calculs débiles, me disant que la semaine qui commence aujourd'hui, elle ne compte pas parce qu'elle est déjà entamée ; ce qui me fait donc dire que Noël n'est plus "que" dans 4 "petites" semaines - et pas dans 5 semaines (et psychologiquement parlant, je trouve que ça change tout ;). Je me dis aussi que nous sommes le 21 et que dans 1 mois tout pile, nous serons le 21 décembre. Et c'est bien connu, les jours qui précèdent Noël sont finalement les meilleurs (parce qu'après, par contre, c'est toujours la loose).


Oui, tous les ans je me refais le même coup. Oui, tous les ans, j'ai comme l'impression de retomber en enfance. Je retrouve la gamine de 10 ans, celle qui sautait de joie quand son papa ramenait le sapin de Noël le soir en rentrant du travail (surpriiiise !!) ; celle qui lisait et relisait son catalogue Joué Club en fantasmant sur la Barbie Noël année 1995. Bon, cette année, c'est davantage sur les éditions limitées de Noël que je bave - celles en matière de cosmétiques j'entends. J'ai d'ailleurs tout récemment craqué pour certaines d'entre elles, de quoi vous proposer un petit Haul bien sympathique et, qui sait, vous donner - peut-être - quelques idées de cadeaux.

19 nov. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#23]

Et c'est reparti pour un tour ! Vous reprendrez bien des nouveautés de Noël et des idées de cadeaux les filles ? Oui, je sais que vous n'avez pas besoin de moi pour ça. D'ailleurs, je fais ma maline mais ces articles-ci me sont, en général, fatals. Je me donne envie toute seule en vous présentant toutes ces nouveautés make up et soins, semaine après semaine. Si vous voyiez le bureau de mon ordinateur ! Il y a des post-it partout. Des post-it avec les références des trucs bidules chouettes qui me font trop envie et qu'il ne faut surtout pas que j'oublie (même s'il est très rare que j'oublie quoique ce soit en la matière :). Ma wishlist beauté se résume donc à une flopée de post-it qui s'accumulent.


Et cette wishlist beauté fait donc 3 kilomètres de long en permanence. Car même s'il y a forcément des choses qui disparaissent au fil des semaines parce que je me suis ravisée (oui, j'arrive encore à être raisonnable par moments), il y a toujours deux ou trois nouveaux produits qui viennent immédiatement combler cette disparition et qui, pire encore, viennent rallonger la liste de mes envies du moment. Cette semaine encore, je vous propose une sélection spéciale Noël de nouveautés très désirables. Encore de bien belles choses sur lesquelles j'ai flashé (et j'en viens à regretter d'avoir lancé l'idée que cette année, dans ma famille, on ne ferait plus de cadeaux aux adultes mais qu'il y en aurait seulement pour les petits - fort heureusement, mon anniversaire arrive bientôt, sauvée ! ;). Let's go !

17 nov. 2016

Mes premières Météorites de Guerlain

Oui, il m'arrive parfois d'avoir des goûts de luxe. Mais ce n'est pas de ma faute, c'est celle du blog ! Clairement, je ne me serais pas mise à bloguer il y a 5 ans de cela (et même un peu plus puisqu'avant Beauty & Gibberish il y a eu un autre blog), l'idée de dépenser plus de 50 euros dans un produit de maquillage ne m'aurait jamais vraiment traversé l'esprit. J'aurais même trouvé ça incongru, pour ne pas dire ridicule. Et puis, ma passion pour les cosmétiques se développant au gré de mes publications, j'ai fatalement mis le nez dans les marques de luxe. Dior, Chanel, Yves Saint Laurent, Lancôme, Guerlain. Tiens, Guerlain ! Il me semble que le premier produit de luxe à avoir pointé le bout de son nez par ici était justement une palette Guerlain (l'Écrin 6 Couleurs 93 Rue de Passy - petit flashback).


Guerlain a été la première maison de luxe à me faire de l'oeil. J'ai tout de suite été attirée par le raffinement de la marque, par les packagings de qualité hyper travaillés - parfois un peu trop même - et par les nuances proposées - toujours très délicates. Aujourd'hui, c'est incontestablement Dior qui a ma préférence mais j'ai toujours eu ce rêve secret (bon, pas si secret que ça) d'acquérir, un jour, les fameuses Perles Météorites de Guerlain. En fin de compte, mon rêve s'est réalisé il n'y a pas si longtemps que cela. J'avais jusqu'alors toujours repoussé cet achat (pour ne pas dire "cet investissement"), me disant à chaque fois "Ça sera pour plus tard...". C'est finalement ma maman qui m'a encouragée à sauter le pas.

15 nov. 2016

Zoom sur les Luxe Cream Lipstick de Zoeva

Que je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui avec un nouvel article rouge à lèvres ! Cela commençait à faire longtemps, ce qui est plutôt inhabituel par ici... J'ai effectivement pris le temps de sortir la tête de mes Vice Lipstick adorés pour tester d'autres petites choses bien sympathiques (j'ai d'ailleurs une liste de rouges à lèvres à vous présenter aussi longue que mon bras - tout un programme ! ;). Aujourd'hui, c'est des Luxe Cream Lipstick de Zoeva Cosmetics (Zoeva tout court pour les intimes) que je m'en viens vous parler. En juin dernier, je partageais avec vous mon coup de coeur pour la jolie palette de contouring Rose Golden Blush de la marque. Il s'agissait alors de mon tout premier produit Zoeva, reçu grâce à l'e-shop Maquillalia.


Eh bien il se trouve que dans le même temps, j'ai aussi eu le plaisir de recevoir trois Luxe Cream Lipstick - c'est le nom que portent les rouges à lèvres crémeux de la marque (d'ailleurs, la gamme lèvres de Zoeva vient tout juste de s'agrandir avec de bien belles nouveautés). Cela faisait quelque temps que ces rouges à lèvres me faisaient de l'oeil, pour avoir lu et vu quelques jolies choses à leur sujet. Il était donc grand temps que je les mette à l'épreuve, que je vous les montre en action sur le blog et que je vous donne mon avis qui, en l'occurrence, est très très (très !) positif (au point de chambouler mon petit coeur de Vice Lipstick addict).

14 nov. 2016

20 petites remarques anodines dont les mamans se passeraient bien

Une maman est une petite chose bien susceptible. Du moins est-ce mon cas. Avant d'avoir ma fille, j'étais bien loin de m'imaginer la pression que peuvent subir les mamans au quotidien. Moi qui suis généralement très attachée au regard de l'autre (à cause de mon manque de confiance en moi, tout ça... ;), je me suis rapidement sentie oppressée par les jugements dont les jeunes mamans - donc moi désormais - font l'objet en permanence, et ce, bien avant la naissance de bébé. Devenir maman, ça vous responsabilise puissance 1000. Disons même que, grosso modo, être une maman c'est la plus grande responsabilité que l'on puisse avoir dans une vie - en tout cas selon moi.


Vous me connaissez assez pour savoir que je suis une perfectionniste dans l'âme. Je l'ai toujours été dans tout ce que j'ai entrepris (quitte à en péter les plombs au final). Je croyais donc tout bêtement que j'allais devenir ce genre de maman "parfaite", celle qui cuisine de bonnes petites purées bio (tablier autour du cou, cuillère en bois dans la main et brushing de Desperate Housewives), celle qui se farcit 2 heures de parc tous les jours quelle que soit la météo pour faire plaisir à sa chère petite tête blonde, celle qui couche bébé dans un silence de cathédrale, sans pleurs ni cris, à 19h30. Grosse erreur ! Non seulement je ne suis pas une maman parfaite, mais en plus, j'ai bien du mal à supporter les conseils et les remarques - pourtant pleins de bienveillance - qui me rappellent indirectement cet état de fait. Une maman est une petite chose fragile qui a la culpabilité facile et toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire (et à faire entendre ! :). Voici un petit florilège de ces phrases anodines que j'aurais parfois préféré ne jamais entendre...

12 nov. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#22]

Bon et bien voilà, je suis officiellement entrée dans ma période "hystérie de Noël". J'ai résisté tant bien que mal puisque nous ne sommes même pas à la mi-novembre mais j'ai bien senti, vu la rapidité à laquelle sont parties les Météorites Perles de Légende de Guerlain, qu'il était grand temps que je m'intéresse pour de bon aux jolies nouveautés que nos marques de cosmétiques préférées nous proposent depuis quelques semaines pour les fêtes de fin d'année. D'ailleurs, je ne sais pas si cela vient de moi - ou non - mais j'ai la sensation qu'il y a vraiment du lourd cette année.


Les marques font vraiment fort (à mon goût), encore plus que les autres années, vous ne trouvez pas ? Peut-être que cela vient aussi du fait que l'année dernière, à la même époque, j'étais à des années lumière de tout ça. Je ne sais même pas à quoi ont ressemblé les Holiday Collection de Noël 2015. Cette année, en revanche, je n'en perds pas une miette. Tout m'intéresse, tout me fait envie, même les trucs qui ne me faisaient pas rêver avant (comme les calendriers de l'avent et les coffrets maquillage toujours plus rocambolesques de chez Too Faced). Voici ma sélection de la semaine, sélection de 5 nouveautés de Noël qui me font terriblement de l'oeil.

9 nov. 2016

Aurora par Zoya

C'est officiel, je n'ai plus du tout le temps de me faire les ongles. Ce n'est pourtant pas l'envie qui me manque et j'en viens à jalouser toutes les filles (même celles de la télé) qui arborent de jolis ongles manucurés 7 jours sur 7, qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige. J'ai cru halluciner en réalisant que ma dernière manucure - celle d'avant la manucure que je vous présente aujourd'hui - remontait à fin août ! Il fût pourtant une époque où je portais du vernis à ongles toutes les semaines, où je pouvais en changer 2 fois par semaine et où je publiais mes manucures presque tous les lundis sur le blog. J'adorais prendre soin de mes mains et de mes cuticules le soir, devant ma télé, à grand renfort d'huiles, de crèmes et de bâtons de buis. Je m'autoproclamais même "nail polish addict".


Eh bien elle est très loin la npa, là, tout de suite maintenant ! Poser du vernis à ongles quand on est maman ça relève clairement du parcours du combattant. Non seulement il faut pouvoir avoir une bonne heure (minimum) devant soi à ne rien faire de ses 10 doigts, mais en plus il ne faut pas être à cheval sur la perfection de la chose les jours qui suivent la pose. Car non, mes manucures actuelles ne font clairement plus long feu. C'est finalement "à cause" de l'arrivée des collections maquillage de Noël dans nos parfumeries que l'envie - enfin, surtout le courage - de ressortir mes vernis m'est revenue, un soir vers 23 heures. J'ai jeté mon dévolu sur le somptueux Aurora de Zoya, Aurora que voici, que voilà.

7 nov. 2016

Du nouveau pour ma peau avec les soins Delarom + Concours

Vous êtes très nombreuses à me demander des nouvelles de ma peau (comme s'il s'agissait d'une personne à part entière d'ailleurs, ce qui est assez étrange sorti de son contexte ;) au fil de mes articles. Me revoici donc avec un billet soins du visage qui tombe particulièrement à pic puisque cela faisait belle lurette que je n'avais pas fait un "point Rosa" par ici. Vous le savez, je revis complètement depuis que je suis sous traitement pour ma rosacée (une piqûre de rappel pour celles qui auraient loupé l'épisode). Ma peau va tellement mieux (je pense que mes photos en témoignent, même si je suis maquillée dessus) et c'était totalement inespéré ! Aujourd'hui, je suis encore sous traitement mais il va falloir que je fasse bientôt le point avec mon médecin car ma première prescription date tout de même d'il y a 9 mois.

Oui, je revis, littéralement ! Et ça fait du bien, autant sur le plan esthétique que sur le plan psychologique. Je peux à nouveau me permettre de tester des nouveaux soins sans craindre le pire.


Bon, je ne fais pas n'importe quoi non plus et quand j'utilise un soin du visage, j'ai pour règle de vider le tube jusqu'à la dernière goutte avant de passer à autre chose pour ne pas m'infliger une "soupe chimique" qui pourrait déstabiliser ma peau, peau qui reste sensible et réactive malgré tout. Je suis donc venue à bout de ma Crème Sorbet Hydratante de Caudalie que j'ai vraiment beaucoup aimé et je suis passée à autre chose. Avec l'arrivée de l'automne, les variations de température (chaud/froid) et le stress de l'après-rentrée, j'ai senti que ma peau avait besoin d'une formule un peu plus "costaude". Le hasard faisant bien les choses, j'ai - dans le même temps - eu le plaisir de recevoir des soins de la marque Delarom : la Crème Rougeur Protect et le Masque Sublim'Éclat. Deux jolies découvertes.

5 nov. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#21]

Bon, maintenant que nous sommes officiellement au mois de novembre, je crois que je peux enfin vous parler de Noël sans trop culpabiliser, n'est ce pas ? Je ne sais pas vous, mais cette année, j'ai l'impression que tout ce qui concerne Noël (jouets, décorations, calendriers de l'avent, bouffe, collections maquillage - les fameuses !) a pointé le bout de son nez beaucoup plus tôt que d'habitude. Si ça continue comme ça, on aura droit aux guirlandes électriques et aux Tchoupi géants à côté des fournitures scolaires en plein mois d'août l'année prochaine !


Oui, j'ai l'air un brin rabat-joie là, tout de suite, mais ne vous méprenez pas, Noël est ma période préférée de la fin d'année. Donc découvrir les décorations et autres petites merveilles dédiées aux fêtes de fin d'année en plein automne, ça me met particulièrement en joie, même s'il faut encore patienter de bien longs mois. Je n'ai pas encore acheté mon calendrier de l'avent (Monsieur BG me dit d'attendre à chaque fois que nous faisons nos courses) mais cela ne tiendrait qu'à moi, il trônerait déjà sur la table de ma cuisine ! Est aussi venu le moment de vous dévoiler les petites surprises que nos marques de cosmétiques préférées nous ont concoctées pour ce Noël 2016. En voici 5 d'entre elles, 5 qui m'ont tout particulièrement tapé dans l'oeil cette semaine.

3 nov. 2016

Ma routine & mes indispensables make up du moment

La dernière fois que je vous ai proposé un billet au sujet de ma routine make up, cela remonte à je ne sais plus quand et je me suis dit qu'il était peut-être temps de vous en toucher deux mots. Car en effet, vous êtes nombreuses à me demander la référence des produits que je porte (mon fond de teint notamment) sur les photos les plus récentes que je publie sur le blog. À vrai dire, il n'y a pas eu de révolution dans mon bazar de maquillage et j'utilise toujours (à peu près) les mêmes produits pour mes "mises en beauté" (cette expression me donne toujours envie d'écrire "mise en mocheté" hi hi ! :). Je crois que le mot "routine" est tout à fait approprié puisque cela fait des mois (voire des années pour certains bidules) que j'utilise les mêmes références.


Je ne vous cache pas que j'éprouve une certaine fierté en constatant que je ne change plus d'anticernes ou de fond de teint comme de chemise. Après des années de tâtonnement, j'ai vraiment la sensation d'avoir trouvé les produits de maquillage qui me conviennent le mieux. Certes, pas mal d'entre eux ont un certain prix mais je ne regrette jamais mes investissements puisque je sais que je rachète des produits de qualité, des produits dont je ne saurais plus me passer à ce jour. À vrai dire, j'ai beau être parfois tentée par certaines nouveautés, je n'ai même plus envie d'aller voir ailleurs pour "trouver mieux".

2 nov. 2016

Mon Vice Lipstick Project : 1 mois / 1 Vice Lipstick [#5]

Et c'est reparti pour un tour ! Alors que je suis présentement en train de me goinfrer de bonbons (des crocodiles verts Haribo pour être précise - bah ouais, on avait prévu plein de bonbons pour Halloween mais 0 petit monstre en vue, personne, et j'ai trouvé ça un peu triste pour tout vous dire... aussi triste que le vol de ma belle citrouille l'année dernière soit dit en passant...), je frétille d'impatience derrière l'écran de mon ordinateur à l'idée de ce qui va suivre. En effet, s'ouvre aujourd'hui le 5ème chapitre de notre Vice Lipstick Project. 5ème chapitre et pas des moindres !


Après vous avoir présenté le magnifique Moshpit - élu Vice Lipstick du mois de novembre - dans mon article d'hier, il est effectivement temps que nous nous penchions sur le mois de décembre qui n'est plus si loin que ça. Vous le savez (peut-être, ou pas...), le mois de décembre est l'un de mes mois préférés de l'année. C'est un mois de fêtes. Noël, la Saint Silvestre, les réveillons, les décorations, les cadeaux (évidemment !), les préparatifs... Autant de choses qui ont le don de me mettre en joie. Et puis décembre, c'est aussi le mois de mon anniversaire. Bon, maintenant que j'ai passé le cap de la trentaine, je suis étonnamment moins excitée à l'idée de prendre 1 an de plus... Mais quand même ! Je reste une gamine quand on me parle "cadeaux", hi hi !

Pour ce 5ème volet du Vice Lipstick Project, j'ai donc décidé de me faire un très beau cadeau. Alors que je vous proposais, chaque mois, de voter pour le Vice Lipstick que vous souhaitiez que j'achète, que je teste et que je vous présente sur le blog, j'ai décidé de voir plus grand pour le mois de décembre. Non - bien sûr que non ! - je n'ai pas pu passer à côté des deux palettes Vice Lipstick d'Urban Decay qui ont déboulé il y a quelques semaines chez Sephora ! Moi qui pensais qu'elles ne sortiraient jamais en France, imaginez ma surprise et mon enthousiasme quand je les ai découvertes sur l'e-shop de la parfumerie !

Du coup, le Vice Lipstick du mois de décembre sera... une Palette Vice Lipstick ! Eh oui, rien que ça ! Je vous laisse donc libres de choisir quelle Palette Vice Lipstick vous souhaitez voir sur le blog le mois prochain : la Blackmail ou la Junkie ? À vous de choisir...



Afin de vous aider dans votre choix, voici quelques infos sur ces deux palettes Vice Lipstick. Chaque palette se compose de 12 nuances de rouges à lèvres (12 nuances de Vice Lipstick existants en format classique) ainsi que d'un pinceau à lèvres. Il s'agit de palettes en édition limitée proposant certaines nuances non disponibles chez Sephora (mais dispos en exclusivité chez Urban Decay).
La Palette Vice Lipstick Blackmail comporte les 12 références suivantes : 

Sheer Shame (gamme des Sheer - semi transparent et brillant) qui est un bourgogne couleur baies ; Firebird (gamme des Cream - ultra-crémeux) qui est un fuchsia profond ; Big Bang (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un rose vif scintillant ; Disobedient (gamme des Cream - ultra-crémeux) qui est un rose moyen vif ; EZ (gamme des Cream - ultra-crémeux) qui est un rouge orangé vif ; 714 (gamme des Mega Matte - mat super intense) qui est un rouge vif ; Vanished (gamme des Sheer - semi transparent et brillant) qui est un nude neutre et pâle ; 1993 (gamme des Comfort Matte - mat crémeux) qui est un brun chaud moyen ; Ex-Girlfriend (gamme des Sheer Shimmer - semi transparent, brillant et pailleté) qui est un rose nude avec des paillettes roses ; Amulet (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un rose brique métallique ; Conspiracy (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un bronze métallique ; Blackmail (gamme des Comfort Matte - mat crémeux) qui est un bourgogne sombre.

La Palette Vice Lipstick Junkie comporte les 12 références suivantes :

Disturbed (gamme des Comfort Matte - mat crémeux) qui est un rouge brique profond ; 714 (gamme des Mega Matte - mat super intense) qui est un rouge vif ;  Carnal (gamme des Comfort Matte - mat crémeux) qui est un nude chaud moyen ; Safe Word (gamme des Comfort Matte - mat crémeux) qui est un nude rose et neutre ; Studded (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un brun gris métallique ; Whip (gamme des Sheer Shimmer - semi transparent, brillant et pailleté) qui est un rose doux avec des paillettes dorées ; Wrath (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un rouge métallique ; Big Bang (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un rose vif scintillant ;  Firebird (gamme des Cream - ultra-crémeux) qui est un fuchsia profond ; Vanity Kills (gamme des Mega Matte - mat super intense) qui est un lavande pastel ; Speedball (gamme des Cream - ultra-crémeux) qui est un violet vibrant et profond ; Junkie (gamme des Metallized - crémeux infusé de nacres) qui est un vert métallique avec des micro-paillettes dorées.

Vous pouvez voter pour l'une ou l'autre de ces palettes autant de fois que vous le souhaitez jusqu'au 10 novembre (inclus). Eh oui, les votes se feront sur une période plus courte cette fois-ci puisque je vais avoir davantage de "travail" à fournir par la suite. Et puis comme ces palettes sont des éditions limitées, j'ai très peur qu'elles ne me passent sous le nez avant même d'avoir commandé. J'annoncerai le résultat final des votes le 11 novembre dans le petit encart dédié au Vice Lipstick Project (menu latéral à droite du blog). En cas de bug, je vous donne rendez-vous dans les commentaires, as usual ! Si les palettes venaient à devenir indisponibles entre temps, j'aviserai en vous proposant autre chose à la place (mais je serais très déçue)...

À vos votes mes Gibberishettes ! ;) Et merci, merci, merci mille fois pour vos nombreux votes à chaque fois. Votre enthousiasme me fait toujours chaud au coeur.

1 nov. 2016

Le Vice Lipstick du mois : Moshpit

Okaaaaay... Je n'ai décidément pas vu passer le mois d'octobre. Entre la rébellion de ma fille et mon angine dévastatrice de la semaine dernière (qui s'amuse d'ailleurs à jouer les prolongations - heureusement que je ne fais pas de vidéos, j'ai désormais la voix du Père Fouras !), je dois vous avouer que je n'ai vraiment pas eu la tête à bloguer ces derniers jours. Je me faisais penser à une vieille serpillère toute dégoulinante la semaine dernière, et bien je crois que la métaphore est encore d'actualité, même si je me shoote aux Doliprane 1000, à l'Ibuprofène et à la Vitamine D (mon médecin a pris peur quand il a pris ma tension - à peine 10...).


Mais voilà, nous sommes le 1er novembre et il m'en aurait fallu bien plus pour que je passe à côté de notre rendez-vous mensuel qu'est le Vice Lipstick Project ! J'avais tellement hâte de continuer ce projet et de vous présenter le Vice Lipstick pour lequel vous avez massivement voté durant le mois d'octobre (on a encore battu un record de participations d'ailleurs, merciii ! :). L'heureux élu ? Moshpit. Encore une merveille de rouge à lèvres à la nuance totalement raccord avec cet automne. Encore un coup de coeur signé Urban Decay (et ce n'est pas le dernier croyez moi - oui, je suis encore dans ma période Urban Decay ;).

24 oct. 2016

Coup de ❤ pour le Masque Minéral Désaltérant de Vichy

Me voici donc de retour après une semaine de vacances... Enfin, vacances, vacances... Pour tout vous dire, je suis encore plus crevée aujourd'hui qu'avant ma pause "bloguesque" et j'en viens à me demander si faire des pauses "pour se ressourcer" et "se recentrer sur l'essentiel" est vraiment une bonne idée. À ce stade, le blog est finalement devenu une véritable soupape de sécurité qui me permet de penser à autre chose pour ne pas péter un plomb. Comme je vous l'ai raconté sur Facebook, ma puce nous fait sa crise existentielle des 2 ans. Bon, elle n'a que (presque) 19 mois mais elle a décidé que le moment était venu de passer à l'attaque, de faire valoir ses droits de petite fille à part entière et d'en faire baver papa et maman en hurlant et en se roulant par terre à la moindre contrariété (ce n'est donc pas un mythe, les enfants font vraiment ça ! ;). Vive le "terrible two" !


J'ai donc l'impression d'être une vieille serpillère toute usée, qu'on laisse échouée sur le rebord d'une bassine, qui dégouline son jus tout cradingue - ses dernières gouttes de vie - dans l'indifférence totale, n'ayant plus la force de faire autre chose (chouette métaphore n'est ce pas ? ;). J'ai quand même trouvé le temps de prendre soin de moi et j'ai - notamment - pris plaisir à me faire des masques alors que je les avais totalement bannis de ma routine soins du visage depuis l'arrivée de ma rosacée. J'ai eu la chance de recevoir les nouveautés Vichy en la matière et j'ai un gros coup de coeur pour le Masque Minéral Désaltérant de la marque.

14 oct. 2016

Ô merveille ! Diorskin Nude Air Luminizer Powder de Dior

Au bout de 30 ans de vie commune avec moi-même, je commence à me connaître. Je suis définitivement ce genre de nana qui fonctionne au coup de coeur. Celle qui fait des fixations sur tout et n'importe quoi (un joli sac à main, un nouveau rouge à lèvres, un bon bouquin, une étagère design) au point d'en faire une obsession. Le problème, c'est que des coups de coeur j'en ai beaucoup, tout le temps. Je m'émerveille pour tout un tas de trucs (plus ou moins utiles) et je ressens toujours ce besoin urgent de craquer pour assouvir un désir, une pulsion, qui n'existait pourtant pas 2 minutes plus tôt. Fort heureusement, j'ai quand même été pourvue de ce petit truc qu'on appelle la raison. Il y a d'ailleurs un fossé monumental entre la liste de mes envies et le nombre de mes craquages réels (ce qui rassure ma banquière... et mon mari :).


Mais il y a aussi des moments (plutôt rares quand même !) où je ne me contrôle plus, où je deviens totalement déraisonnable. Et en général, ça fait mal. Très mal. Dernier en date ? Mon gros craquage de septembre dernier (mon Haul de la honte, vous vous souvenez ?). Cela faisait alors plusieurs semaines que j'avais la Diorskin Nude Air Luminizer Powder de Dior dans le collimateur. L'envie de craquer ne passait pas malgré mes tentatives d'oubli forcé. Rien à faire, cette poudre illuminatrice se faisait un malin plaisir de squatter mon cervelet en me criant "Achète-moi ! Achète-moi !". Un véritable harcèlement, un enfer même ! J'ai donc fini par céder. J'ai craqué pour ce très bel objet issu de la collection maquillage d'automne de Dior - la Skyline Collection - et je ne le regrette pas du tout. C'est un vrai petit bijou.

12 oct. 2016

Ma #SkinMasterClass avec La Roche Posay [2nde partie]

Nous ne sommes qu'au mois d'octobre mais est déjà venue l'heure pour moi de dresser un simili-bilan de mon année 2016. 2016 aura été marquée par la reprise en main de mon blog et par une certaine reprise en main tout court. Après le tsunami bébé, j'ai ressenti le besoin de "me retrouver". C'est passé par tout un tas de choses futiles (prendre soin de moi, me refaire couper les cheveux, racheter du make up, renouer avec le rouge à lèvres) et moins futiles (écrire à nouveau par ici). Aussi étonnant que cela puisse paraître, il aura aussi fallu que j'attende 2016 pour vivre l'une des expériences "bloguesques" les plus enrichissantes et les plus formatrices qui soient depuis la création de Beauty & Gibberish.


Si on m'avait dit un jour que je bosserais conjointement avec La Roche Posay grâce à mon blog, je ne l'aurais pas cru. Et pourtant ! Comme je vous en ai déjà parlé dans ce billet (et à plusieurs reprises sur mes réseaux sociaux aussi), j'ai eu l'honneur et le plaisir - tout au long de cette année - de participer à la SkinMasterClass La Roche Posay, un programme mis en place par cette marque de dermo-cosmétique chère à mon coeur afin de former une poignée de blogueuses privilégiées sur des problématiques dermatologiques pointues. J'ai été plus que ravie de faire partie de ces blogueuses car, vous le savez, les problèmes de peau (mes problèmes de peau surtout !) sont devenus un sujet assez récurrent sur le blog depuis plus de 3 ans maintenant, depuis que la rosacée a déboulé dans ma vie.

10 oct. 2016

3D Hydra Lipgloss de Kiko : la réconciliation

J'ai beau être une accro du rouge à lèvres et de tous ses dérivés (laques, encres, crayons, jumbos, etc...), les gloss restent les parents pauvres de mon addiction. J'en possède plusieurs (une quinzaine je dirais) mais je ne les porte presque jamais, alors qu'il fût une époque - avant que mon amour pour les rouges à lèvres, les vrais, se déclare - où je ne portais que ça. À vrai dire, j'ai dû acheter mon premier gloss à l'âge de 12 ans. Il s'agissait d'un L'Oréal (il me semble), il était transparent et il sentait la vanille. J'adorais littéralement le fini brillant (pour ne pas dire luisant) de ce dernier sur mes lèvres adolescentes. Cela me rappelait le make up des actrices des soaps et autres vieux feuilletons américains que ma mère regardait à la télé quand j'étais petite (Feux de l'Amour et Côte Ouest en tête - oui, ma passion pour les Feux de l'Amour vient de là ! ;).


Bien que j'aie acheté mes premiers rouges à lèvres à cette même époque (des Yves Rocher et des Bourjois), je portais quand même plus facilement mes gloss et j'ai un souvenir ému d'un certain gloss rosé qui sentait terriblement bon la framboise. Les années ont passé et je me suis tournée vers le maquillage des yeux, perfectionnant jour après jour mon trait d'eyeliner noir (que je ne maîtrisais pas du tout quand j'y repense). Et puis mon amour pour les rouges à lèvres est revenu quand je me suis mise à bloguer. Celui des gloss ? Toujours aux abonnés absents. Marre des lèvres collantes, marre des couleurs fades, marre de la tenue approximative. J'ai bien eu quelques coups de coeur ces dernières années mais rien d'extraordinaire.

Quand, il y a un peu plus d'1 mois maintenant, j'ai découvert que Kiko sortait de nouveaux gloss, j'ai failli m'en foutre complètement. Et puis j'ai vu les jolis flacons. J'ai vu les 30 nuances proposées. J'ai vu les visuels de la marque. J'ai eu envie de replonger tête la première dans le gloss à cause de ces tout nouveaux tout beaux 3D Hydra Lipgloss de Kiko.

8 oct. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#20]

Je crois qu'on peut le dire, l'automne est bel et bien là (et ce n'est pas l'allumage du poêle de la maison qui me contredira). Mes petites habitudes (de mamie) sont de retour. L'allumage de la Yankee Candle le soir, après manger, pour une ambiance parfumée et tamisée. Le dépliage de plaid sur le canapé devant la télé (je regarde QVC en boucle en ce moment). Le "sirotage" d'un bon gros mug de Tea Day bien chaud pour terminer la journée sur une note caramélisée. Les jours raccourcissent, la lumière du soleil est plus dorée. Et même si je suis plus été qu'hiver, je ne peux m'empêcher de me réjouir à l'idée que nous nous rapprochons peu à peu d'Halloween et de Noël.


Bon, d'accord, nous ne sommes qu'en octobre... Mais le mois de décembre n'est plus si loin et, comme à chaque fois, je me fais une joie de penser (déjà) aux fêtes de fin d'année, aux décorations de Noël et aux listes de cadeaux. C'est aussi à cette période de l'année que les marques dévoilent tour à tour leurs collections make up de Noël. J'essaye de fermer les yeux sur celles-ci pour le moment (bon, je n'ai pas pu m'empêcher de regarder la collection de Dior et... waouuuh !!) puisque les collections et autres nouveautés de rentrée semblent n'avoir pas dit leur dernier mot. Voici 5 d'entre elles, 5 objets maquillage très désirables qui m'ont tapé dans l'oeil ces dernières semaines.

6 oct. 2016

La Naked Ultimate Basics d'Urban Decay mise à nu

C'est un peu la semaine spéciale Urban Decay sur le blog (et ce n'était pas calculé) ! Pourtant, il y eut une époque (lointaine, certes), où la marque ne me parlait pas du tout. Dépenser plus de 45 euros dans une palette de fards à paupières, ça me semblait totalement incongru et vraiment inconcevable. Et puis, grâce (ou à cause de, mon coeur balance...) aux blog - le mien et celui des copines, j'ai fini par être tentée par les fameuses palettes Naked. Mon histoire avec Urban Decay a commencé avec la Naked 3, palette pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur. Peu de temps après, je me suis fait offrir la Vice Palette (la première du nom) aux couleurs plus excentriques.


Puis tout s'est enchaîné. Craquage pour la Naked 2 Basics (c'est la palette de fards à paupières que j'utilise le plus, toutes palettes et toutes marques confondues) puis pour la Naked Smoky. Il faut dire qu'Urban Decay a su me séduire avec ses palettes de fards neutres. Je ne suis pas friande des nuances trop bariolées (en tout cas sur mes paupières à moi). Je pense être la cible parfaite de la gamme des Naked, et encore plus des Naked Basics qui proposent des fards mats, moyennement pigmentés et faciles à travailler. Le faux pas est quasiment impossible et c'est ce qui me plaît. Alors quand j'ai découvert la Naked Ultimate Basics, je n'ai pas tergiversé bien longtemps. Il me la fallait à tout prix !

5 oct. 2016

Mon Vice Lipstick Project : 1 mois / 1 Vice Lipstick [#4]

Et s'ouvre donc aujourd'hui le 4ème chapitre de nos aventures Vice Lipstick Project ! Comme promis dans mon article d'hier entièrement dédié au ténébreux Blackmail, Vice Lipstick à l'honneur sur le blog pour ce mois d'octobre, je vous propose de voter dès aujourd'hui pour le Vice Lipstick Urban Decay que vous souhaitez voir par ici le 1er novembre prochain.

Je sais que cela paraît un peu rébarbatif mais je tiens à rappeler ce qu'est le Vice Lipstick Project pour celles qui prennent le train en cours de route (ne m'en voulez pas ! ;). Le Vice Lipstick Project est un petit challenge que je me suis lancé cet été. Étant tombée totalement sous le charme de cette superbe nouvelle gamme de rouges à lèvres signée Urban Decay après en avoir acheté 3, j'ai tout de suite eu envie de me concocter ma propre petite collection de Vice Lipstick en piochant parmi les 100 références disponibles. Sauf que voilà, quitte à (encore) m'offrir de nouveaux rouges à lèvres, autant opter pour des nuances qui vous plaisent aussi à vous, des nuances que vous souhaiteriez voir plus particulièrement sur Beauty & Gibberish.


Du coup, à chaque début de mois, je lance un appel aux votes afin que vous élisiez le Vice Lipstick du mois suivant, me confiant ainsi pour mission de l'acheter, de le tester et de publier un bel article à son sujet.

Après Venom (élu Vice Lipstick du mois d'août), après Streak (élu Vice Lipstick du mois de septembre) et après Blackmail (élu Vice Lipstick du mois d'octobre donc), je vous propose de voter pour le Vice Lipstick du mois de novembre. Une fois encore, vous avez le choix entre 5 références. Le Vice Lipstick qui obtiendra le plus de voix sera désigné vainqueur et aura droit à son billet en bonne et due forme sur le blog.

Pour ce 4ème volet, j'ai sélectionné des nuances qui représentent plutôt bien l'automne à mes yeux et j'ai varié les plaisirs en proposant des finis que je ne possède pas encore (Metallized et Sheer). Vous avez le choix entre les 5 Vice Lipstick suivants : Conspiracy, Crisis, Moshpit, Rock Steady et Sheer Shame.



Afin de vous aider dans votre choix, voici quelques infos sur ces 5 Vice Lipstick sélectionnés par mes soins pour le mois de novembre (je vous invite aussi à regarder des swatches - ceux de chez Temptalia sont tops en général).
[De gauche à droite :] Conspiracy fait partie de la gamme des Metallized (crémeux infusé de nacres). Il s'agit d'un brun-rouge chaud contenant une multitude de nacres cuivrées. Crisis fait partie de la gamme des Cream (ultra-crémeux). Il s'agit d'un prune rosé chaud et crémeux. Moshpit fait partie de la gamme des Cream (ultra-crémeux). Il s'agit d'un prune sombre au sous-ton froid et au fini légèrement glossy. Rock Steady fait partie de la gamme des Cream (ultra-crémeux). Il s'agit d'un rouge lie de vin profond au sous-ton chaud. Sheer Shame fait partie de la gamme des Sheer (transparence et brillance ultra-pigmentée). Il s'agit d'un rose lumineux au sous-ton froid tirant sur la couleur baie avec un fini brillant naturel.

Vous pouvez voter pour une ou plusieurs de ces références et ce, autant de fois que vous le souhaitez jusqu'au 20 octobre (inclus). Vous pouvez (normalement, une fois encore ;) consulter les résultats en temps réel. J'annoncerai le résultat final des votes dans le petit encart dédié au Vice Lipstick Project (menu latéral à droite du blog) dans la foulée. En cas de bug, je vous donne rendez-vous dans les commentaires, comme d'habitude.

C'est parti mon kiki (et merci une fois encore pour votre enthousiasme autour de ce projet qui n'existerait pas sans vous ;) !

4 oct. 2016

Le Vice Lipstick du mois : Blackmail

Comme je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui avec la suite de nos aventures Vice Lipstick Project ! Bon, d'accord, j'ai un peu de retard ce mois-ci (mais j'ai enfin retrouvé mon chez moi après deux semaines de travaux et ce chamboulement n'a pas vraiment été de tout repos ;). Une fois encore, je tiens à vous remercier pour votre enthousiasme autour de ce projet un peu dingo, né cet été sur le blog. Le moins que l'on puisse dire c'est que vous avez pété les scores le mois dernier puisque ce ne sont pas moins de 3700 votes qui ont été comptabilisés afin d'élire le Vice Lipstick de ce mois d'octobre. C'est fou !


Le match a été plutôt serré entre Blackmail et Rapture durant tout le mois de septembre (un suspense insoutenable n'est ce pas ? :). C'est finalement Blackmail qui a reçu le plus de voix. J'ai vraiment été ravie de votre choix mais je dois vous avouer que j'ai aussi un peu beaucoup flippé. Blackmail n'est certainement pas le rouge à lèvres le plus facile à porter vu sa nuance tout droit sortie des ténèbres. Mais vous avez voté, vous l'avez élu Vice Lipstick du mois d'octobre sur le blog (le mois d'Halloween, ça tombe bien ;) : voici le fameux Blackmail !

30 sept. 2016

Crayon Lèvres Éclat Yves Rocher... Lumineux !

Comme je vous l'ai raconté lundi dans mon dernier billet Haul, ces dernières semaines auront été marquées par mon grand retour sur les terres de Tonton Yves (Yves Rocher). Cela faisait une éternité que je ne m'étais pas rendue dans une de ses boutiques (bien qu'il y en ait une à côté de chez moi), préférant commander par internet quand me prend l'envie d'acheter une bonne cargaison de gels douche Jardins du Monde. C'est d'ailleurs lors de ma dernière commande Yves Rocher (qui remonte à... je ne sais plus quand !) que j'ai glissé dans mon panier mon premier Crayon Lèvres Éclat.


J'ai toujours bien aimé les rouges à lèvres qui se présentent sous la forme de gros jumbos en plastique. J'ai découvert ce format grâce aux Color Boost de Bourjois que j'aime beaucoup. J'ai par la suite testé la version signée Kiko, les fameux Colorburst de Revlon aussi, ceux de chez Nocibé, ceux de chez Rimmel et, plus récemment, j'ai adoré les Sexy Balm de L'Oréal. Bref, je n'en suis pas à mon premier coup d'essai en la matière. Je ne pouvais donc pas laisser passer les Crayon Lèvres Éclat d'Yves Rocher sans les essayer à leur tour.

29 sept. 2016

Mes mots de grossesse

L'envie d'écrire cet article m'est venue en mangeant des épinards, hier midi (vous comprendrez pourquoi plus loin ;). Et puis l'automne est de retour (aucun rapport). Oui, c'est un détail - une constante même - puisqu'il finit toujours par revenir une fois l'été envolé. Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui, cette saison a pour moi une saveur toute particulière. Elle réveille en moi des souvenirs forts, intenses, bouleversants. Elle me replonge systématiquement en 2014, année ô combien bizarroïde me concernant. Je suis tombée enceinte le 20 juillet de cette année là. Une chose totalement inconcevable pour moi qui n'avais jamais ressenti l'envie de devenir maman jusqu'alors. C'est ce 20 juillet 2014 que s'est ouverte une énorme parenthèse dans ma vie un brin "plan-plan", parenthèse qui ne s'est finalement jamais refermée. Le début d'une aventure de fous (dans tous les sens du terme).


Oui, je suis tombée enceinte. Je crois n'avoir jamais réalisé la chose pendant les 8 mois et des brouettes qu'aura duré ma grossesse. Malgré le recul (tout a commencé il y a maintenant plus de 2 ans tout de même !), je me demande encore comment j'ai fait pour affronter cela. À l'heure où je suis peut-être déjà censée penser au deuxième (mais je suis loin d'être prête à m'y remettre), je préfère me vautrer dans la nostalgie en repensant à tout ce qui nous est arrivé à Monsieur BG et à moi depuis ce fameux 20 juillet. Mon coeur éprouve assurément du bonheur et de l'amour. Un truc qui dépasse tout ce que l'on peut imaginer quand on n'a pas encore la chance d'être maman. Ma tête, elle... Ahhhh ma tête... Elle me cause encore bien des tracas à ce niveau là. Car même si je garde un souvenir ému et amusé de ma grossesse (non parce qu'il y a quand-même eu des situations sacrément cocasses !), quand je creuse et quand je la décortique - ma grossesse - j'y trouve des choses qui, mine de rien, m'ont quand même quelque peu... traumatisée.

26 sept. 2016

Haul #6 : mes derniers achats make up & soins (à prix doux)

Quel plaisir de vous retrouver aujourd'hui après un long week end sans pouvoir bloguer ! Je ne sais plus où donner de la tête en ce moment. Si vous me suivez sur Instagram, alors vous savez déjà que je n'habite plus chez moi depuis déjà plus d'une semaine. Mon mari et moi faisons (encore) de très gros travaux à la maison et je ne pouvais décemment pas y rester avec ma fille, même si je suis certaine qu'elle se serait fait un malin plaisir à jouer avec les pinceaux et les pots de peinture. Du coup, c'est retour chez mes parents et ce, jusqu'à la fin de cette semaine.


Inutile de vous dire que sans mes repères et tout mon matériel, bloguer s'avère être un poil (de pinceau) plus compliqué... En contrepartie, j'en profite pour retrouver la civilisation, les boutiques, les gens, la vie. Ok, j'exagère mais dans mon coin un brin paumé, les tentations shopping ne sont pas aussi présentes qu'ici, à Bourges (ma ville natale adorée). Je profite donc de ces jours loin de ma maison pour flâner avec ma fille et mes parents. Et, bien sûr, j'ai fait quelques folies (moins dingues que la dernière fois tout de même). De quoi vous proposer un nouveau billet Haul plein de jolies nouveautés à prix doux.

22 sept. 2016

Rouge Dior 789 Superstitious Matte : Waow !

Impossible pour moi de commencer la rédaction de ce billet comme si de rien n'était, en faisant abstraction de ce qui s'est passé ces 2 derniers jours par ici. Mille mercis pour vos réactions pleines de bienveillance et vos multiples messages d'encouragement (commentaires, tweets, messages privés, mails). Je ne m'attendais pas à recevoir autant en retour, moi qui ai longuement hésité à publier mon article de mardi. Je tâcherai de vous répondre (à toutes) ce week end.

Mais venons-en au sujet du jour si vous le voulez bien, un sujet qui me tient évidemment à coeur puisqu'on va - comme le laisse entendre le titre de ce billet - (encore) causer rouge à lèvres. Et pas de n'importe quel rouge à lèvres ! Ah ça non ! Du nouveau Rouge Dior de Dior. Comme je vous l'avais rapidement annoncé par ici, Dior vient tout récemment de retravailler sa gamme de lipsticks - les fameux Rouge Dior - en proposant de nouvelles nuances "couture", en créant un fini jusqu'alors inédit - le mat, tout en gardant la même formule, le tout dans un nouvel écrin très chic.


Bon. Inutile de vous dire qu'en découvrant ça, mon petit coeur a fait boom. J'ai tant bien que mal résisté à la tentation, évitant de mettre les pieds dans le premier Sepho venu histoire de ne pas tomber nez à nez avec ces tentateurs de rouges à lèvres. J'ai même failli ne jamais craquer (c'est dire ma motivation !). Et puis j'ai fait du shopping avec ma mère (le Haul de la honte, vous vous souvenez ?), je me suis retrouvée devant le comptoir Dior, la vendeuse m'a mis les Rouge Dior sous le nez et j'ai flashé. J'ai flashé pour une nouvelle couleur totalement improbable, moi qui voulais tester le nouveau fini mat (bon, d'accord, je n'étais pas si motivée que ça en fait...) : le 789 Superstitious Matte.

20 sept. 2016

Le blog & moi

Voilà un bout de temps maintenant que j'ai cet article dans les tiroirs (de mon cerveau). J'ai longtemps hésité avant de laisser courir mes doigts sur le clavier. Je n'avais pas envie d'être l'énième blogueuse. L'énième blogueuse à se livrer sur sa relation au blogging. L'énième blogueuse à faire part de son bonheur d'écrire et de partager. L'énième blogueuse à confier ses doutes, ses craintes et parfois même ses déceptions. Et puis j'en suis venue à penser qu'il y a autant de façons de concevoir un blog (beauté en l'occurrence) que de blogs dans la blogosphère.


Du coup, j'ai eu envie de vous parler de tout ça. Je crois que j'ai une vision un peu bizarroïde des blogs en général et du blog beauté en particulier. Du moins, je crois que j'aime de plus en plus faire de Beauty & Gibberish un blog beauté un peu à part, un truc pas tout à fait classable dans la catégorie des blogs beauté purs et durs (dont je me délecte malgré tout), un blog beauté dans lequel je mets beaucoup de moi façon journal de bord de ma vie de beautysta (et de ma vie tout court d'ailleurs). Cette bizarrerie vient sans doute du fait que ma première passion reste l'écriture. Celle des cosmétiques est venue bien après. L'association des deux a donné naissance à Beauty & Gibberish en 2011. Et en 5 ans (et après de multiples pauses), ma vision des choses a fondamentalement changé.