Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

25 févr. 2013

Ceci est un message à caractère informatif...

3615 article bizarre, le voici.
Car pour une fois, je ne vais ni te parler de rouges à lèvres ("Diantre ! Elle est malade."), ni de l'état de la peau de mon visage - quoique... ("Tant mieux, ça nous fera des vacances !") et encore moins des préparatifs de mon mariage qui... comment dire... n'avancent pas beaucoup ces derniers temps ("La feignasse !!!"). Non, on va causer du blog un p'tit peu.

C'est typiquement le genre d'article qui me saoule, que je n'aime pas écrire (d'ailleurs je crois n'avoir rédigé que très peu de billets de ce genre ici) et que je n'aime pas te faire lire parce-que Beauty & Gibberish c'est un blog beauté, rien de plus, rien de moins. Loin de moi l'envie de te faire subir mes envolées lyriques à son sujet - du genre "mon blog, ma vie" (même si pour être honnête, c'est un peu ça depuis 1 an et demi déjà), mais ces quelques jours passés loin de mon ordinateur (puisque j'ai pour habitude de profiter des vacances de Monsieur BG pour prendre un peu le large) me font énormément tergiverser sur ce qu'il est devenu aujourd'hui et sur la direction que je souhaite lui faire prendre.


Y a pas de doute, je suis accro à mon blog et j'en suis plutôt fière (sauf quand je regarde mes vieux articles aux photos ignobles et que je me dis "Oh mon dieu ! Comment ai-je pu publier cette bouse ?"). J'ai en tête plein de nouveaux projets le concernant, même si je ne sais pas si ils seront réalisés/réalisables.

23 févr. 2013

Les collections maquillage Printemps 2013 (#4) : Yves Saint Laurent

Me voici de retour avec un article qui reprend les choses là où nous les avions laissées, c'est à dire en plein dans la présentation des collections maquillage du printemps. Et je suis plus que ravie aujourd'hui car je vais enfin pouvoir te faire découvrir les nouveautés printanières signées Yves Saint Laurent. En effet, la nouvelle collection (intitulée Arty Stone hors de nos frontières - chez nous on se cantonnera à "Spring Look 2013") est de celles qui m'ont tapé dans l'oeil au 1er regard.

J'ai longtemps trépigné d'impatience avant son arrivée en boutiques (que ce soit chez Sephora, Marionnaud ou sur la boutique en ligne Yves Saint Laurent) et maintenant qu'elle est disponible, je sens que ma wishlist beauté va encore s'allonger. Cette nouvelle collection s'inspire des pierres précieuses telles que le quartz rose, l'améthyste, la pyrite, l'azurite et le jade. En effet, Lloyd Simmonds - Directeur de la Création chez Yves Saint Laurent Beauté - avoue avoir pris pour point de départ la pureté, la luminosité et l'énergie de ces pierres pour imaginer ces nouveautés de printemps.


Cela donne une collection assez unique en son genre - et qui sort du lot, hallelujah ! - aux couleurs plutôt froides et minérales qui détonnent pour la saison à venir. Promis, pas d'overdose de rose cette fois-ci. Et évidemment, le chic de la maison est une nouvelle fois au rendez-vous. Place aux nouveautés en images.

16 févr. 2013

Les collections maquillage Printemps 2013 (#3) : Paul & Joe

A chaque nouvelle saison, on se demande bien ce que Paul & Joe va nous réserver. Et je dois t'avouer que les nouvelles collections maquillage de la marque sont de celles que j'attends le plus, simplement pour le plaisir des yeux (car oui, je ne possède que très peu de produits Paul & Joe malgré un nombre incalculable de coups de foudre).

Pour ce printemps 2013, on replonge directement en enfance avec la collection Carousel qui porte si joliment son nom. En effet, on retrouve avec nostalgie les petits chevaux de bois de notre plus tendre enfance, disséminés un peu partout au travers des nouvelles créations Paul & Joe.


Cette saison, on retrouve donc un méli-mélo de couleurs punchy à nous donner le tournis : du rose en veux-tu en voilà, du orange électrique, du corail et du prune. Bref, des nuances vitaminées qui sentent le bonheur à plein nez. Pas de doute, chez Paul & Joe, la chevauchée sera une nouvelle fois fantastique. Voici les nouveautés en images.

15 févr. 2013

Mes favoris du rayon beauté de mon supermarché

Il faut bien le reconnaître, depuis que je blogue-beauté (c'est un nouveau verbe que je viens d'inventer), j'ai une fâcheuse tendance à faire grimper les enchères en achetant de plus en plus de produits de luxe, quitte à me serrer la ceinture sur le reste de mes achats (je relis 2 fois mes livres pour éviter d'en acheter trop souvent, j'achète une nouvelle paire de chaussures tous les 6 mois... histoire de pouvoir m'offrir une palette Dior - vive les priorités). Pourtant, je suis de celles qui pensent qu'on trouve de très bons produits de soins et de maquillage au supermarché.

C'est d'ailleurs en faisant les courses avec mes parents que j'ai acheté mes tout premiers produits de maquillage (un rouge à lèvres rouge - pour rigoler, et des vernis de toutes les couleurs - c'était déjà la mode quand j'étais au collège n'empêche). C'est aussi là-bas que je me suis approvisionnée des années durant en nettoyants visages pour peaux adolescentes (les fameux Neutrogena, Biactol, Nivea Young et autres décapeurs d'épiderme). Alors autant je préfère désormais acheter mes soins du visage en pharmacie/parapharmacie (bien qu'il y ait de très bons produits en grandes surfaces), autant je ne suis jamais à l'abri de m'offrir une ou deux "bricoles" de maquillage (plus autant "bricoles" que cela, quand je vois les prix qui n'ont plus rien à voir avec ceux de l'époque) repérées entre le rayon surgelés et celui des saucissons secs.


Et puis voilà, c'est toujours au supermarché que j'achète mes produits de première nécessité dont je ne te parle jamais sur le blog (gel douche, déodorant, etc...). Je me suis alors dit qu'un petit article sur ces choses que j'achète en grandes surfaces et dont je me sers tout le temps pourrait être sympa, surtout pour celles qui n'ont pas forcément les moyens de s'offrir des produits de parfumerie/parapharmacie qui coûtent une blinde, mais qui veulent néanmoins de chouettes choses dans leur salle de bain. Voici en tout cas mes favoris de supermarché (parce-que je ne peux décemment pas te montrer tout ce que je peux y acheter).

13 févr. 2013

L'objet du désir #14 : Fards à paupières Backstage Diorshow Mono de Dior

Ma vie est trépidante. Alors que j'allais me rendre à Auchan pour faire mes petites courses hebdomadaires, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un détour par Marionnaud (au grand désarroi de Monsieur BG), histoire de caser mon chèque-cadeau de 7,50 euros quelque-part (dans un rouge à lèvres de préférence). Crois-le ou non, une fois dans la boutique, rien n'a trouvé grâce à mes yeux. Non pas que je n'ai envie de rien (impossible). Au contraire, j'ai tellement envie de plein de choses (la Chérie Bow Palette de Dior en tête de liste) que je ne sais plus trop sur quel pied danser dans ces cas-là. Mon unique échappatoire : fuir.

Mais avant de partir - les bras ballants, mon chèque-cadeau bien au chaud - mon regard s'est posé sur un présentoir Dior, posé comme une crotte loin du corner de la marque (je n'ai vraiment pas compris pourquoi ils m'avaient foutu ça là, chez Marionnaud, entre les disques démaquillants et les brosses à cheveux). Bref, toujours est-il que je l'ai vu, et je n'aurais pas dû. Je suis tombée en pâmoison devant ces nouvelles nouveautés (entendre par là que ce sont encore plus des nouveautés que celles de la collection Chérie Bow du printemps) que sont les Diorshow Mono.


Il s'agit des nouveaux Fards à paupières Backstage de Dior, faisant partie de la gamme Diorshow Iconic Overcurl qui vient de sortir. Je ne sais pas pourquoi, ces fards ont provoqué un truc bizarre chez moi. J'ai été prise d'une frénésie sans pareille. Je me suis mise à tous les swatcher les uns après les autres (il y en a 18, imagine le carnage), répétant sans cesse : "Han mais celui-là, il est trop beau... et celui-là, haaaaan...". Fort heureusement, les testeurs étaient en boutique mais les fards n'étaient pas encore disponibles à la vente. Je suis donc repartie en me répétant mentalement : "Je les aurai un jour, je les aurai".

12 févr. 2013

10 astuces pour pouvoir maquiller ses lèvres malgré ses petits défauts

Je continue d'apprendre plein de choses en dévorant le bouquin de Jemma Kidd dont je t'ai déjà parlé à de multiples reprises sur le blog (une mine de savoir, fan je suis). Et c'est toujours un grand plaisir pour moi de partager les quelques astuces apprises au fil de ma lecture, surtout quand il s'agit du maquillage des lèvres (une passion de plus en plus envahissante chez moi comme tu as pu le constater ici... Dois-je envisager un sevrage ?).

Dans mon article où on avait causé choix de la couleur de son rouge à lèvres, j'avais volontairement laissé de côté quelques détails et certaines lectrices - peut-être toi d'ailleurs - m'avaient posé des questions du genre : "C'est bien beau tout ça, mais quel rouge à lèvres dois-je porter si mes lèvres sont comme-ci ou si mes dents sont comme ça ?". J'avais alors répondu : "Patience l'amie, tout vient à point à qui sait attendre", comme disent les vieux grands.


Je te propose donc une série de 10 astuces - ou plutôt 10 solutions - pour pouvoir se maquiller les lèvres sans commettre d'impair quand on a des petits défauts (que parfois nous seules voyons) qu'on ne veut surtout pas mettre en valeur. Mieux, il est même parfois possible de tricher un peu grâce au maquillage. Bon, au risque de me répéter, je préfère le préciser à nouveau : il s'agit là de règles établies qu'il est bon de garder en tête. Libre à nous de les suivre ou non car comme toi et moi le savons, les règles sont parfois faites pour être contournées...

11 févr. 2013

Fuchsia Forever ! Le Rouge Givenchy Fuchsia Irrésistible & Racy Fuchsia de Mavala

Je ne sais pas ce qu'il m'arrive en ce moment. J'ai une folle envie de rose (pour couper cours à toutes les rumeurs : non, je ne suis pas enceinte, hé hé !). D'ailleurs, j'ai l'impression de voir la vie en rose (au sens propre) car je n'utilise que du maquillage rose (ou presque) depuis quelques temps. En effet, ces jours-ci, les seules nuances qui trouvent grâce à mes yeux sont les roses, dans toutes leurs déclinaisons - du rose pâle au rose fuchsia. Ce n'est pourtant pas une couleur que j'apprécie plus que cela à la base. D'ailleurs, je suis hyper-difficile en la matière car tous les roses ne me plaisent pas.

Toujours est-il que là, maintenant, tout de suite, je suis dans ma période rose fuchsia. C'est une couleur que j'affectionne particulièrement car je trouve qu'elle va plutôt bien aux peaux claires comme la mienne (mais elle convient aussi très bien aux carnations plus foncées ceci dit). Ni trop chaude, ni trop froide, j'aime son côté flashy pas trop girly qui donne du pep's.


Pour illustrer mon état d'esprit du moment, voici 2 produits pour lesquels j'ai eu un récent coup de coeur. Rien qu'en voyant leur petite tête toute rose fuchsia, j'ai fondu. Je me suis alors dit que te les présenter tous 2 dans un seul article pourrait être sympa (du genre je fais d'une pierre deux coups). Mon premier est donc un rouge à lèvres (forcément... hum... c'était inévitable) et il s'agit du tout nouveau Le Rouge Givenchy dans une nuance qui porte si bien son nom : Fuchsia Irrésistible. Mon second est un vernis à ongles, il s'agit du captivant Racy Fuchsia de Mavala. 2 jolies découvertes.

9 févr. 2013

Les collections maquillage Printemps 2013 (#2) : Chanel

Bonne nouvelle, on commence à en voir le bout de cet hiver (en tout cas sur le calendrier). Bon, d'accord, il fait juste un temps pitoyable (entre grêle, vent et pluie, mon coeur balance) et on doit encore attendre le mois de mars pour se sortir de là. Mais on y croit ! Oui oui ! En tout cas, l'arrivée des collections maquillage de printemps me donne du baume au coeur.

Je suis désormais en mode repérage de nouveautés et je pense que les vendeuses de chez Marionnaud doivent me prendre pour une folle, à me voir tout tester. C'est bien simple, pas plus tard que tout à l'heure, j'avais 36 rouges à lèvres barbouillés sur le dos de ma main gauche et un fard à paupières différent sur le bout de chacun de mes doigts (rassure-moi, tu fais pareil ?). Oui, c'est moi la folle qui cherche les cotons et le démaquillant partout dans la boutique, les mains en l'air, telle une hallucinée.


Bref, je m'égare là... Après Dior et sa superbe collection Chérie Bow de la semaine dernière, je te propose d'aller voir ce qu'il se passe du côté de chez Chanel (pour être honnête, je crevais d'envie de te présenter la nouvelle collection Yves Saint Laurent mais on ne la trouve pas encore en boutiques - en tout cas par chez moi). Pour ce printemps 2013, Chanel nous a concocté une collection tout en douceur intitulée Printemps Précieux. La sobriété et la fantaisie sont à l'honneur, incarnées par des roses doux et des neutres, contrastés par des nuances plus soutenues telles que des prunesdes orangés et du rose vibrant. On retrouve bien sûr le chic de la maison au double C, twisté par des notes précieuses et élégantes. Voici les nouveautés en images.

8 févr. 2013

Mes indispensables à petits prix signés Kiko

Il y a un peu plus d'un an, je ne connaissais pas encore Kiko. J'en entendais parler un peu partout - en bien - sur les blogs mais, comme d'habitude, il n'y avait pas de boutiques dans mon coin. Il faut savoir que pour les "paysannes" comme moi (= les nanas qui vivent en région Centre), Kiko c'est un peu l'inconnu. Et puis un jour, je me suis décidé à passer commande sur le site, surtout pour leurs vernis à ongles (et quelques autres bricoles), bien décidée à me faire une idée sur la marque aux prix abordables. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai immédiatement été séduite.

Du coup, peu de temps après, j'ai passé une seconde commande. Ça a été un véritable carnage. Je crois que j'en ai eu pour plus de 80 euros cette fois-ci. J'avais pris un peu de tout pour tester les différents produits Kiko. Il est clair qu'il y a du bon et du moins bon. J'ai également profité de mes quelques escapades parisiennes pour entrer - que dis-je... tenter de mettre un pied - dans un des magasins. Ouais, en fait, c'est un peu la guerre (et le bazar) là-dedans. Je n'en garde pas un très bon souvenir et moins de temps j'y ai passé et mieux je l'ai supporté.


Quelques-unes de mes lectrices (dont tu fais peut-être partie) n'ont pas de Kiko près de chez elles et m'ont demandé ce qui valait le coup chez eux. C'est vrai que quand on est sur le site de la marque, on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Je ne possède pas énormément de produits Kiko. Néanmoins, voici mes préférés, ceux que je trouve indispensables pour commencer.

7 févr. 2013

La mariée aura-t-elle une frange ?

Question existentielle n'est-ce pas ? Mais l'heure est grave. Je m'ennuie. Je m'ennuie, je m'ennuie comme jamais. Non mais vraiment. Entre ma peau déglingo qui m'oblige à utiliser en tout et pour tout 2 produits de soin (et pas des plus glamours) sous peine de me transformer en face de chilli con carne ("Hannnn la jolie crème qui sent boooon..." Ben non, peux pas tester ; "Haaaaan ce masque purifiant ferait du bien à mes 3682 comédons !" Peux pas tester non pluuuuus...), et mes cheveux que je laisse pousser depuis le mois de septembre parce-que c'est pas le tout mais je me marie dans... quoi ?! 8 mois ?!, il ne me reste pas grand-chose qui me donne matière à amusement et à changement. C'est blasant.

Je me rappelle d'une certaine époque - pas si lointaine - où je changeais de crème hydratante tous les mois (c'était biiiiien). Je me rappelle d'une certaine époque - un peu plus lointaine - où j'osais toutes les audaces capillaires (plus ou moins glorieusement) : un coup je suis brune, un coup je suis blonde, un coup je coupe, un coup je chiale parce-qu'on a raté ma coupe... (c'était biiiiien - quoique...). Là, c'est morne plaine. Mes cheveux poussent. Mes cheveux ont retrouvé leur couleur naturelle. J'ai découvert que j'avais 4 ou 5 cheveux blancs. Voilà. C'est tout.

"Queen for the Day Tiara" de Erica Elizabeth Koesler (ici)

Et puis un jour, alors que j'étais en train de me tortiller dans tous les sens pour me prendre en photo pour les besoins du blog (franchement, c'est assez ridicule à voir comme procédé), j'ai réalisé qu'il me manquait clairement quelque-chose. Oui, là, au dessus de mes sourcils. Y a comme qui dirait un front trop grand que je n'aime pas du tout. Je me suis alors vue sur mes photos de mariage avec ce front trop grand. Non, pas possible ! Casper is back ! Casper avec des sourcils qui plus est...

5 févr. 2013

Teint minéral pour peau délicate

Voilà maintenant plus d'un mois que je me coltine des problèmes de peau à n'en plus finir. Je te mentirais si je te disais que c'est toujours aussi affreux et insupportable. Depuis la dernière fois, les choses se sont un peu tassées. Le phénomène fonctionne par cycles de 2 à 3 jours. Ça s'en va et ça revient comme dirait mon ami Cloclo. Les sensations d'échauffement se font plus rares et la sécheresse intense que j'ai pu ressentir fait quasiment partie du passé. A côté de cela, ma peau pèle toujours énormément et j'ai encore pas mal de boutons bizarroïdes sous forme de plaques sur les joues (elles sautent d'une joue à l'autre, sans trop comprendre pourquoi).

Honnêtement, même si esthétiquement cela reste vraiment pas joli à voir, je suis soulagée de ne plus ressentir de tiraillements et de brûlures insupportables. Bien sûr, quand je me regarde dans le miroir, le moral en prend toujours un coup mais je me rassure en me disant que je fais au mieux pour le moment (j'ai même bravé ma peur en allant faire une prise de sang) et que rien n'a empiré (au contraire). Si tu me suis sur Facebook, tu sais que je suis hyper-frustrée de ne pas pouvoir me maquiller autant qu'avant pour les besoins du blog. Mais je préfère être raisonnable et préserver ma peau en attendant le diagnostic et un éventuel traitement (oui, les choses traînent en longueur mais j'ai longtemps repoussé cette fichue prise de sang - évidemment, je te tiens au courant dès que j'en sais plus).


Mais bien sûr, je n'ai pas pu rester cloîtrée chez moi pendant 1 mois. Et comme je ne supporte pas de sortir sans maquillage, il a quand-même fallu que je maquille mon teint. Quelque-part, cela m'est assez douloureux - au sens figuré - parce qu'ajouter des formules chimiques sur ma peau fragile que je chouchoute à coups de formules ultra-épurées, ça me fout les boules. Du coup, totale paranoïa oblige, j'ai remisé (à contrecœur) mon Teint Touche Éclat Yves Saint Laurent en optant pour des formules plus douces et légères. C'est mon grand retour au maquillage minéral (avec de très belles redécouvertes) et voici les produits que j'utilise désormais pour mon teint si délicat.

4 févr. 2013

C'est carnaval avec Euro Centrale ! Can't Find my Czechbook & Polka.com d'OPI

Cela fait des semaines, que dis-je, des mois que je garde bien au chaud mes petits vernis OPI issus de la collection Euro Centrale qui sort incessamment sous peu (le 6 février prochain paraît-il). En effet, comme je te l'avais raconté dans ce billet, j'ai eu la joie d'assister à la présentation presse de cette nouvelle collection et c'est avec bonheur que j'ai récupéré les 12 nouvelles nuances qui la composent. Je ne voulais pas te les montrer plus tôt en vrai, histoire de ne pas te faire attendre trop longtemps en cas de coup de coeur. Mais maintenant que nous sommes en février, je me suis fait un malin plaisir de tester 2 des nouveaux vernis d'Euro Centrale.

La collection Euro Centrale d'OPI met à l'honneur, et ce pour la 1ère fois, 4 pays d'Europe Centrale, ce qui donne une gamme de 12 vernis à ongles aux couleurs et aux finis très variés (8 vernis crème, 3 vernis shimmer et 1 vernis pailleté). Au travers de ceux-ci sont représentées la République Tchèque, la Hongrie, la Roumanie et la Pologne.


Evidemment, pour commencer, je n'ai pas pu m'empêcher de jeter mon dévolu sur le Polka.com qui m'avait déjà tapé dans l'oeil à Paris. Il a quelque-chose de festif, avec ses grosses paillettes colorées, qui me fait penser à des confettis (en même temps, c'est bientôt le carnaval non ?). Je l'ai associé à un autre vernis phare de la collection Euro Centrale : le Can't Find my Czechbook, dont la nuance me donne des envies de piscine et de bord de mer (un futur hit de l'été ?).

2 févr. 2013

Les collections maquillage Printemps 2013 (#1) : Dior

Me voici de retour après quelques journées d'absence. Les choses sérieuses ont commencé et je crois qu'il est grand temps que je me lance dans la présentation de chacune des nouvelles collections maquillage du printemps. Après t'avoir donné un bref aperçu de certaines jolies choses ici et ici, j'ai décidé qu'on commencerait avec la première collection de la saison que j'ai découverte (et qui m'en a mis plein les yeux). Il s'agit de Chérie Bow de Dior.

Si tu me suis depuis longtemps, alors tu sais sans doute déjà que les collections printanières font partie de mes préférées. Je ne sais pas si c'est parce-que j'aime le pastel ou si c'est parce-que cela augure le retour du soleil et des belles journées, toujours est-il que Chérie Bow ne fera pas exception à la règle. Je trouve cette collection tout à fait à mon goût.


La couleur à l'honneur est définitivement le rose. Il se décline en différentes tonalités, du rose frais au rose fuchsia, et contraste avec le gris tourterelle et le noir qui sont également très présents dans la collection. L'ensemble est romantique mais loin d'être niais, parfois graphique et vraiment couture. La féminité et la douceur sont donc à l'honneur et ce n'est pas pour me déplaire. Place aux nouveautés.