Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

16 août 2011

Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moiiiii...

Oui, je t'autorise à me frapper pour t'avoir mis cette incroyable (qui a dit "insupportable" ?) chanson dans la tête grâce à ce titre d'article pourri. Il n'en reste pas moins qu'il colle très bien au sujet du jour (oui c'est une bonne excuse) car je viens te parler de compléments alimentaires.

Voilà-t'y pas qu'une nouvelle marque, nommée D-Lab, vient dépoussiérer le concept en misant sur l'humour, le naturel (ingrédients naturels donc) et l'origine de ses produits (conception et fabrication françaises, traçabilité). Faut dire que les p'tites capsules, ça peut faire peur.

La cible de D-Lab ? La femme active qui se tue à la tâche tous les jours et qui met à mal son organisme (carences alimentaires et tout le tintouin). La marque propose donc des cures pour un peu tout (de la crise de stress aux problèmes urinaires - cure "Pipi Confort" - véridique) et pour traiter quelques problématiques liées à la beauté (ben oui, banane, je ne t'en parlerais pas sinon).

En la matière, on trouve donc des capsules qui prennent soin de notre peau, de nos cheveux et de notre capital jeunesse. A titre d'exemple, pour les peaux en mal d'hydratation, D-Lab préconise une petite cure de "Boosteur Hydratation" pour "toutes celles qui souhaitent rendre souplesse et velouté à une peau qui tiraille". Pour les cheveux secs, "Boosteur Hydra Cheveux" est un "soin qui redonne aux cheveux les plus fragilisés un aspect sain, brillant et une texture soyeuse". Enfin, si t'as la peau vraiment dégueu, tu peux opter pour la "Détox Peau" qui te promet régénération et "teint poudré".
Bref, le monde de D-Lab est vraiment merveilleux et j'avoue que j'y sauterais bien à pieds joints, les yeux fermés. Sauf que voilà, ces petites capsules ont un prix. Il faut compter au minimum 16 euros le flacon pour la cure de 28 jours.A noter toutefois que D-Lab propose des tarifs (un peu) plus avantageux grâce à ses "D-uos" et ses "Menus-D" (en gros, des packs de 2 ou 3 flacons). Il y a même des abonnements, histoire de te tenter pour de bon.

Je te conseille vivement d'aller faire un tour sur leur site et leur boutique (impossible pour moi de tout te dire ici). Tu l'auras compris, je suis emballée par le concept. Le design et la présentation y jouent pour beaucoup (c'est quand-même plus attractif que les comprimés de levure de bière de Gayelord Hauser) et le côté "ingrédients naturels" me fait dire que, de toute façon, "ça ne peut pas me faire de mal" (à part à mon porte-feuilles)...

Et toi, t'as envie de les manger ces capsules magiques, ou pas ?




Aucun commentaire

Publiez un commentaire :