Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

12 oct. 2012

Dissolvant Miraculeux de Bourjois : quand vient le temps de la séparation...

Qu'on se le dise, pour moi, l'arrivée du Dissolvant Miraculeux 1 Seconde de Bourjois dans ma salle de bain (ou plutôt dans ma pièce à maquillage - oui j'ai une chambre d'amis où se trouve tout mon maquillage, il faudrait que je te montre ça un jour) a été une révolution. Parce-que le coton et le dissolvant, ça avait le don de me saouler au point de ne plus trop mettre de vernis à ongles, juste de temps en temps. Mais une fois que j'ai testé ce bain dissolvant, ça a été la fiesta du vernis. Limite j'en change tous les 3 jours (bon en ce moment je les laisse respirer quand-même) parce-que : plus de dissolvant qui schmoute, plus de coton qui s'effiloche sur les petites peaux sèches, plus de petites peaux sèches d'ailleurs.


Ah ça oui, je l'ai usé jusqu'à la moelle (enfin, jusqu'à la mousse plutôt) ce petit Dissolvant Miraculeux. Faut dire que j'aime tout chez lui (je te l'avais déjà dit ici) : la facilité d'utilisation, la formule douce, le parfum délicieux et le petit pot rose trop mignon (enfin, c'est rose quoi). Mais faut que je me rende à l'évidence, après 7 mois (tout de même !) de bons et loyaux services, il commence clairement à tirer la tronche. Moi qui me demandais quand est-ce qu'il fallait se débarrasser de la chose, je crois qu'il y a des signes qui ne trompent pas...

► Signe n°1 de décrépitude


Usé jusqu'à la mousse


1er signe qui ne trompe pas, l'état de la mousse à l'intérieur de laquelle on frotte ses doigts. C'est vrai qu'au 1er coup d'oeil, on ne remarque pas grand-chose mais quand on y prête bien attention, on se rend compte que, ben oui, le trou n'est plus très rond et qu'il est bien déformé. Que, ben oui, la mousse n'est plus noire mais toute décolorée ou recolorée. Que, bon sang de bonsoir, elle commence à faire des bouloches (et ce n'est rien comparé à ce qu'il se passe à l'intérieur où tout est étonnamment... plus doux du tout).

► Signe n°2 de décrépitude

Au bout de 30 secondes de tournicotage dans le pot

2ème signe qui prouve que le Dissolvant Miraculeux 1 seconde de Bourjois a fait son temps : la folle envie de le renommer en "Dissolvant pas Miraculeux 90 secondes". En effet, je ne m'en suis pas rendue compte au fur et à mesure mais, plus ça allait et plus je mettais longtemps à éliminer mon vernis à ongles. J'avais oublié à quel point ça allait vite quand le produit était neuf. Là, actuellement, je tortille mon doigt dans tous les sens pendant une éternité pour que le dissolvant fasse son boulot. Assez fastidieux faut l'avouer.

► Signe n°3 de décrépitude

Le doigt en mousse

Suite logique du signe n°1. Quand on a enfin terminé de se démaquiller les ongles, on ressort le doigt et oh surprise, il est devenu moussu (comprendre : il ressort avec plein de petites bouts de mousse noire). Preuve que la mousse est dans un piètre état à l'intérieur. Sans parler du fait que les doigts plein de morceaux  de mousse, ce n'est plus du tout miraculeux.

► Signe n°4 de décrépitude

La texture visqueuse et noirâtre

Enfin, last but not least, que dire du bouillon de culture qui se trouve à l'intérieur du pot ? Rien qu'en voyant la couleur de mes doigts quand ils ressortent (tout noirs ou de couleur inconnue), et surtout celle qui s'incruste sous mes ongles (indécrottables sans utiliser un autre dissolvant), je me dis que ça ne doit pas être jobard. Sans parler de la texture visqueuse du produit une fois les doigts ressortis. Ça colle, ça glousse, ça ne sèche pas. Vite, du savon que diable !

Au final, je me rends bien à l'évidence que mon Dissolvant Miraculeux 1 Seconde de Bourjois est mort, KO, kaputt. Pour celles qui sont encore frileuses face à ce bain dissolvant et qui ont des mauvais souvenirs de la version Sephora, je peux dire que personnellement mes ongles n'ont jamais eu de problème, quel qu'il soit. Pas de dédoublements, d'ongles cassants et autres joyeusetés. Non, tout nickel !

Dissolvant Miraculeux 1 Seconde de Bourjois : 8,55 euros les 75 mL.

Lien utile : Dissolvant Miraculeux 1 Seconde chez Bourjois.


► Et comme je suis convaincue par ces petites choses, c'est avec grand plaisir que j'ai commencé à utiliser le bain dissolvant de chez Vitry que la marque m'a envoyé il y a quelques mois maintenant. Ben oui, fallait bien que je me console.



Il se prénomme Dissolvant Magic'Touch, il est sans acétone et il promet à peu près les mêmes choses que son petit copain, mis à part le côté soin que j'aime beaucoup chez Bourjois et que lui n'a pas. C'est grâce à lui que j'ai vraiment réalisé que mon Dissolvant Miraculeux 1 Seconde était complètement foutu. Avec lui, tout est tellement plus facile.



J'ai redécouvert les joies d'une mousse toute douce qui ne perd pas de morceaux. J'ai redécouvert les joies d'un dissolvant qui a une texture bien liquide qui ne poisse pas et qui sèche sur les doigts tout de suite après (mais de toute façon, je me lave toujours les mains quand-même). Le Magic'Touch laisse sur les doigts un parfum légèrement fruité (ça me rappelle le litchi), différent de chez Bourjois mais pas moins agréable.



Mais enfin et surtout, il fait super bien le boulot en quelques secondes à peine, sans laisser les doigts sales et d'une couleur bizarroïde. A voir sur le long terme si sa formule est aussi douce et peu agressive que celle de chez Bourjois. En attendant, je le bénis car je vais encore pouvoir me peinturlurer les ongles pendant de nombreuses semaines sans avoir à recourir à mon flacon de dissolvant qui embaume toute la maison. Hourra !

Dissolvant Magic'Touch de Vitry : 8,50 euros les 75 mL en pharmacies et parapharmacies.


28 commentaires

  1. Et bien, j ai les mêmes symptomes que toi !! il faut aussi que je change mon flacon que jadore ^^
    mais vitry j en trouve pas, donc tu diras ce que tu en penses sur le long terme ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je dirais ça ! Enfin, si cela abîme mes ongles, vous serez les 1ères au courant. Tu n'es pas la seule à ne pas trouver Vitry. Personnellement, je n'ai jamais vu cette marque par chez moi jusqu'à présent. ;)

      Supprimer
  2. Et bien que ce soit le Sephora ou le Bourjois, mes ongles n'ont pas aimé le bain dissolvant :) Alors j'en reste à mes vieux cotons et dissolvants :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? C'est étonnant. Comme quoi tout dépend de la nature des ongles de chacune car moi, au contraire, le bain dissolvant de Bourjois avec sa formule douce a même eu tendance à hydrater les contours de mes ongles.

      Supprimer
  3. Comme d'habitude, un article joliment fait !
    cependant je m'interroge quand même sur la nocivité du truc pour les ongles, à long terme. Parce que moi, c'est quasi tous les jours que je change de vernis...
    J'avais testé et adoré la version sephora...que j'ai bien regretté. mes ongles sont tellement abimés...
    J'en ai fait un article si ça t'interesse : http://enmodegonzesse.blogspot.fr/2012/09/bain-dissolvant-express-sephora-la.html
    depuis, je redoute d'utiliser à nouveau ce genre de bains..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends que tu te méfies si celui de Sepho t'a bousillé les ongles... :S Moi je ne peux pas comparer car je n'ai jamais testé la version Sephora vu tout ce que j'ai pu lire à son sujet. En tout cas, vraiment aucun problème pour ma part avec le Bourjois. Je ne vois pas pourquoi il serait plus nocif qu'un dissolvant classique. J'ai juste le mode d'utilisation - plus efficace avec la mousse - qui diffère. ;)

      Supprimer
  4. Ma cousine avait un soucis avec le Sephora: il n'enlevait plus rien ! Elle a fait un truc tout simple: retirer la mousse, la laver sous l'eau pour enlever les morceaux de vernis (miam) et elle a remis du dissolvant d'une autre marque dedans. Résultat, son bain était reparti pour plusieurs mois !

    J'utilise aussi le Sephora, mais la prochaine fois je passe au Bourjois, même prix environ mais peut-être une formule moins agressive, pas plus mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'y ai pensé aussi mais vu l'état de la mousse qui s'effrite à l'intérieur, je pense que ça ne sert plus à grand-chose. Et quand je finirai mon Vitry, je rachèterai le Bourjois. :)

      Supprimer
  5. 7 mois? moi sa fait A peine 2 mois et il a tout les signes de la décrépitude. En faite si je compte bien j'en suis à deux pots de dissolvant depuis juin...En même temps je change de vernis tout les deux jour voir tout les jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bon sang ! En même temps, si tu changes de vernis tous les 2 jours (soit 2 à 3 fois plus souvent que moi), ça se comprend. ;)

      Supprimer
  6. tu as tenu 7 mois avec un bain dissolvant? eh bien moi bcp moins avec le bain Nocibé, que j'ai d'avord tenté de recycler en changeant le dissolvant et nettoyant la mousse, mais il était moins efficace, alors, j'en ai simplement racheté un autre ;-) LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, 7 mois mais j'avoue que j'aurais pu m'en séparer avant. Après, tout dépend du nombre d'utilisations aussi. Moi c'est 1 à 2 fois par semaine. :)

      Supprimer
  7. J'avoue que c'est ce qui m'avait rebuté avec ce dissolvant, le fait de pas savoir jusque quand il allait durer puis jdoutais de son efficacité et s'il était bon pour les ongles... Au moins je sais qu'ils ne les fragilise pas! Mais même si ça me saoule je préfère rester avec le coton je crois =$
    Là j'ai le Bourjois mais la version normale mais qui sent bon aussi *_* Il est presque fini, et j'ai envie de tester un Essence, pas cher, sans acétone et qui sent bon =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur moi, il ne fragilise rien. Après malheureusement, on n'est pas toutes fichues pareilles... ;) Honnêtement, le coton et la bouteille, plus jamais de ma vie (bon j'ai bien une bouteille qui traîne encore pour retirer les vernis à paillettes, mais c'est tout).

      Supprimer
  8. Hou là là là là grande découverte pour moi que ce dissolvant magique qui n'empeste pas tout l'appartement dérangeant accessoirement mon chéri !! Je vais courir de ce pas acheter cette merveille (oui j'exagère à peine) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne connaissais pas ? Je suis ravie de te l'avoir fait connaître alors. :)

      Supprimer
    2. I know ! such a shame ! ;-) J'ai retiré mon vernis tout à l'heure au dissolvant et là je me suis dit vraiment qu'il serait temps d'aller acheter le dissolvant magique de Lucie ! ;-)

      Supprimer
  9. J'ai du faire 3 mois avec le Sephora. J'ai poursuivi avec le bourgeois que je trouve dans les 6 euros en grandes surface.

    Le bourgeois est nettement moins agressif.

    Mais même si c'est bien pratique les bains dissolvant, il faut toujours à côte du dissolvant classique parce que des fois ça n'enlève pas tout même quand le bain est neuf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je garde le dissolvant classique pour les vernis pailletés ou les retouches au coton tige (quand je n'ai plus de stylo dissolvant). Mais sinon, pour ma part, le bain dissolvant enlève toujours tout. ;)

      Supprimer
  10. C'est vrai que ça à l'air super pratique ces bains dissolvant, malgré tout j'arrive pas à leur faire confiance ^^ J'ai peur que le dissolvant utilisé, agresse mes ongles ou rendent mes petites peaux sèches encore plus sèches :(
    Bref je préfère la bonne vieille méthode coton(s) + dissolvant même si c'est vrai que ça embaume toute la maison ce fichu produit -_-


    P.S : moi je suis pour avoir un petit aperçu de ta pièce à maquillage :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tes réticences, j'ai eu les mêmes. ;) Pour la pièce à maquillage, j'y songe. Mais je ne veux pas passer pour la nana qui fait étalage de ses produits de beauté. :)

      Supprimer
  11. Hello les filles !
    Je suis chimiste et même si j'avoue avoir un pot Sephora à la maison, je pense que ce n'est quand même pas très bon pour la peau (acétone ou acétate d'éthyle pour le Bourjois). Le bon geste est de vite se rincer à l'eau claire et de sécher la peau pour éviter la pénétration des solvants (et le dessèchement des petites peaux toutes moches)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me lave systématiquement les mains après le démaquillage des ongles de toute façon. ;)

      Supprimer
  12. Je suis accro au Bourjois (après l'avoir été au Sephora) et je testerai volontiers le Vitry ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Vitry est une sacrée bonne surprise (pour le moment). Même si sa formule est moins douce que le Bourjois, je ne m'attendais pas à ce qu'il sente bon sur les ongles après usage. :)

      Supprimer
  13. Ah oui quand même ! La différence est vraiment là en effet :)

    RépondreSupprimer
  14. J'utilise celui de Bourjois et j'ai l'impression qu'il ne donne des signes de faiblesse. Je déteste les petits morceaux de mousse qui se détache.

    Pour l'instant je l'exploite encore mais je commence à m'interroger si je reprends Bourjois ou si je teste une autre marque...

    J'ai déjà rayé le Sephora de ma liste suite à tous les commentaires négatifs à son sujet.
    Du coup, j'hésite entre le Vitry de cet article ou celui de L'Onglerie. Si quelqu'un a testé L'Onglerie je veux bien son témoignage, merci. ;)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai jeté mon bain dissolvant Sephora hier, après l'avoir utilisé tout l'été. Exactement le même état, la mousse toute foutue, le bain dissolvant était violet pour ma part, je ressortais mes doigts avec une marque violâtre sur la peau et cela ne dissolvait plus rien non plus ! J'ai fini par en racheter un (il faut savoir que j'habite en Suisse et qu'on a pas Sephora, du coup les choses sont compliquées pour en racheter un !)

    Amitiés
    Léa

    http://fashion-et-chocolat.blogspot.com

    RépondreSupprimer